Période contemporaine (fin XXe et XXIe siècles)

Sylvestre Clancier à l’honneur dans Nu(e)

Un nouveau numéro de la revue Nu(e) est paru lundi dernier. Cette revue de poésie, créée par Béatrice Bonhomme et Hervé Bosio en 1994, est passée au format numérique depuis quelque temps. Désormais hébergée par Poezibao, elle propose des poèmes, des entretiens, des études critiques et des contrepoints plastiques. Chaque numéro est consacré à un … Lire la suite

La supplique d’Emmanuel Godo

Être ému, presque jusqu’aux larmes, par un poème, est un délice assez rare. Cela m’est arrivé, ces derniers temps, en écoutant, dans l’église d’Aiglun, le poète Emmanuel Godo lire sa « Supplique pour mourir dans un merci », un poème extrait de Je n’ai jamais voyagé (Gallimard, 2018). Lorsque cela arrive, il importe de relire, par la … Lire la suite

Lumineux Emmanuel Godo

Compte-rendu de la lecture faite par Emmanuel Godo de ses poèmes, en l’église d’Aiglun, le dimanche 31 août 2022, sur l’invitation de Patrick Quillier.

Michel Saint-Dragon à la Trésorerie

Nice, 13 rue Trachel, le 29 juillet, un peu avant 19 h. J’arrive devant une devanture couverte de fleurs et de livres. L’enseigne indique « La Trésorerie ». Un espace associatif pour faire revivre le quartier de la gare. Ce soir, la scène est confiée à Michel Saint-Dragon, poète, performeur, slammeur, accompagné au violon par Sophie Allain. … Lire la suite

Connaissez-vous Jean-Pierre Siméon ?

Longtemps directeur artistique du Printemps des Poètes, éditeur chez Gallimard, engagé dans des revues et maisons d’édition poétiques, Jean-Pierre Siméon, par ailleurs agrégé de Lettres modernes et formateur d’enseignants, a beaucoup œuvré pour la poésie contemporaine, pour la faire connaître, pour lui redonner sa place au sein de la Cité. C’est ainsi en tant qu’acteur … Lire la suite

L’insouciance selon Alexandre Jollien

Nombreux parmi nous sont sans doute les angoissés, les stressés, les déprimés, et comment en irait-il autrement, puisque nous vivons dans une société qui nous conduit sans cesse à l’inquiétude ? Le travail, l’actualité, la maladie, la mort… Les raisons ne manquent pas de se faire du souci. Aussi est-il précieux de cultiver l’insouciance. Le … Lire la suite

Les ancêtres de Laurence Vielle

Laurence Vielle, née à Buxelles en 1968, a publié en 2017 un petit livre aux éditions Maelström intitulé Ancêtres. Il est centré sur un voyage en Indonésie, sur la rencontre des peuples indonésiens, qui vouent un culte particulier aux Ancêtres. À son tour, la poétesse s’interroge, et nous interroge. Quelle place laissons-nous à nos ancêtres … Lire la suite

« Tous-Solo » de Dimitri Porcu

C’est avec des mots simples, proches de la langue orale quotidienne, que Dimitri Porcu, poète franco-sarde âgé de quarante-quatre ans, développe une expérience à la fois personnelle et collective, une expérience de l’existence entre ciel et mer, entre père et mère, entre légèreté et engagement, dans un recueil intitulé Tous-Solo.

Olivier Barbarant et la poésie

Je vous proposais, il y a quelques jours, d’écouter une conférence de Jean-Yves Masson, qui consistait en un « état des lieux » de la poésie contemporaine, à l’occasion des Journées de Lagrasse. Aujourd’hui, je rends compte d’une autre de ces conférences, à savoir celle d’Olivier Barbarant.

« Son corps d’ombre » de Marilyne Bertoncini

Un univers onirique, peuplé de miroirs et d’ombres, abrite la douleur du deuil. Il y a la souffrance, la blessure, le cri, mais aussi la contemplation du réel tel qu’il est, dans l’effacement des marques personnelles. Des images se télescopent, à l’instar des collages de Ghislaine Lejard qui font face à chaque poème. De la … Lire la suite

« Myrtos mon amour » de Béatrice Bonhomme

« Myrtos mon amour, t’emporter partout où je suis ton sourire et dépasser l’absence, les rideaux verts voguent un bateau amarré sur le bord de ces rochers.Cette absence toujours à supporter. Je ne sais plus qui je suis. Tu m’as quittée. Depuis cet instant je ne suis plus moi. Ce soir dans la rue, les … Lire la suite

La poésie contemporaine par Jean-Yves Masson

Je viens d’écouter une passionnante conférence, prononcée par Jean-Yves Masson, professeur de Littérature française à l’Université de la Sorbonne, spécialiste de littérature comparée, éditeur et traducteur de poésie, et lui-même poète. Cette conférence a été donnée le 27 mai 2022, dans le cadre du « Banquet de printemps » de Lagrasse.

Jean-Michel Maulpoix au micro d’Inter

Jeudi 9 juin dernier, le poète contemporain Jean-Michel Maulpoix, lauréat du Goncourt de poésie 2022 pour l’ensemble de son œuvre, était l’invité d’Augustin Trapenard dans l’émission radiophonique Boomerang. Le site de France Inter permet de réécouter ce passionnant entretien, dont j’espère qu’il demeurera longtemps disponible en ligne.

Citation du jour : Dimitri Porcu

« Dans la gorge du poète Les mots douceurs Les mots piaillés Les mots cris Les mots du vent Au-dessus des immeubles Les mots-Oiseaux Planent Au-dessus des prisons Au-dessus des ravages Au-dessus des Hommes en pleurs » Dimitri Porcu, Tous-Solo, Editions de l’Aigrette, 2022, p. 23.

Citation du jour : Laurence Vielle

« En coupant mes oranges ce matinle monde s’est ouvert en deuxdans un nouveau sens » Laurence Vielle, Zébuth ou l’histoire ceinte, suivi de l’Imparfait,Bruxelles, Communauté française de Belgique,coll. « Espace Nord », 2022, p. 135

Les « Vers de rage » de Stephen Blanchard

La place des poètes n’est pas dans une tour d’ivoire mais bien au cœur de la Cité, à cet endroit même d’où Platon, en son temps, avait voulu l’exclure. Aède, barde, trouvère, griot : le poète parle au nom d’une collectivité à laquelle il donne voix. Aussi le poète a-t-il, autant que le journaliste, le … Lire la suite

Jean-Michel Maulpoix reçoit le Goncourt de poésie 2022

Je viens d’apprendre, grâce à une publication du Mercure de France sur les réseaux sociaux, une nouvelle extrêmement réjouissante : Jean-Michel Maulpoix vient de recevoir le prix Goncourt de poésie Robert Sabatier 2022 pour l’ensemble de son œuvre.

« Rue des fleurs » de Jean-Michel Maulpoix

À quelle autre adresse un poète pourrait-il rêver d’habiter ? Pour Jean-Michel Maulpoix, le poète habite Rue des fleurs. Quelques années après Boulevard des Capucines, ce nouveau titre suggère à lui seul tout un univers, urbain et campagnard à la fois. Promenons-nous, à notre tour, le long de cette rue des fleurs…

Citation du jour : James Sacré

« Des fois il est tard le silence est quand même là après le travail alorson comprend soudain combien c’est dérisoire et presque rien d’aimerça va passer quelqu’un s’en va comme toujours en margele vrai bonheur on sait pas trop quoi vraimentun geste un visage on n’a pas le temps mêmequand c’est présent moment de désespoir … Lire la suite

Carte blanche à Laurence Vielle

Cette édition 2022 du Festival Poët Poët, très riche en émotions, s’est terminée en beauté avec un dernier week-end très intense. Après le grand spectacle de La Gaude vendredi soir, notre marraine Laurence Vielle avait carte blanche à la bibliothèque Nucéra.

Citation du jour : Jean-Pierre Siméon

« Aimons-nous c’est l’heure puisque nous passerons comme un matin dans la confusion des nuages » Jean-Pierre Siméon, Lettre à la femme aimée au sujet de la mort et autres poèmes, Paris, Gallimard, coll. « Poésie », 2017, p. 110.

L’Université de Nice rend hommage à Jean Onimus

Demain, jeudi 10 mars 2022, se tiendra à l’Université de Nice, dans la Salle du Conseil de la Faculté des Lettres, une journée d’études en hommage à Jean Onimus, professeur émérite spécialiste de Charles Péguy.

Connaissez-vous Laurence Vielle ?

Elle sera l’une des marraines du festival Poët Poët qui se tiendra dans quelques semaines dans les Alpes-Maritimes. C’est pourquoi je souhaiterais vous présenter aujourd’hui Laurence Vielle, poète bruxelloise née en 1968. Également comédienne et dramaturge, elle a été consacrée « poétesse nationale » dans le royaume de Belgique.

« Pas sur la neige » : poésie, peinture, musique

La rencontre de la poésie, de la peinture et de la musique dans l’œuvre de Jean-Michel Maulpoix a été au cœur de l’un des chapitres de ma thèse. Peinture et musique apparaissent, pour le poète, comme des idéaux convoités mais inaccessibles. Au-delà du rêve d’une écriture picturale ou musicale, le poète fait référence à des … Lire la suite

Béatrice Bonhomme : la poésie en récital

C’était un vendredi soir de janvier. À l’heure où le campus Carlone se vide habituellement de ses étudiants, une vive lumière brillait aux fenêtres de l’amphi 75. L’amphi de danse. Sur les gradins, les spectateurs sont venus assister au récital de poésie de Béatrice Bonhomme.

Mort du poète Michel Deguy

Michel Deguy, né à Paris en 1930, est mort le 16 février dernier. Afin de lui rendre hommage, je souhaiterais évoquer aujourd’hui son œuvre, conséquente, et sa position de poète-philosophe, qui a fait de lui une voix majeure de la poésie française contemporaine.

La « ballade des hommes-nuages » de Michèle Finck

Michèle Finck vient de faire paraître son dernier ouvrage, aux éditions Arfuyen. Il s’intitule La Ballade des hommes-nuage. Le point de départ de ce livre, c’est une expérience personnelle terrible, à savoir la folie de l’homme aimé. Une expérience déchirante, douloureuse, mais qui n’entame pas un amour plus fort que tout. Cette expérience interroge la … Lire la suite

Le sapin de Noël de Jean-Michel Maulpoix

En ces temps de fêtes, je vous invite à découvrir un poème de Jean-Michel Maulpoix qui est bien singulier, puisqu’il arbore la forme générale d’un sapin de Noël. Ce poème, que vous trouverez dans Domaine public, est précisément daté du 25 décembre.

« A la lumière d’hiver » de Philippe Jaccottet

Philippe Jaccottet, né en 1925 et décédé en cette année 2021, fait partie des grands noms de la poésie contemporaine. Avec Yves Bonnefoy, André du Bouchet ou encore Jacques Dupin, il fait partie de cette génération qui émerge après guerre, avec le souci de renouer avec la vie, avec le monde. Auteur de nombreux recueils, … Lire la suite

Connaissez-vous Claude Ber ?

Sans doute, la poésie de Claude Ber peut-elle dérouter au premier abord. Mais, bien vite, l’on est convaincu par son authenticité absolue et sans compromis, par son humanisme chevillé au corps et à l’âme, et, plus encore que par son humanisme, par sa vigoureuse et chaleureuse humanité. Chaque fois que j’ai rencontré Claude Ber – … Lire la suite

Écritures du confinement

En l’espace de quelques semaines, la pandémie a profondément marqué notre époque, jusque dans nos habitudes quotidiennes, nos façons de penser et de nous projeter dans l’avenir. Un tel bouleversement, nécessairement, intéresse les écrivains, qui sont avant tout les lecteurs d’une époque, chargés de mettre des mots sur nos inquiétudes, nos aspirations, nos espoirs et … Lire la suite

J’ai reçu le « Florilège » de Décembre

C’est sous le signe de Ronsard qu’est placé le dernier numéro de la revue Florilège, paru en ce mois de décembre. De fait, c’est avec deux de ses sonnets, issus des Amours de 1560 et des Sonnets pour Hélène, que s’ouvre la revue.

Connaissez-vous Marie Étienne ?

Comme je le disais dans mon précédent billet, je suis vraiment très heureux d’avoir participé, samedi dernier, à un colloque inter-universitaire consacré aux poètes-femmes d’aujourd’hui. Cinq universités au total se relaient pour leur donner voix, et pour éclairer leur œuvre par des études critiques. La journée de samedi dernier s’ouvrait avec la présentation de la … Lire la suite

Connaissez-vous Michèle Finck ?

C’est avec grand plaisir que j’ai participé aujourd’hui à un passionnant colloque inter-universitaire, co-organisé par Béatrice Bonhomme et Aude Préta de Beaufort, sur les poètes-femmes d’aujourd’hui. Je devais, pour ma part, présenter la poésie de Michèle Finck, dont la voix m’a beaucoup séduit, par son authenticité, par sa capacité à transcender la douleur, par son … Lire la suite

Les nuages d’Enza Palamara

Il est des ouvrages dont la lecture fait du bien, des livres qui délivrent un message qui nous touche particulièrement, et Ce que dit le nuage est de ceux-là. Enza Palamara ne cache pas la dimension spirituelle de ce recueil récemment paru aux éditions Poesis. Loin de tout dogmatisme, la poète nous invite à un … Lire la suite

Citation du jour — Enza Palamara

« Tu as suivila danse du NuageEt tu te laissesdéposersur le rocherd’où tu perçoisle chant des sources » […] Enza Palamara, Ce que dit le nuage, Poesis, 2020, p. 127.

Citation du jour — Philippe Leuckx

« Prends la première rueProfite de ce linge bleu qui tombeL’heure ne coule pas encoreVers la moisson sombreDes arbres dévêtus » Philippe Leuckx, Doigts tachés d’ombre, éditions du Cygne, 2020, p. 7.

Le « chant des naufragés » de Jean-Michel Maulpoix

Je viens de recevoir un courrier me demandant quelques éclaircissements sur le « Chant des naufragés », poème de Jean-Michel Maulpoix publié dans le petit recueil intitulé Dans l’interstice, paru aux éditions Fata Morgana en 1991. Nous sommes donc juste un an avant la publication de Une histoire de bleu, le recueil le plus connu du poète, … Lire la suite

« Vie du poème » de Pierre Vinclair

C’est un ouvrage singulier que Vie du poème, et la façon la plus simple dont on puisse le définir, c’est de dire qu’il s’agit d’un écrit réflexif sur la poésie. Pourquoi cette périphrase? Parce que ce livre n’a pas vraiment le ton d’un traité, qu’il ne se présente pas non plus comme un manuel à … Lire la suite

Questions à Marilyne Bertoncini

Par ses livres de poésie, par ses traductions mais aussi par son rôle actif pour faire vivre la poésie contemporaine, notamment sur la Toile, Marilyne Bertoncini, née en 1952, est une voix importante de la poésie d’aujourd’hui. J’ai récemment parlé de son beau livre qu’est La Noyée d’Onagawa. Elle a gentiment accepté de répondre à … Lire la suite

« La noyée d’Onagawa » de Marilyne Bertoncini

J’ai lu ce petit livre (51 pages) d’une traite ce matin, et c’est l’une de ces lectures qui ne laissent pas indemne. Il fallait un poème pour dire le tsunami de Fukushima, et c’est paradoxalement une poète française, qui ne de trouvait pas même sur les lieux au moment de la catastrophe, qui l’a écrit.

Citation du jour — Béatrice Bonhomme

« Le veilleur a disparuUn matin posé sur le drapLe visage glacéLes mains jointesIl nous a laissé la lumière et le silence. » Béatrice Bonhomme, Les Boxeurs de l’absurde,Fourmagnac, L’Étoile des Limites, 2019, p. 139.

Les cent ans de Frédéric-Jacques Temple

Né en 1921 à Montpellier, le poète Frédéric-Jacques Temple aurait eu cent ans cette année, s’il ne nous avait quittés l’an dernier. Il laisse une œuvre considérable, avec des publications qui vont des années quarante jusqu’en 2020. Ses livres de poésie, ses romans, ses essais, ses traductions ont intéressé la critique littéraire et universitaire, avec … Lire la suite

J’ai reçu : Florilège n°184

C’est une belle illustration de Rémy Demestre et inspirée de Kandinsky qui occupe la couverture du cent-quatre-vingt-quatrième numéro de la revue Florilège, paru en ce mois de septembre 2021. Feuilletons ensemble ce numéro.

Reblogué : « Lettres aux jeunes poétesses »

Le blog La viduité vient de publier un compte-rendu d’un livre intéressant. Il s’agit d’un ouvrage collectif, intitulé Lettres aux jeunes poétesses, qui rassemble des textes de Chloé Delaume, Sonia Chiambretto, Rébecca Chaillon, Adel Tincelin, Rim Battal, Liliane Giraudon, Ryoko Sekiguchi, Nathalie Quintane, Milady Renoir, Sophie G Lucas, Marina Skalova, Lisette Lombé, Édith Azam, Ouenessa … Lire la suite

Quand Michèle rencontre Shéhé

Michèle Finck est une poète et universitaire reconnue, qui explore, dans ses poèmes comme dans ses travaux critiques, les rapports et les liens de la poésie et de la musique. Puis, un beau jour, elle rencontre « Shéhé ». Une rencontre bouleversante, à l’origine du livre Poésie Schéhé Résistance, paru en 2019 aux éditions du Ballet Royal.

Citation du jour : Un oiseau de René Char

« Un oiseau chante sur un filCette vie simple, à fleur de terre.Notre enfer s’en réjouit. Puis le vent commence à souffrirEt les étoiles s’en avisent. Ô folles, de parcourirTant de fatalité profonde ! » René Char, « Un oiseau », Fureur et Mystère,dans Œuvres complètes, Pléiade, p. 238.

Pour un panorama de la rentrée littéraire

Le mois de septembre voit la publication de plusieurs centaines d’ouvrages. Cette année, la presse mentionne le nombre de 521 romans. Le problème, c’est que la plus grande part demeure invisible.

Un colloque en ligne sur les femmes poètes

Je vous annonce la tenue prochaine d’un colloque auquel je participerai. Organisé conjointement par la revue Nu(e) et par le laboratoire CTEL de l’Université Côte d’Azur, sous la direction de Béatrice Bonhomme, il vous permettra de découvrir plusieurs poètes d’aujourd’hui. Voici le programme.

Le « non » de Claude Ber

Dire non, tel est l’enjeu de l’un des livres de Claude Ber, précisément intitulé Il y a des choses que non. Un livre de poésie, où la prose rencontre le vers et le verset, qui porte une mémoire de résistance.

Citation du jour — Béatrice Bonhomme

« Le sage est parti avec la patience de ceuxQui ont appris la vieDe ceux qui ont appris la mortSans rien exprimer qu’un murmureUn sourire devant la dureté d’un destin. » Béatrice Bonhomme, « Stèles pour un scribe »,dans Les Boxeurs de l’absurde, Fourmagnac, L’Étoile des Limites, 2019, p. 141.

Questions à Jean-Yves Masson

Jean-Yves Masson est un poète français contemporain dont j’aime beaucoup l’oeuvre. Né en 1962 en Lorraine, il a publié, depuis les années quatre-vingts, plusieurs recueils de poésie, mais aussi un conte, des romans et nouvelles. Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, professeur de littérature comparée à l’Université de la Sorbonne, traducteur, éditeur, critique littéraire, ses … Lire la suite

Une définition de la poésie par Jean-Yves Masson

« Je donnerais volontiers de l’acte poétique de langage une autre définition : est poétique une attitude envers le langage qui, alors que les autres discours font un choix entre la fidélité au réel (à son degré maximal dans toutes les formes utilitaires du discours) et le fonctionnement autonome de la langue, refuse le choix et … Lire la suite

Les quatrains de François Cheng

De François Cheng, je ne sais à vrai dire pas grand-chose, du moins pas grand-chose de plus que ce que l’on peut trouver sur Wikipédia : ce poète français d’origine chinoise est né à Nanchang en 1929, il est arrivé en France en 1948, sans encore parler un mot de français.

Citation du jour — Jean-Yves Masson

« Ouvre les mains, ouvre les mains,toi qui es patience, toi qui eslumière, toi qui es pauvreté, ouvretes mains d’où roule la lumière. Archange bien-aimé, cette nuitoù le chant d’un oiseau se brise sur la mer,tiens-toi debout sur le navire,à la proue, au-dessus des vagues. Protège le navire Amour, la barque d’aubequi se faufile entre deux … Lire la suite

Citation du jour — Christian Bobin

« Je m’allongerai sous tes paupières. Lorsque tu les baisseras pour t’endormir, je lancerai de l’or dans ton sommeil. De l’or et des songes pareils à des nuages. » Christian Bobin, « Le baiser de marbre noir », La Présence pure et autres textes,Paris, Gallimard, coll. « Poésie », 2008-2020, p. 68.

La place des femmes en poésie aux XIXe et XXe siècles

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai lu l’article d’Évelyne Lloze sur la place et le rôle des femmes en poésie aux XIXe et XXe siècles. Cet article est publié dans le dernier numéro de la revue Nu(e), qui mettait à l’honneur sept femmes poètes d’aujourd’hui.

Best-of : retrouvez mes articles sur l’été

Le thème de l’été est fécond en littérature et en poésie. Profitons de ces temps de détente estivale pour (re)découvrir quelques articles qui abordent cette saison. J’espère que vous apprécierez cette petite sélection. Je vous laisse les découvrir, en vous souhaitant un bon et heureux été !

Jean-Claude Pinson : « Le poème, forme de vie »

Poète, philosophe, auteur de plusieurs livres de poésie et d’un grand nombre d’essais philosophiques, Jean-Claude Pinson s’étend, dans un passionnant entretien paru dans la revue Esprit, sur quelques-uns des thèmes qui lui sont chers : l’héritage d’une période de militantisme communiste, la philosophie, le jazz, la dimension politique de la poésie, la question écologique, la … Lire la suite

Citation du jour — François Cheng

« Égaré au coeur de l’immenseLe moindre arbre en vie est pivotAutour duquel l’univers tourne.Point de lointain qui ne soit proche. » François Cheng, Enfin le royaume, Quatrains, Paris, Gallimard, coll. « Poésie », 2018-2019, p. 90.

La revue Nu(e) célèbre les Poèt(e)s

C’est dans les pages virtuelles de la revue Nu(e) que sont parus les actes de journée d’étude organisée à l’Université de Lorraine par Aude Préta-de Beaufort. Ceux-ci constituent le premier volet de plusieurs publications, menées conjointement par plusieurs universités françaises, autour de la poésie contemporaine, avec pour objectif de mettre en lumière les poètes-femmes d’aujourd’hui.

Tour d’Europe poétique

Comme des millions d’autres personnes, j’ai regardé dernièrement la finale du concours de l’Eurovision. Cela m’a donné une idée : pourquoi ne pas proposer, à l’instar de ce tour d’Europe de la musique populaire contemporaine, un petit panorama des grands poètes européens ? Partons à la découverte des grandes voix poétiques de notre continent…

Pessoa au pluriel

Avoir un ami imaginaire, ce n’est pas si rare chez les enfants, et cela peut être un moyen de se préserver. Prolonger cette expérience à l’âge adulte jusqu’à l’ériger en principe d’écriture, c’est en revanche beaucoup moins banal, et c’est ce qui fait toute l’originalité de la poésie de Fernando Pessoa.

Citation du jour — Jacques Darras

« il est assisil a les genoux pliésil voit le mondeil voit des fleurs de trèfle blanchesil voit un toit de tuiles rougesil voit un carré de ciel grisil ne voit pas le mondeil est le monde à lui tout seul[…] » Jacques DARRAS, « Position du poème », L’indiscipline de l’eau,Paris, Gallimard, coll. « Poésie », 2015, p. 19.

La vie commune d’Alain et Marie-Claire Bancquart

Elle, c’est Marie-Claire Bancquart, l’une des grandes voix de la poésie française contemporaine, décédée en 2019. Lui, c’est Alain Bancquart, l’un des grands compositeurs de ce siècle, et, donc, le mari de la première. Il a publié en 2020 Il y a trace de nous, aux éditions Delatour, ouvrage qui revient sur près de soixante-huit … Lire la suite

Des poèmes sur la ville

La « fréquentation des villes énormes » est, depuis Baudelaire, une source d’inspiration féconde pour les poètes. C’est bien en elle, en effet, que réside la modernité, avec tout ce qu’elle suppose de mouvement, de vitesse, d’innovations en tous genres… Les villes d’aujourd’hui sont grouillantes, trépidantes, tentaculaires. Elles prennent toujours plus de place, dans nos vies concrètes … Lire la suite

Citation du jour — Jean-Michel Maulpoix

« Ce sont d’abord de petits coups frappés silencieusementdans la nuit contre le sac de peau : un minuscule bonhomme invisible qui remue dans le ventre de sa mère, la chair déjà toutepleine de songes… Un jour, on entend au loin le bruit de galop du cœur : quelqu’un, très vite, qui se rapproche à la … Lire la suite

Mort du poète Bernard Noël

Le poète Bernard Noël est décédé hier à l’âge de quatre-vingt-dix ans, quelque temps après Philippe Jaccottet. C’est dire que les grandes voix du vingtième siècle s’éteignent peu à peu… Aussi importe-t-il, pour lui rendre hommage, de présenter sa poésie.

Lecture de poèmes de Jean-Michel Maulpoix

Quoi de mieux, en ces temps d’enfermement, que de s’évader par la lecture ? Profitons de cette période où nous sommes fréquemment à la maison pour lire de la poésie, et pour découvrir des poètes contemporains. Aujourd’hui, je voudrais vous lire quelques poèmes extraits d’Une histoire de bleu, le plus célèbre recueil de Jean-Michel Maulpoix.

Le surréalisme après le surréalisme

On me demande aujourd’hui quelle est l’influence du surréalisme dans la poésie d’aujourd’hui, et plus précisément s’il se trouve encore des poètes pour revendiquer l’écriture automatique. C’est une question intéressante, bien trop vaste pour faire l’objet d’une réponse complète dans le cadre d’un simple article de blog, mais à laquelle je vais tâcher de répondre … Lire la suite

Connaissez-vous René Depestre ?

De René Depestre, poète haïtien né en 1926, je ne connaissais que le texte liminaire de Minerai noir, magnifique poème qui utilise la métaphore minière pour condamner l’esclavage et la traite négrière. J’ai voulu en connaître davantage, et c’est pourquoi je me suis procuré un petit recueil, paru en 2019 chez Points, qui rassemble dans … Lire la suite

Les « ultimes vérités » de Jean-Yves Masson

Publiées en 2007 aux éditions Verdier, sises à Lagrasse, dans l’Aude, les Ultimes vérités sur la mort du nageur sont un recueil de nouvelles de Jean-Yves Masson, qui est aussi poète, traducteur, éditeur et professeur de littérature à l’Université de la Sorbonne. Je voudrais vous parler de ce livre que j’ai beaucoup aimé.

La contemplation selon Yves Leclair

Je voudrais vous parler aujourd’hui d’un petit livre qui fait partie des ouvrages que je me suis offerts pour mon anniversaire. Il s’intitule Manuel de contemplation en montagne, et il a pour auteur Yves Leclair, poète français né en 1954 près d’Angers, qui a publié de nombreux recueils poétiques, mais aussi des récits et des … Lire la suite

La Cigale dans tous ses états

Lorsqu’on est un poète aussi renommé, aussi reconnu, aussi célébré que La Fontaine, il ne faut pas s’étonner que maints auteurs aient voulu détourner ses vers dans le sens de la parodie et de la caricature. Je vous présente aujourd’hui quelques réécritures savoureuses de l’un des poèmes les plus connus, que chacun ou presque a … Lire la suite

Un livre sur l’entretien en poésie

Le centre transditransdisciplinaire d’épistémologie de la littérature de l’université de Nice vient de faire paraître un ouvrage collectif intitulé La poésie comme entretien. Ce recueil, dirigé par Béatrice Bonhomme, Anna Cerbo et Josiane Rieu, constitue les actes de journées d’études menées par les Universités de Nice et de Naples. Je vous en avais déjà parlé … Lire la suite

Pourquoi j’aime la poésie de Jaccottet

Certains poètes nous touchent plus que d’autres. Cette sensation, dans un premier temps, ne s’explique pas : elle s’impose à nous. Parmi les poètes contemporains, Philippe Jaccottet est l’un de ceux que j’ai eu le plus de plaisir à lire, à étudier, à enseigner. Voici pourquoi.

Butor et Maccheroni : regards croisés

« Maccheroni et Butor, œuvres croisées, à travers le thème de la ville », conférence de Béatrice Bonhomme C’est dans le cadre d’une exposition de photographies d’Henri Maccheroni, organisée par la Bibliothèque Universitaire, que Béatrice Bonhomme, professeur de littérature française du XXe siècle et poète, a prononcé, jeudi dernier, une conférence s’intéressant au thème de la ville … Lire la suite