Archives pour la catégorie Vu sur le Web

La revue Nu(e) célèbre la poésie roumaine

La revue Nu(e), fondée en 1994 par Béatrice Bonhomme et Hervé Bosio, est consacrée à la poésie contemporaine. Dans chacun des soixante-trois numéros déjà publiés, la revue se propose de réunir poètes, écrivains, chercheurs et plasticiens, généralement autour d’un poète contemporain, plus rarement autour d’un thème commun.

Des numéros ont déjà été consacrés, notamment, à Pierre Jean Jouve, Michel Deguy, Marie-Claire Bancquart, Jean-Michel Maulpoix, Salah Stétié, James Sacré, Antoine Emaz, Yves Charnet, Benoît Conort…

Le dernier numéro en date est consacré à la poésie roumaine contemporaine.

Site de la revue Nu(e) : http://www.revue-nue.org/

Connaissez-vous « La Plume Francophone » ?

Je viens de découvrir un blog d’une très belle qualité. Il s’agit de la Plume Francophone, créé en 2006 par plusieurs étudiants qui se sont rencontrés sur les bancs de la Sorbonne, et qui partageaient une même passion pour les littératures francophones.

Lire la suite

Fêtons les derniers arrivés du lexique français !

Vous n’en avez peut-être pas entendu parler, mais cette semaine, c’est la semaine de la langue française et de la francophonie, du 18 au 26 mars. Comme chaque année, cette manifestation du Ministère de la Culture et de la Communication entend promouvoir et célébrer la langue française. L’édition 2017 s’intitule « Plongez dans le monde virtuel », et met l’accent sur la productivité du vocabulaire en matière de numérique et de nouvelles technologies.

Lire la suite

A lire : le top10 du « Cactus Sahélien »

Afrique (Pixabay)

Je viens de découvrir un article de blog très intéressant, puisqu’il s’agit d’un « top 10 » du roman africain du XXe siècle. Dans la mesure où, cette année, le continent africain est mis à l’honneur par le Printemps des Poètes, je vous invite à découvrir cette sélection.

Lien : « Top 10 des livres de la littérature africaine à lire au moins une fois dans sa vie », par « Le Cactus Sahélien », blogueur de Niamey (Niger).

Il y a dans la nuit ton cri. Tu le répètes au moins trois fois. Je ne l’entends qu’en m’affolant. Tu cries avec les étoiles. Tu cries avec ton ventre qui déchire. Je dors dans la surdité de l’écrasement. Je ne t’entends pas. Mais les étoiles traversent mon rêve. Les déchirements de ton ventre m’ouvrent les yeux. Je t’entends tomber. J’entends ton cri descendre me prendre. Dans la nuit éblouissante. Je m’accroche à ta chute. […] »

Serge Martin, Ta résonance, ma retenue (extrait),
à paraître prochainement aux éditions Tarabuste.

Le Printemps des Poètes fête l’Afrique

Du 4 au 19 mars prochain se tiendra la dix-neuvième édition du Printemps des Poètes, qui s’est, cette année, donné pour thème : « Afrique(s) ». Beau programme, cherchant à faire découvrir de nombreux poètes de langue française, souvent insuffisamment connus en France. Je vous propose ici quelques pistes pour vous aider à y voir plus clair dans ce continent poétique.

Lire la suite

Citations célèbres : méfiez-vous d’Internet

Une citation circule sur Internet : « La vie, ce n’est pas attendre que l’orage passe, c’est danser sous la pluie ». Bref, une invitation au courage, à prendre des risques, à « se mouiller », comme on dit. Mais cette citation est donnée comme étant du philosophe stoïcien Sénèque. Et là, je ne suis pas sûr. Alors, je mène l’enquête.

Lire la suite

Quand les Normaliens font de la radio

Je viens de découvrir TrENSistor, la web-radio des étudiants de l’ENS de Lyon. Le site, à la mise en page très agréable, recèle une multitude d’articles radiophoniques, dans diverses matières, dont bien entendu la littérature. La rubrique « l’Écume des pages », spécialement consacrée à la littérature, s’intéresse précisément à la poésie contemporaine dans son dernier article, qui est un entretien avec le grand poète syrien Adonis.

L’auto-pastiche de Paul Verlaine

Je dois à mes études supérieures d’assez bien connaître la poésie de Baudelaire et celle de Rimbaud, en revanche je n’ai jamais eu à étudier celle de Verlaine. Et pourtant, plus je la feuillette, plus je la trouve intéressante. Aujourd’hui, en parcourant le recueil Parallèlement, j’ai découvert un poème intitulé « A la manière de Paul Verlaine », qui m’a tout l’air d’être un auto-pastiche, une sorte de caricature de soi-même. Le résultat est assez savoureux. Voyez plutôt.

Lire la suite

La diction du français dans les JT

C’est bien connu, la langue française s’accentue sur la dernière syllabe prononcée : on dit que c’est une langue oxytonique. Mais ça, c’est la théorie. En pratique, la façon de prononcer la langue française varie énormément. Selon la région, bien sûr : ce sont les fameux accents régionaux. Mais aussi selon le contexte, l’émotion, etc. C’est ainsi que, fait étonnant, les présentateurs de journaux télévisés ne prononcent pas le français de façon standard…

Lire la suite

À propos du dernier prix Nobel de littérature

L’attribution du prix Nobel de littérature à Bob Dylan n’a pas laissé indifférent. Elle a suscité de nombreuses réactions et des débats parfois assez houleux. Certains se félicitent de ce choix inattendu, qui malmène les hiérarchies traditionnelles au profit d’un artiste populaire. D’autres s’indignent de ce que le prix Nobel de littérature soit attribué à quelqu’un qui n’est pas même un écrivain. Ce débat est d’autant plus intéressant qu’il invite à réfléchir sur la définition même de littérature.

Lire la suite

Le dimanche indo-européen : les racines du verbe être

Je vous parlais il y a peu du blog intitulé « Un dimanche indo-européen ». Or, son auteur, Frédéric Blondieau, vient d’y publier un article intéressant, essentiellement consacré aux origines du verbe être. Saviez-vous que les formes de ce verbe proviennent en réalité de trois verbes originellement distincts, comme c’est le cas aussi du verbe aller ?

C’est à lire ici : « Être ou ne pas être, cogito ergo sum, et toutes ces sortes de choses… »

Prêts pour visiter le patrimoine français ?

Ce week-end, samedi 17 et dimanche 18 septembre, auront lieu les désormais célèbres Journées du Patrimoine. Cette manifestation permet de visiter gratuitement, pendant tout un week-end, certains des plus beaux sites du patrimoine français, y compris parfois des monuments inaccessibles au public le reste de l’année.

Comme l’an dernier, je vous invite à vous renseigner auprès des sites officiels :