Archives pour la catégorie Littérature étrangère

« L’éveil de Pâques » de Verhaeren

En ce lundi de Pâques, je vous propose la lecture d’un poème d’Émile Verhaeren, intitulé L’éveil de Pâques. Il est publié dans la troisième série de Poèmes parue au Mercure de France, qui rassemble les recueils Les Villages illusoires, Les Apparus dans mes chemins et Les Vignes de ma muraille. C’est dans ce dernier ensemble que l’on trouvera le sonnet de L’éveil de Pâques.

Lire la suite

Connaissez-vous René Depestre ?

De René Depestre, poète haïtien né en 1926, je ne connaissais que le texte liminaire de Minerai noir, magnifique poème qui utilise la métaphore minière pour condamner l’esclavage et la traite négrière. J’ai voulu en connaître davantage, et c’est pourquoi je me suis procuré un petit recueil, paru en 2019 chez Points, qui rassemble dans un même ouvrage Minerai noir (1956), Au matin de la négritude (1990), Anthologie personnelle (1993) et Un été indien de la parole (2002).

Lire la suite

« Les horloges » de Verhaeren

Je voudrais vous présenter aujourd’hui un poème que je connais depuis l’enfance, puisque mon père, instituteur, avait l’habitude de l’enseigner à ses élèves, en leur proposant de chercher des variations d’intonation et des bruitages susceptibles d’en souligner le sens. J’ai ensuite redécouvert ce poème en khâgne où j’ai dû en proposer un commentaire composé. Il est du poète belge Verhaeren, et je le cite à partir de l’édition des Poèmes parue en 1895 aux éditions du Mercure de France, telle que retranscrite par Wikisource.

Lire la suite

Aimé Césaire, le chantre de la négritude

Je vous recommande un article intéressant du blog « Afrique News Info » : il est consacré au poète martiniquais Aimé Césaire, connu pour être l’une des voix essentielles de la « négritude ». Il rappelle la genèse de ce concept ainsi que les critiques qui ont été formulées contre lui.

Lire la suite

Poésie et bonheur

Nous sommes habitués à nous faire du poète l’image d’un être tourmenté, malmené par sa sensibilité exacerbée, assailli par des émotions contradictoires, hanté par une quête de l’indicible qui ne lui laisse aucun répit. Associer poésie et bonheur ne va donc pas de soi. C’est pourtant la problématique choisie par un colloque international conjointement mené par les universités de Nice et de Naples. Côté niçois, c’est une équipe menée par Josiane Rieu, spécialiste de la poésie du XVIe siècle, qui s’est penchée sur la question. De ce colloque qui s’est déroulé ce vendredi 21 février 2020 à la Faculté des Lettres de Nice, je n’ai pu assister qu’aux interventions de l’après-midi, et c’est donc de ces cinq exposés que j’entends rendre compte à présent.

Lire la suite

Poésie et courage: Pablo Neruda

Le prochain Printemps des Poètes, qui se tiendra en mars 2020, aura pour thème « Le Courage ». Après un premier article consacré à présenter ce thème, je voudrais aujourd’hui poursuivre en vous présentant le poète Pablo Neruda, dont l’œuvre monumentale me paraît à même d’illustrer superbement ce thème. (Au passage, l’icône ci-contre vous permettra de repérer visuellement tous les articles consacrés à ce thème.)

Lire la suite

Poètes de Nice, poètes du monde

Je suis récemment tombé sur une belle anthologie publiée par le CRDP de Nice. Le principe en est fort intéressant : on a demandé à plusieurs poètes niçois de donner à lire des poètes francophones du monde entier. C’est une belle façon de relier les aires culturelles et de montrer que la poésie peut se partager d’un bout à l’autre du monde !

Lire la suite


« Donnez-moi le silence, l’eau, l’espoir.
Donnez-moi le combat, le fer et les volcans.
Collez vos corps à moi ainsi que des aimants.
Accourez à ma bouche et à mes veines.
Parlez avec mes mots, parlez avec mon sang. »

Pablo Neruda, Chant général, Paris, Gallimard, coll. « Poésie », p. 51.

« Violante » : la poésie et ses environs

J’ai reçu, il y a quelques jours, un message d’un certain Valerio Cruciani. Celui-ci se présente comme comme l’auteur d’une chaîne audio sur la poésie italienne et étrangère, intitulée « Violante. Poesia e dintorni ». Dans l’un de ses récents « podcasts », il m’a fait l’honneur de citer mon blog. Le moins que je puisse faire est donc de lui rendre la pareille…

Lire la suite

« Siddhârta » d’Hermann Hesse

Il y a quelques jours, bien en évidence sur une étagère, ce livre semblait me tendre les bras. J’ai été attiré par son titre et son auteur, s’agissant d’un ouvrage que mon prof de philo, il y a quelques années, m’avait recommandé. Siddhartha est l’un des romans les plus connus de l’écrivain allemand Hermann Hesse. Il raconte comment un jeune Indien est finalement devenu un Bouddha. Alors, bien qu’il s’agissait d’une traduction italienne, je l’ai emprunté.

Lire la suite

Un poète européen: Dante

Pour peu que vous suiviez un tant soi peu les journaux d’information, vous savez que nous nous apprêtons à élire, le mois prochain, de nouveaux députés européens. Je profite de cette actualité pour vous proposer, dans les semaines qui suivent, des articles traitant de grands poètes européens. Commençons aujourd’hui avec une grande figure de la littérature italienne : Dante.

Lire la suite

La poésie dans tous ses états d’art, à La Gaude

C’était ce vendredi 22 mars, à 19 h, au Centre culturel écomusée de La Gaude. Une fois de plus, comme chaque année, on avait rendez-vous avec la poésie. Le temps d’une soirée, on se laisse surprendre par la magie du spectacle vivant. Arts plastiques, musique, chant, mime, improvisation théâtrale sont venus rendre hommage à la poésie. Cette année, les poètes invités étaient Charles Pennequin, poète-performeur français, ainsi que César Anguiano Silva et Jorge Vargas, poètes mexicains traduits par Patrick Quillier.

Lire la suite