Archives mensuelles : mai 2015

Icare et Dédale (Landon, 1799, via Wikimedia Commons, libre de réutilisation, image recadrée)

Icare : du mythe au poème

Qui n’a jamais entendu parler du mythe d’Icare ? Ce personnage de la mythologie grecque est connu pour avoir tenté de s’enfuir, accompagné de son père Dédale, du Labyrinthe conçu par ce dernier, et dans lequel tous deux avaient été enfermés. C’est avec les ailes fabriquées par Dédale avec des plumes et de la cire que le père et le fils parviennent à s’échapper. Hélas, en dépit des recommandations de Dédale, Icare ne résiste pas à voler au plus près du soleil. La cire fond et Icare sombre dans la mer. (Le mythe est raconté de façon un peu plus détaillée sur Wikipédia.)

Lire la suite

Allégorie de la poésie (Andreas Praefke, Wikimedia Commons, CC)

Qu’est-ce que la poésie ?

Qu’est-ce que la poésie ? Vaste question, à laquelle je ne répondrai pas en une seule fois ! Vous avez déjà pu trouver, dans un précédent billet, plusieurs citations de poètes contemporains qui tentent de définir la poésie. Aujourd’hui, j’avance un peu plus loin dans la réflexion, en procédant par tâtonnement : je préciserai ce que la poésie n’est pas, ce qui devrait permettre de comprendre un peu mieux ce qu’elle est.

Lire la suite

Victor_Hugo

Victor Hugo : « J’ai mis un bonnet rouge à mon dictionnaire » (solution du jeu)

La semaine dernière, je vous avais proposé un petit jeu, consistant à retrouver la citation qui se cachait derrière une illustration représentant un dictionnaire coiffé d’un bonnet rouge.

Lire la suite

Avez-vous déjà lu… le premier roman écrit sur le principe du cadavre exquis ?

Le blog Textualités propose un très intéressant article sur le cadavre exquis comme moyen de production romanesque. Je vous propose de le découvrir.

textualités

Le cadavre exquis est un jeu littéraire inventé par les surréalistes en 1925, au 54 rue du Château à Paris. Les règles du jeu sont les suivantes : les participants écrivent à tour de rôle le mot d’une phrase sur le modèle sujet + verbe + complément, sans savoir ce que le précédent a écrit. La première phrase née de ce jeu lui donna son nom : « Le cadavre – exquis – boira – le vin – nouveau ». Beaucoup d’artistes et d’auteurs se sont emparés du cadavre exquis, le déclinant dans plusieurs genres, comme l’art plastique ou le cinéma. En littérature, ce jeu inspira de nombreux écrivains dont 14 eurent l’idée délirante de composer un roman entier sur ce principe…

View original post 653 mots de plus

Les subtilités de l’accord du participe passé

Une des difficultés de la langue française, c’est qu’un certain nombre de ses règles ne sont marquées qu’à l’écrit, mais ne s’entendent plus à l’oral, ce qui les rend, dès lors, moins intuitives. C’est souvent le cas de la règle de l’accord du participe passé, parfois malmenée à l’écrit. Petite piqûre de rappel, la plus indolore possible…

Lire la suite

La Promenade des Anglais

Les nouvelles niçoises de Patrick Mottard

Julien Gracq affirmait dans Lettrines :

« Quand il n’est pas songe, et, comme tel, parfaitement établi dans sa vérité, le roman est mensonge, quoi qu’on fasse, ne serait-ce que par omission et d’autant plus mensonge qu’il cherche à se donner pour image authentique de ce qui est. »

Et c’est cette célèbre citation qui m’est venue à l’esprit lorsque Filomena Iooss, présidente de l’association Brasil Azur, a présenté, hier, à l’occasion du dernier « Chocolat littéraire » proposé par l’association, le dernier livre de Patrick Mottard, intitulé Baie des songes, en présence de l’auteur, également professeur de droit à l’Université de Nice, homme politique et blogueur, qui était présent pour parler de son livre et répondre aux questions des convives.

Lire la suite

Que dire encore ? J’aime le bleu. C’est la couleur des gendarmes, des yeux de maman et des rideaux de ma chambre. Ceux de mon âge, en général, préfèrent le rouge. Mais c’est ainsi, j’ai le goût du grand large et de la maréchaussée.

Jean-Michel Maulpoix, Journal d’un enfant sage,
Paris, Mercure de France, 2010, p. 21.

books-690219_1280 (2)

Les revues, passeurs de poésie

Le recueil de poèmes n’est pas la seule manière de lire de la poésie. Il y a aussi les revues. Ces périodiques consacrés à la poésie contemporaine publient des inédits, des poètes étrangers, des poètes encore inconnus. Le Dictionnaire de poésie de Baudelaire à nos jours dirigé par Michel Jarrety cite soixante-quatre revues de poésie depuis le XIXe siècle. Dans Poésies aujourd’hui, Bruno Grégoire en présente quarante-huit. Petit tour d’horizon parmi celles-ci…

Lire la suite

Molière, auteur du  Bourgeois gentilhomme  (Wikimedia Commons)

Le théâtre français du XVIIe siècle ne se résume pas à Racine, Corneille et Molière

Sur le podium des dramaturges français du XVIIe siècle les plus lus et les plus enseignés, on retrouve assurément Racine, Corneille et Molière, dont le génie n’est plus à démontrer. Mais au-delà de ces trois figures emblématiques, il existe une foule d’auteurs moins connus. Lire la suite