Archives pour la catégorie Comptes-rendus

Poésie et bonheur

Nous sommes habitués à nous faire du poète l’image d’un être tourmenté, malmené par sa sensibilité exacerbée, assailli par des émotions contradictoires, hanté par une quête de l’indicible qui ne lui laisse aucun répit. Associer poésie et bonheur ne va donc pas de soi. C’est pourtant la problématique choisie par un colloque international conjointement mené par les universités de Nice et de Naples. Côté niçois, c’est une équipe menée par Josiane Rieu, spécialiste de la poésie du XVIe siècle, qui s’est penchée sur la question. De ce colloque qui s’est déroulé ce vendredi 21 février 2020 à la Faculté des Lettres de Nice, je n’ai pu assister qu’aux interventions de l’après-midi, et c’est donc de ces cinq exposés que j’entends rendre compte à présent.

Lire la suite

« Le réseau secret de la nature »

Sans doute le terme d’écosystème est-il aujourd’hui connu d’à peu près tout le monde. Loin d’être utilisé par les seuls scientifiques, il est repris par la presse, avec d’autres notions scientifiques telles que biodiversité, si bien que nous pouvons croire en connaître le sens. Il est aujourd’hui bien établi que les êtres vivants ne sont pas isolés les uns des autres, mais vivent en interrelation. Or, nous ignorons généralement jusqu’à quel point.

Lire la suite

Y a-t-il vraiment une « désinstruction nationale »?

Je souhaiterais aujourd’hui réagir à un article récemment paru dans les colonnes de Figaro Vox. Il s’agit d’un entretien entre la journaliste Marguerite Richelme et le professeur de philosophie René Chiche, auteur d’un livre intitulé La Désinstruction nationale.

Lire la suite

La correspondance amoureuse de Marc et Nohad

Béatrice Bonhomme, poète et professeur de Littérature française du XXe siècle à l’Université Côte d’Azur, m’adresse cette note de lecture que je m’empresse de partager avec vous, tant elle donne envie de lire l’ouvrage chroniqué. Il s’agit d’un ouvrage intitulé Ma menthe à l’aube mon amante, Correspondance amoureuse entre Marc Alyn et Nohad Salameh, aux éditions Pierre Guillaume de Roux.

Lire la suite

Connaissez-vous la revue « Florilège » ?

Il y a quelques jours, j’ai reçu un message de la part du poète Stephen Blanchard. Celui-ci souhaitait publier dans sa revue de poésie, Florilège, l’un des articles de mon blog, celui où je tentais de répondre à la question : « Quel est le plus grand poète français actuel ? » Il m’a ensuite adressé le numéro de septembre de cette revue, ainsi que plusieurs recueils de poésie. Afin de remercier Stephen Blanchard, je souhaite vous présenter cette revue qui en est déjà à son 176e numéro.

Lire la suite

Poètes de Nice, poètes du monde

Je suis récemment tombé sur une belle anthologie publiée par le CRDP de Nice. Le principe en est fort intéressant : on a demandé à plusieurs poètes niçois de donner à lire des poètes francophones du monde entier. C’est une belle façon de relier les aires culturelles et de montrer que la poésie peut se partager d’un bout à l’autre du monde !

Lire la suite

Quand la poésie étaye la photographie

J’ai reçu il y a quelques jours un message d’Arnaud Beaujeu, professeur de lettres en classes préparatoires littéraires, qui a rédigé une note de lecture et se proposait de la publier dans les colonnes de Littérature Portes Ouvertes. L’ouvrage recensé s’intitule Étais, 36 poèmes, paru en juin 2019 aux éditions des Presses Littéraires. Cet ouvrage collectif, orchestré par Jean-François Agostini, marie photographie et poésie. Bref, laissons Arnaud Beaujeu nous présenter cet ouvrage.

Lire la suite

Reblogué : la drogue chez les Nazis

Je me permets de relayer ce très intéressant article de blog qui recense un ouvrage d’Histoire. Ce livre, intitulé L’Extase totale : le IIIe Reich, les Allemands et la drogue, par Norman Ohler, explore une dimension méconnue de l’Histoire, à savoir l’importance prise par la drogue, dans l’ensemble des couches de la société nazie, jusqu’à Hitler lui-même.

Lire la suite

Poésie, prière et précarité

Je voudrais vous parler aujourd’hui de La poésie précaire. Cet essai a été publié en 1997 par Jérôme Thélot. En s’appuyant sur le concept central de « précarité », il éclaire d’une façon originale la poésie moderne et contemporaine.

Lire la suite

Quand Michèle Lebesson parle aux araignées

Michèle Lebesson enseigne l’anglais à l’Université de Lyon. Soudain, un 28 avril, sa vie bascule : alors qu’elle s’apprêtait à rejoindre ses collègues universitaires, elle perd, pendant un instant, sa capacité à s’exprimer. Quelque temps plus tard, un grave cancer du cerveau — un glioblastome de grade IV — lui est diagnostiqué. Elle raconte son histoire dans La femme qui parlait aux araignées, publié en 2018 chez « Les impliqués éditeur ».

Lire la suite

La religion selon Frédéric Lenoir

Je viens de lire un intéressant petit essai, sobrement intitulé Dieu. Il s’agit d’un entretien entre Frédéric Lenoir, philosophe, essayiste et historien des religions, et Marie Drucker, journaliste.

Lire la suite

Les monstres marins s’invitent à Saint-Jean-Cap-Ferrat

À Saint-Jean-Cap-Ferrat, il y a certes des plages ensoleillées, mais il y a aussi des monstres marins. Rassurez-vous cependant, ces derniers ne hantent pas les profondeurs de la mer : ils sont sagement exposés à la médiathèque municipale, pour le plus grand bonheur des petits et des grands. De quoi revisiter quelques-unes des plus célèbres légendes sur la mer et l’océan.

Lire la suite

Jacques Bonnaffé à la Cinémathèque

La journée de samedi dernier, 23 mars 2019, a été riche en manifestations poétiques. En effet, après un après-midi marqué par la lecture-performance de Charles Pennequin à la bibliothèque Nucéra, la journée s’est terminée en beauté avec l’intervention de Jacques Bonnaffé, accompagné par le saxophoniste François Corneloup, à la cinémathèque de Nice.

Lire la suite