Archives pour la catégorie Théâtre

« A nous qui devenons muets à force de communiquer, le théâtre vient rappeler que parler est un drame ; à nous qui perdons la joie de notre langue, le théâtre vient rappeler que la pensée est en chair ; à nous, pris dans le rêve de l’histoire mécanique, il montre que la mémoire respire et que le temps renaît. »

Valère Novarina, Pendant la matière, Paris, P.O.L, 1991, p. 9.

Publicités

« On entre au théâtre non pour voir des hommes une fois de plus, mais pour vivre au présent d’apparition, assister pour la première fois au spectacle de la transfiguration humaine. »

Valère Novarina, Pendant la matière, Paris, P.O.L, 1991, p. 7.

Cinq bonnes raisons de lire Genet

Si le théâtre de Jean Genet est aujourd’hui pleinement admis dans le panthéon des grandes œuvres littéraires du XXe siècle, il a d’abord conservé une aura sulfureuse qui explique qu’il soit probablement moins enseigné dans le secondaire qu’un Beckett ou un Ionesco. C’est pourtant un théâtre qui vaut le détour. Je voudrais vous présenter aujourd’hui deux pièces, Les Bonnes et Le Balcon.

Lire la suite

Attendons Godot avec Beckett

En attendant Godot est sans doute l’une des pièces les plus connues de Samuel Beckett, écrivain irlandais ayant écrit une part importante de son œuvre en langue française, qui fait partie, avec, entre autres, Adamov, Ionesco et Arrabal, de ces dramaturges qui ont profondément renouvelé le théâtre français pendant les années d’après-guerre. Dès ma première lecture, j’ai immédiatement apprécié cette pièce. Aujourd’hui, je vous propose la lecture d’un extrait de la pièce (p. 23-26 dans l’édition Minuit de 1952).

Lire la suite

La flûte enchantée à l’école

Ayant cette année conservé une partie de mes élèves de l’an dernier, je dois renouveler complètement mon stock d’ouvrages de littérature. Après une première période qui a tourné autour du thème de la science-fiction, j’ai décidé de consacrer les mois de novembre et décembre au thème de l’opéra, en exploitant un album inspiré de La flûte enchantée de Mozart. C’est l’occasion de vous présenter cet opéra, qui compte sans doute parmi les plus célèbres, ainsi que quelques-unes des activités menées en classe à cette occasion.

Lire la suite

Les 5 qualités de la tirade du nez

Les œuvres de littérature ne sont pas si nombreuses qui parviennent à séduire tout à la fois les fins lettrés et le plus grand public. Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand, est de celles-là. Cette pièce de théâtre, qui s’inspire lointainement d’un personnage réel, est passée à la postérité pour sa façon toute romantique de mêler le sublime et le grotesque, le rire et les larmes, la noblesse de l’âme et l’éloquence du cœur. Elle doit une grande part de sa célébrité à la fameuse tirade du nez, que je voudrais citer et commenter aujourd’hui.

Lire la suite

Théâtre : mes pièces préférées

Il peut être agréable, entre deux romans, de lire aussi du théâtre. Et, pourquoi pas, si l’on en a la possibilité, d’assister à des représentations. Je vous propose aujourd’hui de découvrir quelques pièces de théâtre célèbres, parmi mes préférées.

Lire la suite

Cyrano de Bergerac

Hier soir, je suis allé au théâtre. J’ai assisté à une représentation de Cyrano de Bergerac, la célèbre pièce d’Edmond Rostand, interprétée par la Compagnie « Le Petit Théâtre des affranchis », au Théâtre de l’Eau vive, boulevard Carabacel, à Nice, dans une mise en scène de Marx Concas.

Lire la suite

Une définition du théâtre

Dans De la tradition théâtrale (1955), Jean Vilar écrit :

« Il n’est pas d’art qui, plus nécessairement que le théâtre, ne doive unir illusion et réalité. Cela, à l’insu du public et en pleine lumière cependant. Complices. Mensonges et vérité. Le théâtre est en son essence même fait de notre essence même. Il ne mourra jamais. »

Lire la suite

Quand l’écrivain devient un mythe

Les écrivains et les écrivaines sont des hommes et des femmes comme tout le monde. Comme tout le monde, vraiment ? Pourtant, lorsqu’ils accèdent à la gloire, leur personne s’enveloppe d’une aura de mythe. Mêlant vérité biographique et fantasmatique collective, l’écrivain devient un véritable personnage. Romanciers et cinéastes content alors parfois leur légende. J’ai eu l’occasion de m’intéresser à la question du mythe de l’écrivain grâce aux très intéressants cours de M. Paul Léon, enseignant à l’Université de Nice.

Lire la suite

Le chant du bouc

Athènes, bien longtemps avant Jésus-Christ. Une foule compacte se presse sur d’imposants gradins. C’est une curieuse scène que contemple le public, quoique ce dernier ne paraisse pas étonné outre mesure : la voici en effet peuplée de bien étranges créatures. Jugez plutôt : en dessous de leur visage et de leur buste d’apparence humaine, apparaissent des pattes de bouc velues ! Les acteurs, ainsi déguisés, représentent des satyres. Ce chœur interprète un dithyrambe, en l’honneur de Dionysos.

Lire la suite

Le théâtre, avant, c’était comment ?

Projecteurs surpuissants, rideaux électriques, microphones, haut-parleurs, décors… Le théâtre d’aujourd’hui bénéficie de moyens techniques importants. Aussi importe-t-il, lorsqu’on songe à des pièces plus anciennes comme celles de Molière ou de Racine, de se souvenir que, lorsqu’elles ont été jouées pour la première fois, au XVIIe siècle, ce n’était pas vraiment dans les conditions d’aujourd’hui. Alors, le théâtre, avant, c’était comment ?

Lire la suite