Archives pour la catégorie Linguistique

Qu’est-ce que le style ?

Entretien avec Ilias Yocaris

La couverture du livre d’Ilias Yocaris (source : Fabula)

Qui n’a jamais, à la lecture d’un roman, d’un poème ou d’une pièce de théâtre, éprouvé une vive admiration pour l’art d’écrire de son auteur ? Qui ne s’est jamais exclamé, ah, que ceci est parfaitement dit ? Qui n’a jamais été séduit par le style d’un écrivain ? Si nous sentons tous plus ou moins confusément que le style est pour beaucoup dans la qualité que nous accordons à une œuvre littéraire, il est en revanche beaucoup plus difficile de définir cette notion. Aussi avons-nous interrogé un spécialiste de la question : Ilias Yocaris, enseignant-chercheur à l’Université de Nice, a publié en 2016, aux éditions Classiques Garnier, un ouvrage intitulé Style et semiosis littéraire, dans lequel il définit théoriquement la notion de style, avant d’appliquer concrètement cette notion à l’analyse de plusieurs fictions postmodernes.

Lire la suite

Publicités

Intelligences multiples et enseignement du français

C’est un fait : les enfants sont tous différents. Aussi est-ce une gageure pour chaque professeur d’adapter ses enseignements à chacun, tout en permettant aussi à la classe de demeurer un collectif. Une piste de réflexion intéressante est celle des « intelligences multiples ». Quelques mots sur cette notion, suivis de quelques activités mises en place dans ma classe.

Lire la suite

Les mots, leur forme, leur sens

Je vous propose aujourd’hui un petit voyage, qui nous transportera dans le temps et dans l’espace, à la rencontre de ces drôles de petites bestioles que sont les mots. Nous les utilisons tous les jours, sans même y penser, et sans généralement songer qu’ils sont les héritiers d’une histoire plurimillénaire…

Lire la suite

Enseigner la conjugaison

Apprendre à conjuguer correctement les verbes n’est pas chose facile. La conjugaison française est particulièrement retorse, avec ses formes qui se prononcent de manière identique mais s’écrivent différemment. Conjuguer à l’écrit nécessite ainsi un savoir que la pratique courante du français oral ne suffit pas à apporter. Voici quelques modestes pistes pour enseigner la conjugaison française.

Lire la suite

La fin du passé simple ?

Le 19 décembre dernier, paraissait dans les colonnes du Point un article d’Émilie Trevert recueillant les propos de l’essayiste Alain Borer. Cet article, intitulé « La fin du passé simple, c’est la fin d’une nuance de l’esprit », se désole de la disparition progressive du passé simple. Certains articles de presse affirment un peu vite que l’école n’enseignerait plus le passé simple. Que faut-il en penser ?

Lire la suite

Quelques erreurs de langage à bannir

Loin de moi l’idée d’une sorte de police du langage qui viendrait sanctionner les moindres écarts de parole. Nous avons tous une façon particulière de parler, liée à nos origines, à notre profession, à notre tempérament. Cette diversité fait partie de la richesse de la langue française. Pourtant, certaines façons de parler relèvent bien, malgré tout, de l’erreur. Et, souvent, les personnes concernées ne semblent pas au courant. Florilège.

Lire la suite

Grammaire scolaire, grammaire universitaire : quelles différences ?

Dans l’emploi du temps des étudiants en lettres, plusieurs heures hebdomadaires sont consacrées à la grammaire. On pourrait pourtant penser que, après le primaire et le secondaire, soit douze années du CP à la Terminale, les élèves maîtrisent suffisamment la langue française. Mais en réalité, si la grammaire scolaire et la grammaire universitaire ont beaucoup en commun, elles n’en ont pas moins des différences, de degré de difficulté, bien entendu, mais aussi, et surtout, de finalité.

Lire la suite

Que penser de l’écriture inclusive ?

Vous en avez sans doute déjà rencontré, sans savoir que cela se nommait ainsi. On parle depuis peu d’écriture inclusive pour désigner le souci d’écrire d’une façon telle qu’hommes et femmes soient placés sur un pied d’égalité. Que faut-il en penser ?

Lire la suite

Doublets lexicaux (suite) : suspecter et soupçonner

Je vous parlais naguère des doublets lexicaux, ces mots jumeaux qui proviennent d’un même étymon. Il y en a plein : copain et compagnon, frêle et fragile, ou, pour faire référence à mon récent article sur les gros mots, pute et putain. Eh bien, si je vous en reparle, c’est que le blog « Une espèce de blog » vient de publier un article sur suspecter et soupçonner. Qui sont, eux aussi, des jumeaux. J’en profite pour vous signaler que ce blog mérite d’être parcouru, les articles sont souvent tout à la fois instructifs et drôles, et traitent généralement de curiosités de la langue française.

https://unespecedeblog.wordpress.com/2017/08/10/suspecter-ou-soupconner/

Tout, tout, tout sur… les gros mots

Profitons de l’été pour nous intéresser à un sujet beaucoup plus léger qu’habituellement. Je veux parler des gros mots. Ceux que l’on n’entend pas dans une conversation polie. Pourtant, ces mots ont, eux aussi, une étymologie, une histoire, parfois tout aussi complexe que celle de vocables plus raffinés. Et souvent, tout aussi difficile à établir, voire davantage, étant donné que ces mots ont tendance à être plus employés à l’oral qu’à l’écrit. Oreilles sensibles, s’abstenir…

Lire la suite

L’embrouillamini de l’apposition

La notion grammaticale d’apposition ne paraît pas, à première vue, poser problème, et pourtant, des difficultés surgissent qui tiennent surtout, à mon sens, d’une différence entre ce que l’on apprend (du moins ce que j’ai appris) dans les cycles primaire et secondaire, et ce que l’on enseigne à l’université. Quelques explications.

Lire la suite

Connaissiez-vous les doublets lexicaux ?

C’est bien connu, l’essentiel du vocabulaire français vient du latin. Mais tandis que certains mots sont directement issus du latin, lentement transformés par des déformations successives, d’autres ont été empruntés plus tardivement au latin et ressemblent davantage à l’étymon. Or, parfois, les deux voies ont été utilisées par un même mot latin, aboutissant ainsi à deux mots français. Quelques exemples de doublets lexicaux

Lire la suite

Bien !

Je vais vous parler aujourd’hui d’un mot très courant et parfaitement usuel. Un mot en apparence si ordinaire que vous vous demandez peut-être même pourquoi je vous en parle. Il s’agit du mot « bien ». Et plus précisément, il s’agira de ses différents emplois. Pourquoi ce mot ? Parce qu’il a fait l’objet de recherches. J’ai ainsi eu l’occasion d’assister à une conférence consacrée à ce seul mot « bien ». Cela sera ainsi l’occasion de présenter un exemple de ce que c’est que faire de la recherche en linguistique française.

Lire la suite

Le mot « de »

On m’a posé un problème de grammaire : « Quand on dit : C’est de ma faute, à quoi sert le « de », puisqu’on peut tout aussi bien s’en passer et dire : C’est ma faute ? Quelle est sa fonction ? » Il est vrai que, dans certaines phrases, on ne sent pas très bien quel est le rôle de ce petit mot. Pensons à des exemples comme : « C’était pour de rire. » ; « C’est de notre responsabilité. » ; « Comme on dit de par chez nous » ; « Donner de son temps ». Dans tous ces exemples, l’omission du mot « de » n’entraîne pas d’énorme bouleversement du sens. Cependant, « de » a bien une fonction. Quelques précisions.

Lire la suite