Rûmî, poète de l’amour mystique

Plus de 700 ans après la mort du poète, les vers de Rûmî continuent de nous enchanter. Leili Anvar, spécialiste de littérature persane, en offre une sélection qu’elle présente dans Rûmî, la religion de l’amour, anthologie parue aux éditions Points en 2011. Ce petit livre n’est sans doute qu’un maigre aperçu de ses quelque soixante mille distiques. Mais il permet de ressentir la beauté de l’élan mystique du poète, tout entier tourné vers la célébration du divin.

Lire la suite

Publicités

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Quand on dort mal, notre cerveau gamberge. Il y a quelques nuits, la réflexion qui va suivre m’est passée par la tête. Je l’ai mise en forme, mais ce n’est jamais qu’un premier jet, une réflexion sur le vif, un premier jet. Aussi, je vous invite à la lire, afin que vous m’aidiez à en trouver les failles et les limites. Vous pouvez réagir dans l’espace des commentaires.

Lire la suite

« Les mots crèvent au ras de ma peau […] D’un côté il fait mal ; de l’autre, il fait nuit ; entre les deux, une hélice tourne dans le ventre, et l’air reflue vers ma bouche… »

Bernard Noël, Extraits du corps, 1958.
Cité d’après le Dictionnaire des grandes œuvres
de la littérature française, Le Robert,
sous la direction de Henri Mitterrand.

Connaissez-vous la mythologie islandaise ?

Au commencement était le mythe. Avant même que l’homme ne sache écrire, avant les premières villes, avant les grandes civilisations, à l’époque où la chasse, la pêche et la cueillette occupaient l’essentiel des activités humaines, on imagine que les mythes circulaient oralement au sein de chaque groupe, pour le fédérer dans une même conception du monde et du cosmos. Avec le temps, ces mythes engendrèrent les grandes mythologies de l’humanité.

Lire la suite

Les 5 qualités de la tirade du nez

Les œuvres de littérature ne sont pas si nombreuses qui parviennent à séduire tout à la fois les fins lettrés et le plus grand public. Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand, est de celles-là. Cette pièce de théâtre, qui s’inspire lointainement d’un personnage réel, est passée à la postérité pour sa façon toute romantique de mêler le sublime et le grotesque, le rire et les larmes, la noblesse de l’âme et l’éloquence du cœur. Elle doit une grande part de sa célébrité à la fameuse tirade du nez, que je voudrais citer et commenter aujourd’hui.

Lire la suite

Béatrice Bonhomme chroniquée sur Mediapart

Il n’est pas si fréquent de voir des ouvrages de poésie contemporaine chroniqués dans des journaux en ligne fortement fréquentés. Il n’est donc que normal que je signale ce bel article de Patrice Beray, consacré au recueil Dialogue avec l’anonyme de Béatrice Bonhomme, paru dans les blogs de Mediapart.

Lire la suite

L’illettrisme « programmé », vraiment ?

Je voudrais réagir aujourd’hui à un article paru dans les colonnes numériques du Point le 18 septembre dernier, intitulé « Notre système scolaire programme l’illettrisme ». Il s’agit d’un entretien avec le linguiste Alain Bentolila.

Lire la suite

Arthur Rimbaud : Oraison du soir

« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu… » Le sonnet des Voyelles est l’un des poèmes les plus connus de Rimbaud. Je vous invite donc à tourner la page, et à découvrir le poème d’à côté. Dans l’édition Vanier de 1895 (disponible sur Wikisource), il s’agit également d’un sonnet, intitulé « Oraison du soir »…

Lire la suite

Reblogué : « André Breton et l’amour fou »

Je vous invite à découvrir, sur le blog de « L’oiseau bleu », un passionnant article, très bien documenté, sur l’amour chez André Breton. Pour moi qui connais assez peu cet auteur, je le trouve très intéressant, avec une dimension biographique qui éclaire les publications successives du poète. Vous le trouverez ici : André Breton et l’amour fou — Niala-Loisobleu.

Lire la suite

Rilke en français

Dire de Rilke qu’il est un très grand poète, c’est enfoncer des portes ouvertes. Et pourtant, tel est bien le constat que suscite inévitablement la lecture de n’importe quel poème de Vergers suivi d’autres poèmes français, magnifique recueil paru en 1978 en « Poésie/Gallimard » avec une préface de Philippe Jaccottet.

Lire la suite

Deux films à voir à la galerie Depardieu

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de la Galerie Depardieu, située au 6 rue du docteur Jacques Guidoni, c’est-à-dire à deux pas de la place Masséna, à Nice. J’y ai assisté à une lecture poétique de Béatrice Bonhomme, à des projections de films, et, plus récemment, au concert d’Alexandre Prévert.

Lire la suite

Puisque tout passe, faisons
la mélodie passagère ;
celle qui nous désaltère,
aura de nous raison.

Chantons ce qui nous quitte
avec amour et art ;
soyons plus vite
que le rapide départ.

Rainer Maria Rilke, Vergers suivi d’autres poèmes français,
Paris, Gallimard, coll. « Poésie », 1929-1978, p. 57.

Le fort de l’Agaisen à Sospel

Cela faisait longtemps que je n’avais pas publié d’article pour la catégorie « Langue et culture niçoises ». En voici un qui parle d’un élément intéressant du patrimoine local. Je n’ai pas toujours l’opportunité de profiter des Journées Européennes du Patrimoine, mais il se trouve que, cette année, j’avais un peu de temps. Alors, j’ai feuilleté le programme sur Internet, à la recherche d’un monument qu’il est impossible de voir le reste du temps. Et je suis tombé sur le fort de l’Agaisen à Sospel, qui fait partie intégrante de la ligne Maginot. Je ne m’attendais pas à visiter quelque chose d’aussi grand ni d’aussi bien conservé. Récit en images.

Lire la suite

Littérature jeunesse : mes coups de cœur

Depuis que j’enseigne à l’école primaire, j’ai eu l’occasion de parcourir de nombreux ouvrages de littérature jeunesse. Certains m’ont beaucoup inspiré, et ce sont mes livres préférés que je voudrais partager avec vous aujourd’hui. Si vous avez d’autres titres à proposer, n’hésitez pas à intervenir dans les commentaires !

Lire la suite