Archives mensuelles : mars 2018

L’histoire de la musique en vidéos

A. Préhistoire, Antiquité et Moyen-Âge

Parmi les innombrables vidéos qui circulent sur YouTube et consorts, voici une petite sélection qui vous permettra de voyager dans l’histoire de la musique. Loin de moi aujourd’hui l’idée d’un exposé savant : cela exigerait des connaissances que je n’ai pas, ou des recherches que je n’ai pas le temps d’accomplir. Je voudrais simplement parcourir très sommairement l’histoire de la musique, en vous proposant une sélection de quelques vidéos que j’ai trouvé intéressantes. Je vous laisse juger, en commençant aujourd’hui par la Préhistoire, l’Antiquité et le Moyen-Âge.

Lire la suite

Publicités

Béatrice Bonhomme au Consulat d’Italie

Je viens d’apprendre que la poète Béatrice Bonhomme, professeur à l’Université de Nice, fondatrice de la revue Nu(e) et auteur de recueils poétiques, nouvelles, essais et d’une pièce de théâtre, lira quelques-uns de ses poèmes au Théâtre Garibaldi, au Consulat d’Italie, le vendredi 6 avril à 18 h. Cette manifestation, organisée par Giampiero Scafoglio, permettra d’entendre la poésie de Béatrice Bonhomme à la fois en français et dans une traduction italienne.

Lire la suite

Change de regard : ce que tu prenais pour poussière et cendre
est un brillant, inaltérable et lumineux flocon de neige.

Gabriel Grossi, texte personnel, vers 2011.

« L’amie prodigieuse » d’Elena Ferrante

C’est un roman très agréable à lire que L’amie prodigieuse, premier tome d’une saga qui, à terme, en comptera quatre, paru en 2014 aux éditions Gallimard dans une traduction de l’italien par Elsa Damien. Nous voici transportés dans l’Italie des années cinquante, dans un faubourg populaire de Naples, tel qu’il est perçu par une petite fille et sa meilleure amie.

Lire la suite

La poésie s’enflamme sous la coupole gaudoise

Hier soir, des clameurs inhabituelles ont résonné dans l’enceinte de l’éco-musée de La Gaude. À l’heure où, d’ordinaire, ce beau bâtiment orné d’une coupole de verre est plongé dans la nuit, toutes les pièces de ce centre-culturel étaient éclairées d’ardentes lueurs. Et pour cause ! La poésie s’était en effet invitée pour la soirée. Pour célébrer comme il se doit le printemps des poètes.

Lire la suite

Vidéo : La soirée slam sur France 3

Je vous racontais dans un billet précédent avoir participé à une soirée poétique à la Cave Romagnan, à Nice, où, dans le cadre du Printemps des Poètes, était organisée une scène ouverte de slam-poésie. Les journalistes de France 3 étaient également présents. Voici ce qu’ils ont retenu de cette soirée.

Lire la suite

Le printemps des poètes à la fac aussi

Les manifestations du Printemps des Poètes continuent ! Lundi 12 mars, la poète Valérie Rouzeau, marraine des journées Poët Poët, dialoguait avec ses auditeurs dans le cadre d’une table ronde organisée dans les locaux du Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des arts vivants (C.T.E.L.), à l’invitation de Béatrice Bonhomme, Sandrine Montin et Sabine Venaruzzo.

Lire la suite

Valérie Rouzeau est à Nice

Les manifestations du Printemps des Poètes continuent… Aujourd’hui, à Nice, à la Bibliothèque Nucéra, Valérie Rouzeau nous a offert une lecture de ses plus récents poèmes, accompagnée au trombone à coulisses par Christiane Bopp.

Lire la suite

Reblogué : Georges Perec sans contraintes

Le très intéressant blog Textualités a récemment publié un article sur Georges Perec, qui nous donne à voir une autre image de ce « magicien des contraintes ». En effet, il a également écrit un poème non-contraint, que le billet donne à lire dans son intégralité. Bref, je vous recommande d’y faire un tour !

Georges Perec est connu et reconnu comme LE magicien des contraintes : il fonde son œuvre sur les contraintes formelles (comme le lipogramme ou les monovocalismes), littéraires, mathématiques et même spatio-temporelles (comme dans Les Lieux) variant les formules, systèmes et autres manières élaborées de façonner un texte. Nous sommes souvent revenus ici sur les tours de […]

via Avez-vous déjà lu… un poème non-contraint de Georges Perec ? — TEXTUALITÉS

Le Printemps des Poètes a commencé à la cave Romagnan

Quoi ? C’est déjà le printemps ? Mais oui : le Printemps des Poètes ! Les « Journées Poët Poët » organisées chaque année dans les Alpes-Maritimes ont commencé hier soir à la Cave Romagnan. Chaque premier mercredi du mois, cette cave à vins organise une soirée de slam-poésie. C’est l’occasion pour les poètes débutants ou confirmés de se confronter à un public et de faire sonner leurs textes à haute voix.

Lire la suite

« Résignation » : le sonnet inversé de Verlaine

L’audace dans l’innovation formelle n’est en rien une spécificité du vingtième siècle surréaliste ou oulipien. On peut penser aux Grands Rhétoriqueurs qui, au XVe siècle, firent preuve d’une grande virtuosité. Plus près de nous, je voudrais vous parler aujourd’hui de Verlaine, dont on loue plus souvent la musicalité et la douceur que la virtuosité. Il a pourtant eu l’audace d’écrire, entre autres choses, un sonnet phonétique, et, donc, un sonnet inversé. Celui-ci s’intitule « Résignation » et il fait partie des Poèmes saturniens.

Lire la suite

Qu’est-ce que le slam ?

Le slam est une pratique poétique plutôt récente, puisqu’il serait né en 1987 à Chicago, dans un quartier défavorisé où une troupe de poètes décide de tenir une scène ouverte à tous. L’idée du poète Marc Smith était de démocratiser la poésie. Selon le magazine Auféminin, le mot « slam » viendrait d’un mot anglais signifiant « claquer la porte », à moins qu’il ne s’agisse d’une déformation de « chelem » au sens de « tournoi de poésie ». Je ne suis pas du tout spécialiste de slam, mais comme je vais participer à une scène ouverte de slam mercredi soir, je me suis un peu renseigné. Voici ce que j’ai trouvé.

Lire la suite