Archives pour la catégorie Un poète contemporain

La poésie contemporaine par Jean-Yves Masson

Je viens d’écouter une passionnante conférence, prononcée par Jean-Yves Masson, professeur de Littérature française à l’Université de la Sorbonne, spécialiste de littérature comparée, éditeur et traducteur de poésie, et lui-même poète. Cette conférence a été donnée le 27 mai 2022, dans le cadre du « Banquet de printemps » de Lagrasse.

Lire la suite

Jean-Michel Maulpoix au micro d’Inter

Jeudi 9 juin dernier, le poète contemporain Jean-Michel Maulpoix, lauréat du Goncourt de poésie 2022 pour l’ensemble de son œuvre, était l’invité d’Augustin Trapenard dans l’émission radiophonique Boomerang. Le site de France Inter permet de réécouter ce passionnant entretien, dont j’espère qu’il demeurera longtemps disponible en ligne.

Lire la suite

Citation du jour : Dimitri Porcu

"Dans la gorge du poète

Les mots douceurs
Les mots piaillés
Les mots cris
Les mots du vent
Au-dessus des immeubles
Les mots-Oiseaux
Planent
Au-dessus des prisons
Au-dessus des ravages
Au-dessus des Hommes en pleurs"

Dimitri Porcu, Tous-Solo, Editions de l’Aigrette, 2022, p. 23.


« En coupant mes oranges ce matin
le monde s’est ouvert en deux
dans un nouveau sens »

Laurence Vielle, Zébuth ou l’histoire ceinte, suivi de l’Imparfait,
Bruxelles, Communauté française de Belgique,
coll. « Espace Nord », 2022, p. 135

Les « Vers de rage » de Stephen Blanchard

La place des poètes n’est pas dans une tour d’ivoire mais bien au cœur de la Cité, à cet endroit même d’où Platon, en son temps, avait voulu l’exclure. Aède, barde, trouvère, griot : le poète parle au nom d’une collectivité à laquelle il donne voix. Aussi le poète a-t-il, autant que le journaliste, le droit d’évoquer l’actualité. C’est bien elle qui est au cœur du vingt-quatrième ouvrage de Stephen Blanchard, Vers de rage, paru aux éditions France Libris.

Lire la suite

Jean-Michel Maulpoix reçoit le Goncourt de poésie 2022

Je viens d’apprendre, grâce à une publication du Mercure de France sur les réseaux sociaux, une nouvelle extrêmement réjouissante : Jean-Michel Maulpoix vient de recevoir le prix Goncourt de poésie Robert Sabatier 2022 pour l’ensemble de son œuvre.

Lire la suite

« Rue des fleurs » de Jean-Michel Maulpoix

À quelle autre adresse un poète pourrait-il rêver d’habiter ? Pour Jean-Michel Maulpoix, le poète habite Rue des fleurs. Quelques années après Boulevard des Capucines, ce nouveau titre suggère à lui seul tout un univers, urbain et campagnard à la fois. Promenons-nous, à notre tour, le long de cette rue des fleurs…

Lire la suite

Carte blanche à Laurence Vielle

Cette édition 2022 du Festival Poët Poët, très riche en émotions, s’est terminée en beauté avec un dernier week-end très intense. Après le grand spectacle de La Gaude vendredi soir, notre marraine Laurence Vielle avait carte blanche à la bibliothèque Nucéra.

Lire la suite

« Aimons-nous c’est l’heure

puisque nous passerons comme un matin

dans la confusion des nuages »

Jean-Pierre Siméon, Lettre à la femme aimée au sujet de la mort et autres poèmes, Paris, Gallimard, coll. « Poésie », 2017, p. 110.

Lire la suite

Performances croisées de Laurence Vielle et Dimitri Porcu

C’est, à nouveau, un petit moment de grâce que nous a offerts le Festival Poët Poët, en ce mercredi 23 mars 2022. Et cela grâce à la connivence et à l’écoute des deux poètes invités, Laurence Vielle et Dimitri Porcu.

Lire la suite

Dimitri Porcu et Laurie Camous en duo

Même si son dernier recueil s’intitule Tous solo, c’est un véritable duo qu’a proposé le poète-musicien Dimitri Porcu, lundi 21 mars, à Nice. Un voyage poétique, musical et plastique au pays des mots, dans le cadre du Festival Poët Poët.

Lire la suite

La poésie a élu domicile à Nice

À louer, petit studio, sans eau courante, sans cuisine ni sanitaires, pour poésie éphémère. Équipé de poèmes aux murs et de divers objets insolites. Idéalement situé en plein cœur de Nice, sur la Coulée Verte, à proximité de la statue de Masséna. Visites uniquement samedi 19 mars de 14 h à 16 h.

Lire la suite

L’Université de Nice rend hommage à Jean Onimus

Demain, jeudi 10 mars 2022, se tiendra à l’Université de Nice, dans la Salle du Conseil de la Faculté des Lettres, une journée d’études en hommage à Jean Onimus, professeur émérite spécialiste de Charles Péguy.

Lire la suite

Connaissez-vous Laurence Vielle ?

Elle sera l’une des marraines du festival Poët Poët qui se tiendra dans quelques semaines dans les Alpes-Maritimes. C’est pourquoi je souhaiterais vous présenter aujourd’hui Laurence Vielle, poète bruxelloise née en 1968. Également comédienne et dramaturge, elle a été consacrée « poétesse nationale » dans le royaume de Belgique.

Lire la suite

« Pas sur la neige » : poésie, peinture, musique

La rencontre de la poésie, de la peinture et de la musique dans l’œuvre de Jean-Michel Maulpoix a été au cœur de l’un des chapitres de ma thèse. Peinture et musique apparaissent, pour le poète, comme des idéaux convoités mais inaccessibles. Au-delà du rêve d’une écriture picturale ou musicale, le poète fait référence à des œuvres précises. C’est ainsi que le recueil Pas sur la neige, paru en 2004 aux éditions du Mercure de France, rend hommage au prélude éponyme de Claude Debussy, tout en évoquant de nombreuses représentations impressionnistes de la neige

Lire la suite

Béatrice Bonhomme : la poésie en récital

C’était un vendredi soir de janvier. À l’heure où le campus Carlone se vide habituellement de ses étudiants, une vive lumière brillait aux fenêtres de l’amphi 75. L’amphi de danse. Sur les gradins, les spectateurs sont venus assister au récital de poésie de Béatrice Bonhomme.

Lire la suite

Mort du poète Michel Deguy

Michel Deguy, né à Paris en 1930, est mort le 16 février dernier. Afin de lui rendre hommage, je souhaiterais évoquer aujourd’hui son œuvre, conséquente, et sa position de poète-philosophe, qui a fait de lui une voix majeure de la poésie française contemporaine.

Lire la suite

La « ballade des hommes-nuages » de Michèle Finck

Michèle Finck vient de faire paraître son dernier ouvrage, aux éditions Arfuyen. Il s’intitule La Ballade des hommes-nuage. Le point de départ de ce livre, c’est une expérience personnelle terrible, à savoir la folie de l’homme aimé. Une expérience déchirante, douloureuse, mais qui n’entame pas un amour plus fort que tout. Cette expérience interroge la poète : que peut la poésie face à cela ? Pour y répondre, Michèle Finck va entreprendre un voyage initiatique, une exploration des tréfonds et des cimes, une quête du « mot qui manque » qui la fera voyager dans l’histoire littéraire, dans les mythes, la peinture, les opéras et la musique dodécaphonique…

Lire la suite

« Femme noire » de Léopold Sédar Senghor

Né à une centaine de kilomètres au sud de Dakar, Léopold Sédar Senghor a grandi dans une famille aisée. Après des études secondaires au Sénégal, il embarque pour Paris afin de poursuivre de prestigieuses études supérieures : khâgne au lycée Louis-le-Grand, agrégation de grammaire. Après avoir enseigné quelque temps le français dans des lycées de province, il devient député du Sénégal en 1945. Il sera ensuite le premier président de la République du Sénégal, de l’indépendance du pays (1960) à sa nomination à l’Académie française (1983). Il est mort en 2001, après une longue carrière politique et poétique, riche de nombreuses rencontres.

Lire la suite