Archives du mot-clé Salah Stétié


« Cette colombe avec le peu de braise
Elle est, ciel asséché, ma brûlure
Écrite au pourtour de l’arbre puis désécrite
Afin de laisser libre
L’esprit de qui l’illusion brille au ciel »

Salah Stétié, L’autre côté brûlé du très pur,
Paris, Gallimard, nrf, p. 8.

Décès du poète Salah Stétié

Je viens d’apprendre via les réseaux sociaux le décès du poète Salah Stétié. Né à Beyrouth en septembre 1929, il a grandi dans une double culture arabe et française qui ne l’a jamais quitté. Son métier de diplomate comme sa pratique poétique ont fait de lui un « passeur des deux rives », pour reprendre une expression employée par Béatrice Bonhomme. Il pratique une poésie épurée, qui trouve son authenticité dans le maniement récurrent de quelques vocables élémentaires, tels « neige », « larme », « lampe », « désert », « enfant »… On peut citer, parmi ses recueils, les titres de L’autre côté brûlé du très pur, Oiseau ailé de lacs, Carnet du méditant. La revue Nu(e) a récemment fait paraître un numéro consacré à Salah Stétié.

Lire la suite

La revue Nu(e) célèbre Salah Stétié

Le dernier numéro de la revue Nu(e) a été mis en ligne à la fin du mois de mars. Cette revue a déjà dédié soixante-et-onze numéros à la poésie contemporaine, chaque opus s’intéressant à un poète à travers un entretien, des inédits, des poèmes d’amis, des œuvres plastiques et des articles critiques. Ce dernier numéro est consacré à Salah Stétié, poète français d’origine libanaise qui, depuis les années soixante, fait œuvre de passeur poétique entre Orient et Occident.

Lire la suite

La neige dans la poésie contemporaine

Parmi les nombreux thèmes et motifs qui parcourent la poésie contemporaine, il en est un qui, au premier abord, passe peut-être un peu inaperçu, mais qui se retrouve, de loin en loin, dans un nombre important de recueils, et qui constitue même l’objet central de plusieurs ouvrages : il s’agit du motif de la neige

Lire la suite

Un poète contemporain : Salah Stétié

Salah Stétié est un poète contemporain  né en 1929. Il appartient donc à la même génération que Philippe Jaccottet, Yves Bonnefoy ou encore André du Bouchet. Sa naissance à Beyrouth, sa carrière de diplomate, sa connaissance des cultures européennes et arabes font de lui un « passeur des deux rives », pour reprendre l’expression employée par Béatrice Bonhomme dans l’une de ses conférences.

Lire la suite

Entretien avec Béatrice Bonhomme, poète et chercheur en Lettres

Béatrice Bonhomme, poète, est professeur à l’Université Nice Sophia-Antipolis, où elle a dirigé pendant plusieurs années le Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature (CTEL) et créé un axe de recherches sur la poésie, « Poïéma ». Elle a fondé avec Hervé Bosio la revue Nu(e), qui publie depuis plus de vingt ans des numéros centrés sur un poète contemporain, en rapprochant poètes, critiques et plasticiens. Un ouvrage collectif sur son œuvre est récemment paru aux éditions Peter Lang. Elle a dirigé ma thèse sur Jean-Michel Maulpoix, et a gentiment accepté cet entretien.

Lire la suite