Archives du mot-clé français

Pourquoi la proposition infinitive est-elle contestée ?

Plusieurs grammairiens actuels contestent la notion de proposition infinitive dans la langue française. Pourtant, la tradition grammaticale utilise depuis très longtemps ce concept, hérité du latin. Alors, où se trouve exactement le problème ?

Lire la suite

D’où vient le « s » du pluriel ?

C’est une règle que nous avons apprise très tôt : la plupart des substantifs forment leur pluriel en y adjoignant un « s ». Une marque la plus souvent muette à l’oral, ce qui explique la facilité avec laquelle on peut oublier de l’écrire. Mais d’où vient cet « s » ?

Lire la suite

Ces mots anglais venus du français

On entend souvent se plaindre de l’irruption de mots anglais dans le vocabulaire français. Certains proposent même des substituts, plus ou moins heureux, à ces anglicismes d’emprunt récent. Pour ma part, je n’ai aucune honte à écrire « e-mail », s’agissant d’un mot technique, plutôt que « courriel », qui me semble un peu artificiel. J’utilise également souvent, tout simplement, l’expression « courrier électronique ». En revanche, je ne vois aucune raison sérieuse de dire « overbooké » ou « surbooké », quand on peut tout simplement dire « surchargé » ou « surmené ».

Lire la suite

La langue française en chroniques

Comme nous sommes en pleine « Semaine de la langue française et de la francophonie », j’avais pensé écrire deux ou trois articles sur quelques curiosités de la langue française. Or, évidemment, je n’aurais pas été le premier à m’adonner à ce genre d’exercice. Petite sélection…

Lire la suite

Le français, langue très vivante

Quand j’étais ado, un article de Science et Vie Junior m’avait fort intéressé (loué soit, au passage, ce magazine scientifique pour les jeunes, qui incluait une rubrique linguistique à côté des non moins intéressants articles de sciences physiques et naturelles) : j’y avais appris que 130 millions de personnes parlaient français dans le monde (1). Un nombre qui signifie qu’il y a davantage de francophones en dehors de l’Hexagone qu’à l’intérieur de ses frontières.

A l’occasion de la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie, j’ai un peu navigué dans les sites officiels, et il semble que cette estimation doive être revue très largement à la hausse ! Le site francophonie.org affirme ainsi que « près de 274 millions de personnes peuvent être définies comme francophones de façon certaine ».

Lire la suite