Archives du mot-clé Marilyne Bertoncini

« Son corps d’ombre » de Marilyne Bertoncini

Un univers onirique, peuplé de miroirs et d’ombres, abrite la douleur du deuil. Il y a la souffrance, la blessure, le cri, mais aussi la contemplation du réel tel qu’il est, dans l’effacement des marques personnelles. Des images se télescopent, à l’instar des collages de Ghislaine Lejard qui font face à chaque poème. De la réalité, Marilyne Bertoncini ne retient que quelques détails saillants, recomposés sous un jour mythique : Orion, Ariane, Eurydice apportent le surplomb du mythe au détail quotidien. Le point commun qui relie les poèmes est la mort, cet autre monde si près du nôtre, la perte d’êtres chers qui se laisse deviner sans pathos aucun, et le surcroît de lumière sur les choses et les êtres qu’apporte leur fragilité. Un très beau livre, pudique et lumineux, « au pays de la mort ».

Lire la suite

Aube poétique à Nice

L’aube se nimbait d’un voile, ce matin, et moirait le ciel de reflets argentés. Sur la plage du Centenaire, à l’embouchure du Paillon, les galets répétaient inlassablement leur chant cristallin. Aujourd’hui, les rares coureurs matinaux n’étaient pas les seuls à s’être levés pour assister à ce spectacle. Sur la plage, une petite foule s’est réunie autour de Marilyne Bertoncini et Sophie Allain.

Lire la suite

Questions à Marilyne Bertoncini

Par ses livres de poésie, par ses traductions mais aussi par son rôle actif pour faire vivre la poésie contemporaine, notamment sur la Toile, Marilyne Bertoncini, née en 1952, est une voix importante de la poésie d’aujourd’hui. J’ai récemment parlé de son beau livre qu’est La Noyée d’Onagawa. Elle a gentiment accepté de répondre à mes questions.

Lire la suite