Archives du mot-clé Aiglun

Lumineux Emmanuel Godo

Emmanuel Godo, poète, professeur de lettres en classes préparatoires au lycée Henri IV, était invité, dimanche 31 août, à présenter son univers poétique, au village d’Aiglun, sur l’invitation de Patrick Quillier, lui-même poète, professeur émérite et membre du conseil municipal. Nous avons assisté à un très beau moment de poésie, marqué par l’aisance lumineuse et sincère d’Emmanuel Godo.

Lire la suite

De la poésie sous un tilleul

Ces derniers jours, la poésie était à l’honneur à Aiglun, paisible village de la vallée de l’Estéron, perché sur un promontoire surplombant la rivière et sa belle clue. Au terme d’une route étroite et sinueuse, on arrive en vue de ce village typique de l’arrière-pays grassois. C’était au-dessus de la place centrale, à proximité du lavoir et sous l’ombre rafraîchissante d’un tilleul, que les poètes s’étaient donné rendez-vous, sur l’invitation de Patrick Quillier, poète et professeur à l’Université de Nice, dans le cadre des « Rencontres poétiques d’Aiglun », co-organisées par la mairie et par l’association « Aigo Luno ».

Lire la suite

La poésie s’est mariée avec les étoiles

Texte personnel

Je vous avais annoncé, il y a quelques jours, la tenue de « Rencontres de paroles » dans le village d’Aiglun, organisées par la mairie d’Aiglun et l’association Aigo Luno. J’ai été invité à y lire quelques-uns de mes poèmes. Voici celui que j’ai spécialement rédigé pour l’occasion : un slam sur la poésie et les étoiles. Un grand merci à Patrick Quillier, professeur et poète, pour son engagement à faire vivre la poésie.

Lire la suite

La poésie à l’honneur à Aiglun

C’est à Aiglun, dans la vallée de l’Estéron, que se tiendront prochainement des « Rencontres de paroles ». Ce village de l’arrière-pays grassois réunira ainsi de nombreux poètes et amoureux de la poésie, qui partageront leurs voix et leurs mots, dans le souvenir aussi de poètes récemment disparus, en particulier Tristan Cabral. Cet événement, co-organisé par la mairie du village et par l’association « Aigo Luno », sous la houlette de Patrick Quillier, poète et professeur à l’Université de Nice, entend montrer que « la poésie n’est jamais confinée ». Je serai moi-même présent lors de la première de ces trois journées.

Lire la suite