Un poème pour l’hiver : Jacques Prévert

Je n’avais pas encore cité de poème de Jacques Prévert. Celui-ci est très connu. Il a même été mis en musique. Les enfants des écoles l’apprennent fréquemment. Voici « Chanson pour les enfants l’hiver ».

« Dans la nuit de l’hiver
Galope un grand homme blanc.
C’est un bonhomme de neige
Avec une pipe en bois,
Un grand bonhomme de neige
Poursuivi par le froid.
Il arrive au village.
Voyant de la lumière
Le voilà rassuré.
Dans une petite maison
Il entre sans frapper
S’assoit sur le poêle rouge
Et d’un coup disparaît,
Ne laissant que sa pipe
Au milieu d’une flaque d’eau,
Ne laissant que sa pipe,
Et puis son vieux chapeau. »

Jacques Prévert

Un poème enfantin

La destination du poème à un jeune public laisse un certain nombre de traces dans le poème lui-même, et en particulier :

  • l’emploi d’un vocabulaire simple, accessible à tous les enfants ;
  • le choix d’un personnage apprécié des enfants, suffisamment familier pour susciter leur adhésion, mais suffisamment mystérieux aussi pour aiguiser leur intérêt ;
  • le bonhomme n’est pas nommé d’emblée, et la périphrase de « grand homme blanc » crée un effet d’attente propre à stimuler l’imagination des enfants ;
  • la disparition du bonhomme n’est pas expliquée, il s’agit d’un phénomène brutal et soudain comme le montre l’expression « et d’un coup » : les enfants doivent comprendre par eux-mêmes que le bonhomme de neige a fondu. Le poème livre donc une sorte de leçon.

Un poème, une chanson

L’appartenance du poème au genre de la chanson peut être mise en évidence en notant la présence de répétitions qui scandent le poème à la manière d’un refrain : « C’est un bonhomme de neige […] un grand bonhomme de neige ». De même, à la fin du poème, le vers « Ne laissant que sa pipe » est répété deux fois.

Il n’est pas étonnant, dès lors, que l’on trouve des adaptations musicales de ce poème. On trouve même sur YouTube une version chantée et animée qui devrait plaire à tous les enfants. Afin de stimuler leur imagination, il serait bon de commencer par leur faire écouter la chanson, avant de leur montrer les images pour vérifier la bonne compréhension des paroles.


Source : YouTube.

Des élèves de Grande Section de maternelle ont été enregistrés récitant le poème. Le résultat, mis en musique et en vidéo, est très convainquant.

Une fable

Une autre particularité de ce poème est qu’il raconte une histoire. C’est loin d’être le cas de tous les poèmes dont beaucoup sont avant tout descriptifs. Ici, le poème se rapproche donc du genre de la fable. Il y a un zeste de merveilleux puisque le bonhomme de neige n’est pas seulement une sculpture éphémère, mais bien un personnage. Et cependant, c’est en même temps un poème très proche de notre quotidien : quel enfant n’a jamais été profondément déçu de voir son beau bonhomme de neige fondre au soleil ?


Une remarque, un commentaire ? La parole est à vous !
Bonhomme de neige (Pixabay)

Sur le même thème, vous pourriez aimer aussi :

Publicités

3 réflexions au sujet de « Un poème pour l’hiver : Jacques Prévert »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s