Le nom de la montagne

Il y a bien longtemps, à une époque où les lieux n’avaient point encore de nom, se dressait au centre de la vaste plaine une très haute montagne. Sa cime majestueuse, presque toujours enneigée, se perdait fréquemment dans les nuages. Son allure était si imposante, et ses crêtes si élancées, qu’il semblait que les dieux eux-mêmes avaient voulu s’établir à son sommet. Aussi cette montagne était-elle unanimement considérée comme sacrée.

Au pied de cette montagne se trouvaient quatre villages qui en tiraient de nombreux bienfaits. Ses hauts plateaux leur fournissaient de vastes pâturages où paissaient leurs troupeaux. Ses torrents leur apportaient de l’eau pure en abondance. Ses sommets retenaient les nuages et atténuaient le vent.

Aussi eût-on pu penser que les habitants de ces quatre villages menaient une vie paisible et prospère. Tel était pourtant loin d’être le cas. En effet, les habitants du village du nord ne parvenaient pas à s’entendre avec ceux des villages d’est, du sud et d’ouest. Pareillement, les habitants du village du sud étaient en conflit avec ceux des villages du nord, d’est et d’ouest. Et, de même, les habitants des villages d’est et d’ouest se querellaient sans cesse avec leurs voisins des trois autres villages.

Les villageois avaient depuis fort longtemps oublié les causes premières de ces disputes incessantes, qui leur causaient bien des tracas. En des temps qu’ils n’avaient pas connus, les quatre villages avaient décidé d’ériger un temple au sommet de la montagne. Or, ce sanctuaire n’avait jamais vu le jour, car les villageois n’étaient jamais parvenus à s’entendre sur le nom de la montagne, et par conséquent sur le dieu auquel ce temple devait être consacré.

Les habitants du village du nord assuraient que cette montagne s’appelait la Montagne du Sud, que le soleil passait devant cette montagne lorsqu’il était au zénith, et qu’il convenait par conséquent de dédier le temple au Dieu du Jour.

Les habitants du village de l’est prétendaient, quant à eux, que cette montagne s’appelait la Montagne de l’Ouest. Pour eux, cette montagne était le lieu où le soleil se couchait. Aussi, il était pour eux évident qu’il fallait consacrer le temple au Dieu du Crépuscule.

Les habitants du village de l’ouest voyaient quant à eux le soleil se lever sur la Montagne de l’Est. Il n’y avait pas d’autre solution crédible, selon eux, que de bâtir le temple en l’honneur de la Déesse de l’Aube.

La grande montagne était enfin nommée Montagne du Nord par les habitants du village du sud. Ils voyaient bien que jamais le soleil ne s’approchait d’elle, et qu’il la regardait toujours bien en face. Ils savaient aussi que l’étoile polaire se trouvait juste au-dessus de son sommet pointu. Aussi voulaient-ils consacrer le temple à la déesse de la Nuit.

Les années, les décennies puis les siècles passèrent, sans que la question ne pût être résolue. Chaque village campait sur sa position, considérant que la trajectoire du soleil dans le ciel lui donnait raison. Les dieux, quant à eux, avaient fini par se désintéresser de cette ennuyeuse querelle, et n’écoutaient plus depuis longtemps les clameurs qui montaient depuis les flancs de la montagne.

Gabriel Grossi, 28 décembre 2018.
Source de l’image : Pixabay.

5 commentaires sur « Le nom de la montagne »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s