Rétrospective 2019

Les fins d’année sont une bonne occasion de se retourner pour considérer le trajet accompli. Je vous propose donc de revenir sur les publications de cette année et sur les temps forts qui ont marqué ce blog en 2019.

Ouvrir les portes de la littérature

Phare, Côte, Cube, Secrets, Contenu Du Livre, Plage
Lire est une aventure… (Source : Pixabay)

C’est avec un plaisir toujours intact que je poursuis, depuis bientôt cinq ans, l’aventure de Littérature Portes Ouvertes. Le temps passe décidément plus vite qu’on ne croirait. Après 850 articles, l’enthousiasme des débuts aurait pu s’émousser : il n’en est rien. Je prends toujours autant de plaisir à partager ma passion pour la littérature, à tenter de faire connaître un peu mieux ce domaine si particulier de la poésie contemporaine, à traiter aussi de grammaire ou de pédagogie.

Je me réjouis de constater que ce blog continue d’attirer toujours plus de lecteurs. En termes de fréquentation, l’année 2019 aura accueilli à peu près autant de visiteurs que la précédente, soit un peu plus de 232 000, pour un nombre total de 575 000 visiteurs uniques depuis la création du blog. Vous êtes de plus en plus nombreux à me « suivre » (comme on dit), que ce soit par e-mail, par la plate-forme WordPress, ou encore via les réseaux sociaux. Les retours chaleureux, que ce soit dans l’espace des commentaires ou de vive voix, font vraiment du bien et incitent à poursuivre cette aventure.

Au fil des années, ce blog commence par constituer une source d’informations non négligeable pour tous ceux qui s’intéressent, de près ou de loin, à la poésie moderne et contemporaine. Bien entendu, il ne saurait s’agir de rivaliser avec des sites gérés par toute une équipe de personnes, comme Poezibao ou encore le site officiel du Printemps des Poètes. Mais j’ai compté, il y a quelque temps, que ce blog présentait 37 poètes contemporains différents. Un chiffre qu’il faut revoir à la hausse avec tous les poètes présentés depuis.

L’ambition de ce blog reste donc la même depuis le début : faire sortir le savoir littéraire des universités pour l’adresser au grand public. Ouvrir donc toutes grandes les portes de la littérature. C’est un fait : si les colloques et les conférences organisés par les universités sont ouverts à tous, bien peu sont en réalité disponibles pour y assister, alors même que les sujets traités seraient souvent susceptibles d’intéresser un large public.

Si la poésie reste le principal sujet traité, le théâtre et le roman ne sont pas oubliés. J’ai également évoqué, par-ci par-là, quelques essais. La pédagogie et la grammaire sont deux autres rubriques essentielles. Ces sujets plus techniques rencontrent eux aussi une audience très élevée. Je prends également plaisir à rendre compte de conférences, de colloques, de manifestations poétiques en tous genres, constituant le sixième pôle de ce blog.

Les principales catégories d’articles de ce blog (au 20/12/2019)

Les articles-phares de cette année

Je voudrais insister à présent sur l’année 2019 en particulier. Il s’agit donc de la quatrième année d’existence du blog. Quelque cent quarante articles ont été publiés cette année, parmi lesquels certains ont connu un succès important. Voici le « Top 5 » :

  • « La Beauté selon Baudelaire », visionné 9984 fois, a séduit de nombreux lecteurs. L’article, en lien avec le thème du Printemps des Poètes 2019, s’intéresse au poème de Baudelaire intitulé « La Beauté ».
  • Vient ensuite « Poésie et argumentation », où je rappelle que convaincre et persuader peuvent bien être, mais oui, des activités poétiques…
  • En troisième position arrive « Comment faire un sonnet selon Corbière », un poète du XIXe siècle sans doute moins connu que Baudelaire et Rimbaud, mais dont la langue est savoureuse.
  • J’ai écrit cet été « Enseigner en maternelle » en cherchant à lister tous ces petits « trucs » et ces façons de faire que j’ai pu observer pendant une année passée à décharger des professeurs à temps partiel. Cela m’a servi pour préparer ma classe de maternelle de cette année.
  • Arrive en cinquième position un article consacré à la conjugaison en CM1. Afin d’asseoir des bases solides, j’ai voulu insister en début d’année sur la différence entre infinitif et forme conjuguée d’un verbe. Je montre comment je m’y suis pris pour faire manipuler les élèves.
  • On peut enfin mentionner un article de grammaire consacré à l’attribut de l’objet.

Je suis heureux de constater que l’ensemble des domaines traités dans ce blog — littérature, poésie, grammaire, pédagogie — apparaît parmi les articles-phares, prouvant que les différents sujets que j’ai à cœur d’évoquer trouvent tous une audience.

Ce blog me permet aussi de partager des créations personnelles. J’ai bon espoir qu’un jour, elles finiront par constituer un ensemble suffisamment conséquent et cohérent pour donner lieu à une publication. En attendant, je sème ici quelques-uns de mes propres textes, qui sont des poèmes en prose pour la plupart, mais pas seulement. Vous avez ainsi été très nombreux à apprécier « L’autre histoire de Cendrillon », un petit conte publié très récemment, ou encore une fable philosophique intitulée « Le nom de la montagne ». Vous retrouverez tous ces textes dans la catégorie « Texte personnel » : à ce jour, on en compte trente-six.

Les temps forts de cette année

Janvier-Février-Mars

L’année a débuté avec un poème en prose écrit le premier janvier, où je m’étonnais de l’exceptionnelle douceur de cette journée. Parmi les articles écrits en janvier, on peut retenir celui consacré au grand poète Guy Goffette et sa « Petite cuisine de province ». C’est aussi en janvier que j’ai écrit un poème en prose en forme de « déclaration d’amour ».

L’un des temps forts de l’année a été la célébration du Printemps des Poètes 2019, consacré cette année au thème de la beauté. J’ai rédigé à cette occasion un certain nombre d’articles:

Le 14 février 2019, le blog a fêté ses 4 premières bougies. Le 24 février, j’apprenais le décès de Marie-Claire Bancquart, une grande poète dont j’ai beaucoup étudié l’œuvre et que j’ai rencontrée en 2010 à l’occasion d’un colloque de Cerisy. C’est aussi en février que j’ai rencontré, à l’occasion d’une soirée littéraire dans une librairie, trois écrivains dont j’ai acheté les romans : c’est ainsi que je vous ai parlé de Julia Kerninon et Elisa Shua Dusapin.

En mars, j’ai parlé d’une exposition organisée à l’espace Neptune de Saint-Jean-Cap-Ferrat, où étaient invités mes élèves : elle concernait les créatures marines légendaires, comme les sirènes ou encore le krakken.

Avril-Mai-Juin

En mai, j’ai publié, à l’occasion des commémorations du 8 mai, un article intitulé « La guerre et la poésie », revenant sur ce qu’il est convenu d’appeler la « poésie de la Résistance » ainsi que sur les publications poétiques des années cinquante, dans un contexte d’après-guerre.

En juin, parmi de nombreux autres articles, j’ai relayé la réception de prix Vénus-Khoury-Ghata par Béatrice Bonhomme. Un peu plus tard, en juillet, j’ai proposé un « Parcours dans l’oeuvre de Béatrice Bonhomme ».

J’ai également commenté les sujets du baccalauréat littéraire « tombés » fin juin.

Juillet-Août-Septembre

Début juillet, j’apprenais que le thème du printemps des poètes 2020 serait « le courage ». En guise d’introduction, j’ai donc publié un petit « Dialogue sur le courage ». Plus tard dans l’année, j’ai poursuivi avec la présentation de deux poètes très courageux : Pablo Neruda et Anna Akhmatova.

C’est aussi en juillet que j’ai réagi à un article de presse intitulé « Réussite au bac et illettrisme », qui rapprochait indûment les pourcentages de réussite à l’examen et les pourcentage d’illettrisme, alors que ces deux données statistiques ne sont pas établies par rapport à la même population.

En août, j’ai commencé à préparer la classe pour la rentrée qui allait arriver, et j’ai publié à cette occasion plusieurs articles : « Enseigner en maternelle », « Enseigner la poésie », « Enseigner le vocabulaire en CM1 ».

C’est aussi en août que je me suis lancé le défi de résumer l’histoire littéraire en un seul article: une tâche impossible, bien entendu, mais le but était surtout de proposer quelques jalons essentiels pour ceux qui auraient du mal à s’y retrouver. J’ai également disserté sur la liberté au théâtre. Le 18 août, le blog franchissait la barre des 800 articles publiés. Et j’ai relayé l’annonce de la tenue d’un festival de théâtre à la Roque-Esclapon.

Septembre-Octobre-Novembre-Décembre

Avec la rentrée, j’ai publié un article sur l’enseignement de la conjugaison, « Distinguer infinitif et forme conjuguée ». Il a été suivi, le mois suivant, par un article sur « la conjugaison française de l’école à l’université », où je me fonde sur les savoirs étymologiques et phonétiques enseignés à l’université pour mieux faire comprendre la conjugaison telle qu’on l’enseigne à l’école. En novembre, j’ai raconté comment j’avais inventé l’histoire de « Petite Crevette » pour mes élèves de maternelle.

Le 11 septembre, la barre des 500.000 visiteurs uniques était franchie. J’ai commenté la rencontre de Baudelaire avec le Diable… En octobre, j’ai eu la chance de me voir revendre des places de concert pour aller voir Manu Dibango au théâtre d’Antibes. C’est aussi en octobre que l’on m’a proposé de publier l’un des articles de ce blog dans les colonnes de la revue dijonnaise de poésie « Florilège ».

En novembre, constatant le fort succès de l’article « Dix poètes d’aujourd’hui à connaître », je vous ai proposé de découvrir dix autres poètes. J’ai aussi dressé la liste de dix mots-clefs importants pour comprendre la poésie contemporaine.

En décembre, vous avez été nombreux à m’adresser des commentaires positifs à propos de ma petite réécriture du conte de Cendrillon. J’ai aussi rendu compte de la parution du dernier numéro de la revue Nu(e) consacré à Valérie Rouzeau, dans lequel j’ai moi-même proposé un article universitaire.

*

Bref, comme vous avez pu vous en rendre compte, l’année 2019 a été bien remplie. Et elle n’est pas terminée ! Je compte bien profiter de ces vacances, où j’ai un peu plus de temps pour moi, pour rédiger encore quelques articles… Je voudrais, pour finir, vous remercier tous, cher lecteurs, pour votre intérêt et votre fidélité. À bientôt !

Image d’en-tête créée à partir d’images libres trouvées sur Pixabay ici et ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s