Ne confondez plus « empreint » et « emprunt »

  1. Ce livre est empreint d’une tonalité mélancolique.
  2. Ce livre n’est pas disponible aujourd’hui, mais vous pourrez faire un emprunt la semaine prochaine.

Des craies (Taken,  Pixabay , libre de réutilisation)
Des craies (Taken, Pixabay , libre de réutilisation)

Empreint et emprunt. Les emplois de ces deux mots sont bien différents, et pourtant ils sont parfois confondus. L’un est le participe passé du verbe empreindre, lui-même du latin imprimere, au sens de « marquer une forme par pression sur une surface ». L’autre est un substantif, déverbal du verbe emprunter, du latin impromutuare, de mutuum, « argent emprunté à rendre sans intérêt ».

On rencontre parfois l’un employé pour l’autre, de façon fautive, alors que, nous venons de le voir, les deux mots diffèrent à la fois par leur signification et par leur étymologie. Ce qui induit en erreur, c’est, bien sûr, la proximité phonétique des deux mots. Nous notions, récemment, que les sons « in » et « un » avaient tendance aujourd’hui à se confondre, du moins selon certains dictionnaires des rimes et certaines transcriptions phonétiques.


Pour en savoir plus, voir les articles « empreindre » et « emprunter » dans le Dictionnaire historique de la langue française, dirigé par Alain Rey, Le Robert, 1992, rééd. 2006.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Ne confondez plus « empreint » et « emprunt » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s