Archives du mot-clé orthographe

Un an d’orthographe au CE1

Apprendre l’orthographe, c’est d’abord mémoriser la forme écrite des mots, laquelle n’est pas toujours très proche de leur prononciation orale, et c’est ensuite acquérir les règles qui permettent d’orthographier correctement les mots lorsqu’ils sont utilisés dans des phrases. Les élèves découvrent ainsi qu’écrire ne s’invente pas, mais repose sur des règles. L’année de CE1 est, à ce titre, cruciale.

Lire la suite

Les signes euphoniques

On m’a récemment demandé d’expliquer ces formes curieuses que l’on rencontre parfois dans les textes : « affirmé-je ». Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas là d’une erreur ou d’une transcription incorrecte de l’imparfait. Il s’agit d’un signe euphonique. Quelques explications.

Lire la suite

Les bandelettes de la conjugaison

Parmi les nombreuses propositions d’activités pédagogiques qui m’ont été soumises pendant ma formation d’enseignant, j’ai été séduit par les bandelettes de la conjugaison. L’idée est de permettre aux élèves d’observer par eux-mêmes les régularités, en leur offrant la possibilité de les rendre très visuelles. Je vous explique aujourd’hui de quoi il s’agit.

Lire la suite

Enseigner le présent de l’indicatif

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas parlé pédagogie sur ce blog. Je vous propose aujourd’hui l’état actuel de ma réflexion sur l’enseignement du présent de l’indicatif. J’ai bien conscience de ne rien proposer que de très ordinaire, mais j’espère que ma démarche vous intéressera malgré tout…

Lire la suite

Pourquoi -ph- se prononce-t-il [f] ?

Les élèves français qui apprennent à lire sont parfois surpris que, pour transcrire le son [f], on utilise parfois le digramme -ph-. Cette bizarrerie s’explique par des raisons étymologiques, dans des mots qui viennent du grec ancien. Christian Rose a apporté de plus amples explications sur Facebook, et m’a autorisé à les reproduire ici.

Lire la suite

Orthographe et conjugaison au CE1 : ma progression

Cela fait deux ans que j’ai un groupe de CE1 dans ma classe. Ces deux années ont été l’occasion d’une réflexion — toujours en cours — sur l’enseignement du français dans cette classe d’âge. Voici comment je m’y suis pris cette année en étude de la langue.

Lire la suite

Balade et ballade

En cette saison déjà chaude dès lors que le soleil se veut bien montrer, vous recevrez probablement des messages de vos amis qui vous proposeront des balades au bord de mer ou en forêt. Un terme à ne pas confondre avec celui, musical et poétique, de ballade, avec deux L. Enquête sur un homophone.

Lire la suite

Enseigner les nouveaux programmes : ma progression

Pendant l’été, de nouveaux programmes scolaires sont parus au journal officiel. Comme je l’indiquais dans un précédent article, la presse s’en est fait l’écho, relayant en particulier le désarroi des enseignants qui n’auront que très peu de temps pour se mettre à jour. Voici donc quelques modestes pistes pour s’y préparer sereinement.

Lire la suite

Comment orthographier les homophones grammaticaux ?

S’il est une erreur fréquemment rencontrée dans les copies, c’est bien celle de la confusion entre des mots différents, tant du point de vue du sens que de celui de l’orthographe, et qui pourtant se prononcent de façon identique : il s’agit des homophones. La difficulté est d’autant plus grande que ces mots sont généralement très fréquents : on et ont, sont et son, à et a, sans oublier la série c’est, s’est, ces, ses, sais, sait. Comment aider les élèves à ne plus faire ces erreurs ? Telle sera ma réflexion d’aujourd’hui.

Lire la suite

Intelligences multiples et enseignement du français

C’est un fait : les enfants sont tous différents. Aussi est-ce une gageure pour chaque professeur d’adapter ses enseignements à chacun, tout en permettant aussi à la classe de demeurer un collectif. Une piste de réflexion intéressante est celle des « intelligences multiples ». Quelques mots sur cette notion, suivis de quelques activités mises en place dans ma classe.

Lire la suite

Enseigner la grammaire avec des étiquettes

Ceux qui ont l’habitude de me lire savent que j’aime bien la grammaire. Une discipline tout aussi intéressante à étudier qu’à enseigner. Aujourd’hui, je vous montre comment j’ai enseigné la grammaire avec des étiquettes.

Lire la suite

Le mot du jour : « avent »

Voici aujourd’hui un mot de saison, à l’heure où nous dégustons les chocolats de nos calendriers : le mot « avent » désigne la période qui se trouve avant Noël. Selon le CNRLT, le mot peut s’employer plus largement pour toute « période préparatoire », et possède également un sens vieilli, « avènement, venue », qui correspond au sens de l’étymon, adventus, signifiant « arrivée, avènement » (du Christ). C’est pourquoi ce mot s’écrit bien avec –en-. Il faut donc résister à la tentation de le rapprocher du mot « avant ».

Relire son écrit : par quoi commencer ?

Écrivains, poètes, mais aussi employés, patrons, étudiants, nous avons tous, à un moment ou un autre, besoin de fournir des écrits irréprochables d’un point de vue formel. Que l’on écrive par plaisir ou pour des raisons professionnelles, il est important de se relire, comme on dit souvent. Mais pour bien « se relire », il ne suffit pas de relire ce que l’on a écrit. Voici quelques astuces.

Lire la suite

Un sonnet phonétique

Des sonnets, il en existe de toutes les sortes. Et pour cause ! Cette forme a été la favorite des Ronsard, des Du Bellay, mais a été aussi pratiquée par les grands poètes modernes comme Baudelaire ou Rimbaud. Au XIXe puis au XXe siècle, on a cherché à jouer avec cette forme, jusqu’à obtenir des résultats qui ne ressemblent plus guère à la forme fixe traditionnelle. Aujourd’hui, je vous propose un « sonnet phonétique ».

Lire la suite

Réforme de l’orthographe : de quoi parle-t-on ?

La question de l’orthographe et de sa réforme vient à nouveau d’émerger parmi les sujets d’actualité, et fait l’objet de débats passionnés, entre des traditionalistes qui y voient une déperdition au coût inestimable, et des réformistes qui, au contraire, y voient une chance inouïe de clarifier certaines incohérences. Sans être spécialiste du sujet, j’aimerais toutefois exposer mon propre point de vue.

Lire la suite

Voire !

« Il est intéressant, voire passionnant, de constater que les mots que nous utilisons tous les jours ont une histoire millénaire. » On le voit, le mot voire sert à surenchérir, et son sens est celui de la locution « et même ». Il est souvent mal orthographié, par confusion avec le verbe voir, avec lequel il n’a pourtant aucun rapport. L’adverbe voire est en effet issu de l’adverbe latin vera, formé sur le neutre pluriel de l’adjectif verus signifiant « vrai », comme le rappelle Alain Rey dans son Dictionnaire historique de la langue française.

Lire la suite

Ne confondez plus « empreint » et « emprunt »

  1. Ce livre est empreint d’une tonalité mélancolique.
  2. Ce livre n’est pas disponible aujourd’hui, mais vous pourrez faire un emprunt la semaine prochaine.

Lire la suite

Leçon de soutien et de maintien

Des craies (Taken,  Pixabay , libre de réutilisation)
Des craies (Taken, Pixabay , libre de réutilisation)

Il y a une erreur d’orthographe que je rencontre de plus en plus souvent, et qui mérite, sans doute, un petit éclaircissement.

Alors voilà : les mots maintien et soutien sont fréquemment écrits, de façon fautive, « maintient » et « soutient ».

Lire la suite