Les qualités d’un bon littéraire

On me demande quelles sont les qualités d’un bon littéraire. C’est une question difficile, car je ne pense pas qu’il y ait une unique réponse, mais intéressante, car elle invite à s’interroger sur la notion même de littérature.

Qu’il vaille mieux que l’on aime lire, je pense que c’est une évidence qui n’a pas besoin d’être rappelée. Il en est, en somme, de la littérature, comme de n’importe quelle discipline dans laquelle on est amené à se spécialiser : être passionné d’un sujet rend supportables les efforts nécessaires pour le maîtriser. Il faut donc aimer lire, pas seulement des livres conçus pour procurer un plaisir immédiat, mais aussi des œuvres qui sont d’un abord plus difficile.

Cela n’empêche pas, bien entendu, de s’intéresser également à d’autres disciplines. C’est même presque une condition nécessaire, tant les livres parlent de toute manière du monde dans son entier, et abordent ainsi tous les sujets imaginables. Aimer lire ne veut pas dire exclure tout autre centre d’intérêt.

Il faut aussi aimer écrire. Les études littéraires réclament certes un style analytique plutôt que proprement artistique, mais il n’en reste pas moins que l’essentiel des travaux attendus consistent en des écrits qui deviennent de plus en plus longs, jusqu’à la thèse de doctorat qui peut aller jusqu’à près d’un millier de pages. Il vaut donc mieux ne pas être fâché avec l’écrit, même si, comme toute aptitude, celle-ci se travaille.

Il faut enfin tordre le cou au cliché selon lequel les littéraires seraient de doux rêveurs incapables de rigueur. Les études littéraires réclament au contraire des compétences analytiques. Il est passionnant de décortiquer les textes littéraires, de voir par quels moyens un auteur parvient à vous faire passer d’un point à un autre, de révéler les procédés qui lui ont permis, selon le cas, d’intriguer, de passionner, d’émerveiller son lecteur.

Que faut-il entendre par compétences analytiques ? Un ensemble de rigueur, de méthode et d’entraînement qui rend de plus en plus capable de lire finement les textes littéraires. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, comme on dit : il n’y a rien là qui ne puisse s’acquérir et qui demande des facultés innées. C’est en fréquentant de nombreux textes littéraires, en pratiquant les méthodes d’analyse avec assiduité, que l’on arrive à percevoir de plus en plus vite les significations implicites et les qualités esthétiques d’un texte littéraire.

Je suis d’ailleurs convaincu que ces compétences sont bien plus utiles dans le milieu professionnel qu’on ne l’imagine parfois. Qui n’a jamais entendu quelqu’un dévaloriser les études littéraires au prétexte qu’elles ne serviraient à rien ? Et pourtant, dans le monde d’aujourd’hui où l’écrit a une place énorme, qui peut soutenir qu’il est inutile de savoir dégager l’essentiel d’un texte long ? Qui peut sérieusement prétendre qu’il est inutile de savoir décoder les implicites et les non-dits ? Qui peut affirmer que la culture n’a aucun rôle dans la vie professionnelle ? Et il faut ajouter que ces compétences sont également précieuses pour tout citoyen.

Je ne regrette pas, pour ma part, d’avoir conduit des études littéraires. Cela m’a amené à m’intéresser à une grande diversité de sujets, à rencontrer des professeurs passionnés et passionnants, à découvrir des univers que je n’imaginais pas même en rêve, et à me confronter à des œuvres d’une grande profondeur et d’une immense beauté.

Je voudrais terminer cet article en vous laissant la parole. Qu’est-ce qui, selon vous, fait un bon littéraire ? N’hésitez pas à partager votre expérience, vos impressions, vos questions, dans l’espace des commentaires. J’espère que le débat sera fructueux !

 

2 commentaires sur « Les qualités d’un bon littéraire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s