Archives du mot-clé traduction

Pessoa au pluriel

Avoir un ami imaginaire, ce n’est pas si rare chez les enfants, et cela peut être un moyen de se préserver. Prolonger cette expérience à l’âge adulte jusqu’à l’ériger en principe d’écriture, c’est en revanche beaucoup moins banal, et c’est ce qui fait toute l’originalité de la poésie de Fernando Pessoa.

Lire la suite

Rencontre avec la poésie de Béatrice Bonhomme

C’était ce vendredi 6 avril, à 18 h, à Nice. Le Consulat général d’Italie, rue Gambetta, accueillait la poète Béatrice Bonhomme, venue présenter son œuvre poétique, dans le cadre d’une lecture bilingue assurée avec Giampiero Scafoglio, enseignant comme elle à l’Université de Nice.

Lire la suite

Le jeu du poète traducteur

L’Éducation Nationale préconise un exercice d’invention écrite que je trouve assez amusant. Le rapport ministériel « La poésie à l’école » (p. 9) désigne cet exercice sous le terme de « traduction » entre guillemets. Bien entendu, il ne s’agit pas de demander à des enfants d’âge primaire de posséder des talents de traducteur. En somme, on joue au traducteur : face à un poème rédigé dans une langue inconnue des élèves, mais dont ils possèdent la traduction de certains mots, ils doivent inventer une « traduction ». Avant de mettre en place cette séance, j’ai voulu la tester moi-même…

Lire la suite

Lire Lovecraft sur son ordinateur

signs-25066_640 (2)H.P. Lovecraft (1890-1937) est un romancier bien connu des amateurs de fantastique et de science-fiction. Or, il se trouve que François Bon, romancier français contemporain et promoteur de la littérature sur Internet, est aussi l’un des traducteurs de Lovecraft. Il propose, sur son site Tiers-Livre, ses propres traductions en version numérique. Les abonnés du site auront accès à la version intégrale, mais de nombreux extraits sont accessibles gratuitement. En outre, certains textes sont également proposés sous forme de « vidéo-lecture », ce qui permet de les découvrir autrement.

Lire la suite