Archives du mot-clé poésie française du XVIe siècle

Ronsard face à Platon

Pierre de Ronsard, par François Séraphin Delpech, v. 1825 (Source : Wikimedia commons)

Les Amours de Ronsard ne sont pas d’un abord facile pour un lecteur d’aujourd’hui, ne serait-ce que par leur langue qui diffère des usages contemporains. Les très nombreux sonnets qui le composent se lisent comme autant de variations sur un thème commun : l’amour éprouvé pour la belle Cassandre Salviati. Rien de bien romantique cependant, quand on sait que la relation est probablement restée de l’ordre du fantasme, et apparaît avant tout comme un prétexte au déploiement de la virtuosité du poète. Le lecteur d’aujourd’hui doit également s’approprier les codes du genre : références antiques, modèle pétrarquiste, métaphores conventionnelles… C’est alors que l’on peut faire la part entre le trait d’époque et ce qui appartient en propre à Ronsard. Rien de tel, pour découvrir cet univers, que de s’y plonger ! Je vous propose aujourd’hui la lecture du sonnet 82, sur lequel j’avais travaillé quand j’étais étudiant en khâgne.

Lire la suite

L’ardeur ronsardienne

Comme vous le savez peut-être, le thème du « Printemps des Poètes » dans son édition 2018 sera l’ardeur. Le site officiel de la manifestation propose une anthologie de poèmes sur ce thème, essentiellement puisés dans la poésie contemporaine. Je voudrais ici vous proposer un petit voyage au XVIe siècle, afin de vous faire découvrir quelques sonnets de Pierre de Ronsard, qui me semblent illustrer cette thématique.

Lire la suite

Ronsard ou l’amour en sonnets

Si vous avez déjà essayé d’adresser à l’élu(e) de votre cœur quelques vers destinés à séduire cette personne, vous savez que la chose n’est pas simple. Prenez ainsi toute la mesure du talent de Ronsard, qui a écrit des centaines de sonnets, tous centrés sur les amours de sa vie.

Lire la suite

Le poème d’à côté : Du Bellay

S’il est un poème très connu de Du Bellay, c’est sans doute, dans les Regrets, celui qui commence par « Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage ». Sachant, bien entendu, que le poète de la Renaissance fait référence ici au périple de l’Odyssée. Ce poème a été plusieurs fois mis en musique, notamment par Brassens lui-même, mais aussi, plus récemment, par Ridan…

Lire la suite