Archives du mot-clé mots

La poésie n’est-elle qu’un jeu avec les mots ?

Je constate aujourd’hui que quelqu’un a « atterri » sur ce blog avec cette question, issue d’un sujet de dissertation : « Pensez-vous que la poésie n’est qu’un jeu avec (sur) les mots et le langage ? » J’ai pensé que cela pourrait faire l’objet de la réflexion du jour. Il me semble en effet qu’une telle question est au cœur des enjeux de ce blog, et qu’elle est susceptible d’intéresser bien au-delà d’un public étudiant. Cela permet aussi d’insérer quelques billets plus théoriques et transversaux, parmi les nombreux articles monographiques. Si cela peut, en outre, donner matière à réflexion à des élèves et des étudiants, tant mieux…

Lire la suite

Les mots, leur forme, leur sens

Je vous propose aujourd’hui un petit voyage, qui nous transportera dans le temps et dans l’espace, à la rencontre de ces drôles de petites bestioles que sont les mots. Nous les utilisons tous les jours, sans même y penser, et sans généralement songer qu’ils sont les héritiers d’une histoire plurimillénaire…

Lire la suite

Connaissez-vous Christophe Tarkos ?

Christophe Tarkos est un poète français contemporain, né à Marseille en 1963 et mort à Paris en 2004, à l’âge de 41 ans. Il fait partie des poètes qui « font des trous dans la langue », pour reprendre l’expression d’Eric Loret dans le journal Libération. On le rangera en effet volontiers du côté des « littéralistes », plutôt que du côté des « lyriques ». Présenté comme un « performeur » et un « improvisateur » par Médiapart, il est notamment l’auteur d’intéressants « poèmes carrés » qui peuvent être matière à un travail en classe…

Lire la suite

Fêtons les derniers arrivés du lexique français !

Vous n’en avez peut-être pas entendu parler, mais cette semaine, c’est la semaine de la langue française et de la francophonie, du 18 au 26 mars. Comme chaque année, cette manifestation du Ministère de la Culture et de la Communication entend promouvoir et célébrer la langue française. L’édition 2017 s’intitule « Plongez dans le monde virtuel », et met l’accent sur la productivité du vocabulaire en matière de numérique et de nouvelles technologies.

Lire la suite

Recueils manuscrits

J’ai entre les mains quatre petits recueils, parus dans les années quatre-vingts aux éditions « Les petits classiques du grand pirate ». Ils ont la particularité d’être manuscrits. Entendons-nous : il ne s’agit pas proprement de manuscrits, mais plutôt de l’impression à quelques centaines d’exemplaires de petits livres qui reproduisent l’écriture manuscrite de leur auteur.

Lire la suite

Un poème de Paul Celan

Paul Celan (1920-1970) fait incontestablement partie des grands poètes du XXe siècle. Sa poésie est profondément marquée par l’enfer des camps nazis, où ses parents furent déportés et trouvèrent la mort, avant que lui-même ne fasse l’expérience des travaux forcés en 1942-1944. Son recueil posthume Partie de neige, composé en 1968, n’est pas le plus connu, et c’est le poème qui donne son titre à ce recueil que j’ai choisi de vous présenter.

Lire la suite

« Les mots parfois se précipitent.

La page bleuit, s’étale, se déplie, s’allonge, bientôt plus vaste que la mer. Elle se lève et forcit. Elle prend vers le ciel son essor. On voudrait croire alors qu’elle n’est plus ce vain chemin d’encre qui se hasarde vers nulle part, mais le cœur retrouvé de l’amour. »

Jean-Michel Maulpoix, Une histoire de bleu (1992, rééd. 2005),
Paris, Gallimard, coll. « Poésie », III-7, p. 61.

Ces mots anglais venus du français

On entend souvent se plaindre de l’irruption de mots anglais dans le vocabulaire français. Certains proposent même des substituts, plus ou moins heureux, à ces anglicismes d’emprunt récent. Pour ma part, je n’ai aucune honte à écrire « e-mail », s’agissant d’un mot technique, plutôt que « courriel », qui me semble un peu artificiel. J’utilise également souvent, tout simplement, l’expression « courrier électronique ». En revanche, je ne vois aucune raison sérieuse de dire « overbooké » ou « surbooké », quand on peut tout simplement dire « surchargé » ou « surmené ».

Lire la suite