Archives pour la catégorie « Reblogué »

Pour Halloween : les fantômes de la littérature

Anne et Louis, du blog Textualités, viennent de publier un billet très intéressant sur les fantômes de la littérature. Après une introduction historique, ils proposent un « Top 5 » des meilleurs ouvrages classiques sur les fantômes. Qu’en pensez-vous ?

Publicités

Littérature et mathématiques

A l’occasion de son centième billet, le blog « Textualités » nous propose de découvrir des textes amusants et intéressants qui évoquent les mathématiques. A découvrir !

textualités

Ce billet est un peu spécial pour nous, car il s’agit du 100e que nous postons sur le blog. Il est finalement très arbitraire de s’enorgueillir d’un tel nombre, mais c’est surtout un prétexte pour un billet un peu léger sur un thème encore jamais abordé ici. Pour cette occasion, nous avons donc souhaité parler de chiffres, de nombres, mais aussi et surtout, et encore, de littérature ! Sans aucun souci d’exhaustivité, et avec pour seule motivation celle du partage, voici une petite sélection de beaux textes littéraires, élogieux, grinçants, drôles, émouvants et surprenants sur le thème des mathématiques. Parce que la frontière séparant ces deux disciplines n’a pas toujours été aussi nette, voici quelques exemples de ce que font nos grands auteurs avec les chiffres !

View original post 2 024 mots de plus

Avez-vous déjà lu… une énigme gothique ?

Les moines copistes étaient bien plus facétieux qu’on ne l’imagine… La preuve avec cette « énigme gothique » proposée par le blog Textualités.

textualités

L’écriture gothique, qui a particulièrement sévi entre le XIe et le XVIe siècle, a sans doute des qualités esthétiques, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas facile à lire ! De ce constat très simple est né un petit jeu d’écriture de moines copistes, une énigme à destination de leurs lecteurs…

View original post 160 mots de plus

ESPE en poésie

L’ESPE de Nice (centre Stephen Liegeard) s’est investi à l’occasion du « Printemps des Poètes », grâce à Sandra Plantier et Marianne Thauvin. Découvrez sur le site « Des Moulins à Paroles » l’ensemble de leurs actions.

Moulins à paroles (M@P)

Argument fourni par Sandra Plantier et Marianne Thauvin, en annonce de leur intervention dans le programme de la Journée d’étude pluridisciplinaire « L’école et la poésie », du 13 mai 2016.

Le projet, lancé au mois de février 2016, a été réalisé par des étudiants volontaires et des membres du personnel enseignant et non-enseignant. Il consistait en :

  • Une mise en poésie du site Liégeard avec
    • une suspension de poèmes à l’entrée du bâtiment
    • des salles renommées avec des noms de poètes et dont les portes permettaient de découvrir des extraits des œuvres.
    • Un parcours géopoétique dans le parc du centre (voir le descriptif en pièce jointe)
  • Des interventions poétiques ou des « irruptions poétiques » avec
    • Les interventions dans les salles de cours des BIP (Brigades d’Intervention Poétique) auxquelles ont participé des classes du primaire
    • Des contraventions poétiques apposées sur les véhicules du parking.

L’ensemble de ces interventions et réalisations s’inscrivent dans…

View original post 153 mots de plus

Reblogué : Woody Allen et l’écriture — La tentation d’écrire

Je me permets de « rebloguer » cette réflexion sur l’écriture, issue du blog La tentation d’écrire, en espérant qu’elle vous intéressera…

Originally posted on L’atelier d’Elodie Loch-Béatrix: J’ai lu ce week-end l’article que M, le magazine du Monde, a consacré à Woody Allen et son film Café Society. Dans ce portrait, il revient assez longuement sur son processus d’écriture et sa manière de travailler. Une vision très intéressante ! “Très tôt, il m’est apparu…

via Woody Allen et l’écriture — La tentation d’écrire

50 ans de Poésie/Gallimard

La collection « Poésie » des éditions Gallimard a 50 ans, et un très beau catalogue ! A l’occasion de cet anniversaire, nous apprend la revue Traversées, trois rencontres et lectures seront organisées au CNL à Paris…

Traversées, revue littéraire

actualite_image_actu.cnl232
Événement
21 janvier à 19h

50 ans de Poésie/Gallimard

21 janvier à 19h au CNL

À l’occasion des 50 ans de la collection « Poésie/Gallimard » et de ses 70 ans, le Centre national du livre est heureux de vous inviter à trois rencontres et lectures exceptionnelles.

Le premier rendez-vous aura lieu au CNL le 21 janvier à 19h avec :

André Velter, directeur de la collection
et les poètes Zéno Bianu, Xavier Bordes, Jacques Darras et Abdellatif Laâbi
Rencontre animée par Jean-Claude Perrier.

Confirmez votre présence ici!

Au Centre national du livre
Hôtel d’Avejan
53, rue de Verneuil
75007 Paris

Réservez

La collection Poésie/Gallimard



En application du plan Vigipirate, nous vous prions de bien vouloir vous présenter à l’accueil au moins 15 minutes avant le début de la rencontre. Une pièce d’identité vous sera demandée à l’entrée. Veuillez aussi noter que les sacs de grande contenance et les…

View original post 16 mots de plus

Osez l’aphorisme !

La revue Traversées s’intéresse aux aphorismes…

Traversées, revue littéraire

 

Un vocable savant pour quelque chose qui l’est beaucoup moins, l’aphorisme est essentiellement ludique. 

Comme l’on s’en doute, cela vient du grec : « aphorismos » qui signifie définition. 

Mais le sens a évolué : « courte maxime », nous dit le Larousse encyclopédique. 

« Un énoncé autosuffisant » qui « peut être lu, compris, interprété sans faire appel à un autre texte », explicite Wilipédia qui propose « sentence » comme synonyme. 

Bref, l’aphorisme est indispensable, puisqu’il ne sert à rien (ce qui, en soi, est déjà un aphorisme !)… sinon à relativiser, à vous divertir. Il a été pratiqué de tous temps. En particulier par les poètes et les philosophes. Plus près de nous, par un Prévert. Et chez nous, par les surréalistes : Louis Scutenaire dans ses Inscriptions, Achille Chavée dans ses Décoctions… Du cher Achille, «Chassez le naturel, il revient à vélo» ou «

View original post 74 mots de plus

Des livres du domaine public à écouter

Le site d’information Rue89 a fait paraître un très intéressant article décrivant le projet du site LibriVox : des centaines d’ouvrages littéraires du domaine public à découvrir en audio. Un commentateur du site propose également l’adresse du site litteratuureaudio.com, dans le même esprit. Je vous soumets donc également ces sites, en espérant que cela vous intéressera :
https://librivox.org/
www.litteratureaudio.com

Source : Mais qui est cette Ezwa qui lit tant de classiques pour des inconnus ? – Rue89 – L’Obs

Avez-vous déjà lu… un roman avec une seule lettre pour titre ?

Le blog « Textualités » propose un billet à la fois divertissant et instructif sur les titres d’une seule lettre. Je vous invite à le découvrir !

textualités

Nous avons déjà parlé sur ce blog de tentatives poétiques pour réduire un texte à sa plus simple expression (lire ici notre article sur le poème le plus court du monde), mais connaissez-vous un roman dont le titre ne serait composé que d’une seule lettre ? Et s’il y en a plusieurs, serait-il possible de reconstituer un alphabet dans sa bibliothèque uniquement en utilisant la tranche de ces livres ? Et au fait, quel serait l’intérêt, pour un auteur, de nommer son livre ainsi ? Écrire un roman est une lourde tâche, certains écrivains seraient-ils épuisés au point d’être obligés d’inventer des titres si extrêmement laconiques ? Tant de questions essentielles auxquelles nous vous proposons de répondre…

View original post 737 mots de plus

Reblogué : « Et moi maintenant (Philippe Jaccottet) »

L’un de mes poèmes préférés de Jaccottet, cité sur le blog « Arbres à lettres »…

Arbrealettres


Carry Akroyd_pink_river

Et moi maintenant tout entier dans la cascade céleste,
de haut en bas couché dans la chevelure de l’air
ici, l’égal des feuilles les plus lumineuses,
suspendu à peine moins haut que la buse,
regardant,
écoutant
(et les papillons sont autant de flammes perdues,
les montagnes autant de fumées) —
un instant, d’embrasser le cercle entier du ciel
autour de moi, j’y crois la mort comprise.

Je ne vois presque plus rien que la lumière,
les cris d’oiseaux lointains en sont les noeuds,

toute la montagne du jour est allumée,

elle ne me surplombe plus,

elle m’enflamme.

(Philippe Jaccottet)

Illustration: Carry Akroyd

View original post

Reblogué : « Jacques ANCET – Les livres et la vie »

Le poète Xavier Bordes vient de publier sur le blog Traversées un compte-rendu de sa lecture du nouveau livre du poète Jacques Ancet, intitulé Les livres et la vie. Je vous recommande la lecture de ce billet.

Traversées, revue littéraire

Une chronique de Xavier Bordes

Jacques ANCET –Les livres et la vie« Petit essai d’autobiographie littéraire ». (Ed. Centrifuges, 120 p.)

C’est toujours avec un vague malaise, un peu superstitieux peut-être, que je lis les autobiographies : leur auteur s’y dévoile comme à la fin d’une vie, présentant un bilan qu’il assortit généralement d’un occulte plaidoyer pro-domo. Cependant, lorsque le témoignage se développe autour d’un thème particulier (ici littérature et poésie) et plaide avec franchise pour l’exposé du lent processus d’évolution d’une passion créatrice, telle que celle du poète et traducteur Jacques Ancet pour la poésie, j’avoue que la curiosité l’emporte. Jacques Ancet dans ce livre décrit et résume un trajet d’écrivain depuis son origine jusqu’au présent, avec le charme des mémoires ; de surcroît pour un lecteur extérieur, il nous initie avec simplicité au cheminement d’un talent créateur, à travers les livres et les circonstances qui ont accompagné…

View original post 364 mots de plus

Avez-vous déjà lu… le premier écrivain au monde ?

Avez-vous déjà entendu parler de Enheduanna ? Non ? Pourtant, elle était le premier poète de l’humanité ! Cet article du blog Textualités traite ainsi d’un texte littéraire vieux de plus de 4200 ans !


(Image d’en-tête : écriture cunéiforme sur une tablette de l’époque de Sargon II, Mbzt, Wikimedia Commons, libre de réutilisation)

textualités

L’histoire littéraire regorge de figures incontournables, mais connaissez-vous le nom du tout premier écrivain connu de l’histoire de l’humanité ? La réponse risque de bousculer certains a priori de ceux qui pensent que la littérature est d’abord une affaire d’hommes occidentaux, puisqu’il s’agit d’une femme, qui a vécu 2000 ans avant notre ère dans la région d’Akkad, au Moyen-Orient.

View original post 874 mots de plus

Les expos à voir cet été !

Le site « Je t’enculture » propose quelques expos à voir cet été, un peu partout en France et à l’étranger. Je me permets de « rebloguer » ce billet car cela pourrait vous intéresser !

Je t'enculture !

C’est les vacances !!!

Mais ne vous inquiétez pas nous sommes là pour vous donner quelques idées pour occuper les quelques moments libres entre grasses matinées, siestes et apéros. Les expositions ne manquent pas et, où que vous soyez, il y aura bien un musée accueillant pour répondre à  vos désirs impérieux de culture artistique. Aussi, voici quelques idées qui, loin de vous fournir un calendrier exhaustif, vous permettront de suivre quelques pistes.

A Paris le choix reste grand comme toujours mais je vous recommande de vous rendre à La Maison Européenne de la Photographie qui nous convie à profiter délicieusement de  »la vie en couleur » grâce à  Lartigue. Allez y en Métro car vous pourrez, du même coup, profiter de l’exposition photographique en partenariat avec la RATP qui est pour cette fois consacrée à Bruce Gilden invité à évoquer la mobilité urbaine en une quarantaine de clichés dispersés sur une…

View original post 428 mots de plus

Reblogué : « Le jour commence », de Jacques Ancet

Le poète contemporain Jacques Ancet réédite ses premiers poèmes aux éditions Tarabuste.

Cet ouvrage est présenté par Xavier Bordes dans une chronique parue sur le blog de la revue « Traversées ». Je vous invite à la découvrir.

Traversées, revue littéraire

Chronique de Xavier Bordes

jacquesancet_555c91ead6b4e957878225 Image trouvée ici

LE JOUR COMMENCE – Jacques Ancet (Poèmes – Ed. Tarabuste, Coll. Reprises).

Un certain nombre de poètes contemporains ont la prédilection de poursuivre la (respectable) tradition du lyrisme, inaugurée par Sappho six cents ans avant notre ère. Cette forme de poésie à mon sens présente trois caractéristiques principales qui me conviennent fort bien :

1) On n’y abandonne pas la beauté de la formulation et des images.

2) On n’y a pas renoncé à l’expression simple des sentiments, l’amour venant en premier lieu, que ce soit d’une personne, ou du monde à travers elle.

3) Une dose de mystère irréductible, mais naturel, spontanément ressenti, plane en arrière-plan du poème, et incite au rêve… Qui est bien l’un des plus magnifiques agréments de la vie.

Telle se présente à nous dès les premiers recueils, ici réédités, la poésie de Jacques Ancet, premiers recueils…

View original post 458 mots de plus