Archives pour la catégorie « Reblogué »

Dans cette catégorie, vous trouverez des articles qui renvoient vers d’autres blogs. Cela me permet de relayer des articles que j’ai trouvés intéressants afin de vous les faire connaître.

Reblogué : un poème de Neruda

Les Dictateurs Il est resté une odeur dans les plantations : un amalgame de sang et de corps, un pétale nauséabond et pénétrant. Parmi les cocotiers les tombes sont remplies de squelettes brisés, de râles silencieux. Le délicat satrape converse avec des coupes, des cols, des cordons dorés. Le petit palais luit comme une horloge et […]

► à découvrir ici : Pablo Neruda, Je ne prononce pas en vain ton nom, ô Amérique — Écri’turbulente

Reblogué : le livre de poésie au XXIe siècle

Je me permets de relayer ici l’annonce d’une journée d’études qui s’est tenue le 8 mars dernier à Lyon. Certes, c’est un peu tard, puisque celle-ci a déjà eu lieu, mais son sujet est passionnant, puisqu’il interroge le devenir du livre de poésie au vingt-et-unième siècle.

programme: ICI APRÈS LA POÉSIE, APRÈS LE LIVRE : DES LIVRES DE POÉSIE AU XXIe SIÈCLE ? Une partie importante de la production poétique contemporaine s’écrit à partir d’une série de refus fondateurs formulés dans le second vingtième siècle, de « la haine de la poésie » de Bataille au constat pongien que « la […]

A lire sur : journée d’études – lyon 6 mars 2018 — slowforward

Reblogué : Un poème de Pierre Jean Jouve

Un monde plus vrai, de dix tons plus brillant Que le monde Plus tiède, chaud, confiant et nourrissant Dans l’espérance, que le sein très lourd de la vierge Et non touché par le soleil ! Ainsi mon monde Est mon chant ô cher cœur. Ainsi le nourrissant Mamelon silencieux m’aime et me contemple Et disparaissent […]

via Pierre Jean Jouve – Eléments pour nature — BEAUTY WILL SAVE THE WORLD

Reblogué : « L’écharpe rouge » de Bonnefoy

Au début des années 60, Yves Bonnefoy écrit un poème d’une centaine de vers libres, à la tonalité énigmatique, qu’il considère comme une idée de début de récit. Mais, reprenant plusieurs fois ce texte par la suite, il ne parvient ni à le continuer ni à l’interpréter, et ce n’est qu’une cinquantaine d’années plus tard […]

A lire sur : L’écharpe rouge, d’Yves Bonnefoy — La Bouche à Oreilles

Reblogué : Les statues de Michaux

MES STATUES PAR HENRI MICHAUX J’ai mes statues. Les siècles me les ont léguées : les siècles de mon attente, les siècles de mes découragements, les siècles de mon indéfinie, de mon inétouffable espérance les ont faites. Et maintenant elles sont là. Comme d’antiques débris, point ne sais-je toujours le sens de leur représentation. […]

À lire ici : MES STATUES — Niala-Loisobleu

Reblogué : réparer le monde

vusurleWebJe me permets de vous signaler cet article du blog « BuencaRmino » selon lequel une tendance de la littérature du XXIe siècle serait de « reprendre pied dans le monde ». Il s’agit d’une note de lecture de Réparer le monde, la littérature française au XXIe siècle, par Alexandre Gefen (Corti). Une réflexion stimulante.

Réparer le monde — BuencaRmino

Reblogué : Georges Perec sans contraintes

Le très intéressant blog Textualités a récemment publié un article sur Georges Perec, qui nous donne à voir une autre image de ce « magicien des contraintes ». En effet, il a également écrit un poème non-contraint, que le billet donne à lire dans son intégralité. Bref, je vous recommande d’y faire un tour !

Georges Perec est connu et reconnu comme LE magicien des contraintes : il fonde son œuvre sur les contraintes formelles (comme le lipogramme ou les monovocalismes), littéraires, mathématiques et même spatio-temporelles (comme dans Les Lieux) variant les formules, systèmes et autres manières élaborées de façonner un texte. Nous sommes souvent revenus ici sur les tours de […]

via Avez-vous déjà lu… un poème non-contraint de Georges Perec ? — TEXTUALITÉS

Littérature et mathématiques

A l’occasion de son centième billet, le blog « Textualités » nous propose de découvrir des textes amusants et intéressants qui évoquent les mathématiques. A découvrir !

TEXTUALITÉS

Ce billet est un peu spécial pour nous, car il s’agit du 100e que nous postons sur le blog. Il est finalement très arbitraire de s’enorgueillir d’un tel nombre, mais c’est surtout un prétexte pour un billet un peu léger sur un thème encore jamais abordé ici. Pour cette occasion, nous avons donc souhaité parler de chiffres, de nombres, mais aussi et surtout, et encore, de littérature ! Sans aucun souci d’exhaustivité, et avec pour seule motivation celle du partage, voici une petite sélection de beaux textes littéraires, élogieux, grinçants, drôles, émouvants et surprenants sur le thème des mathématiques. Parce que la frontière séparant ces deux disciplines n’a pas toujours été aussi nette, voici quelques exemples de ce que font nos grands auteurs avec les chiffres !

Voir l’article original 2 024 mots de plus

Avez-vous déjà lu… une énigme gothique ?

Les moines copistes étaient bien plus facétieux qu’on ne l’imagine… La preuve avec cette « énigme gothique » proposée par le blog Textualités.

TEXTUALITÉS

L’écriture gothique, qui a particulièrement sévi entre le XIe et le XVIe siècle, a sans doute des qualités esthétiques, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas facile à lire ! De ce constat très simple est né un petit jeu d’écriture de moines copistes, une énigme à destination de leurs lecteurs…

Voir l’article original 160 mots de plus

Reblogué : Woody Allen et l’écriture — La tentation d’écrire

Je me permets de « rebloguer » cette réflexion sur l’écriture, issue du blog La tentation d’écrire, en espérant qu’elle vous intéressera…

Originally posted on L’atelier d’Elodie Loch-Béatrix: J’ai lu ce week-end l’article que M, le magazine du Monde, a consacré à Woody Allen et son film Café Society. Dans ce portrait, il revient assez longuement sur son processus d’écriture et sa manière de travailler. Une vision très intéressante ! “Très tôt, il m’est apparu…

via Woody Allen et l’écriture — La tentation d’écrire

50 ans de Poésie/Gallimard

La collection « Poésie » des éditions Gallimard a 50 ans, et un très beau catalogue ! A l’occasion de cet anniversaire, nous apprend la revue Traversées, trois rencontres et lectures seront organisées au CNL à Paris…

Traversées, revue littéraire

actualite_image_actu.cnl232
Événement
21 janvier à 19h

50 ans de Poésie/Gallimard

21 janvier à 19h au CNL

À l’occasion des 50 ans de la collection « Poésie/Gallimard » et de ses 70 ans, le Centre national du livre est heureux de vous inviter à trois rencontres et lectures exceptionnelles.

Le premier rendez-vous aura lieu au CNL le 21 janvier à 19h avec :

André Velter, directeur de la collection
et les poètes Zéno Bianu, Xavier Bordes, Jacques Darras et Abdellatif Laâbi
Rencontre animée par Jean-Claude Perrier.

Confirmez votre présence ici!

Au Centre national du livre
Hôtel d’Avejan
53, rue de Verneuil
75007 Paris

Réservez

La collection Poésie/Gallimard



En application du plan Vigipirate, nous vous prions de bien vouloir vous présenter à l’accueil au moins 15 minutes avant le début de la rencontre. Une pièce d’identité vous sera demandée à l’entrée. Veuillez aussi noter que les sacs de grande contenance et les…

Voir l’article original 16 mots de plus

Osez l’aphorisme !

La revue Traversées s’intéresse aux aphorismes…

Traversées, revue littéraire

 

Un vocable savant pour quelque chose qui l’est beaucoup moins, l’aphorisme est essentiellement ludique. 

Comme l’on s’en doute, cela vient du grec : « aphorismos » qui signifie définition. 

Mais le sens a évolué : « courte maxime », nous dit le Larousse encyclopédique. 

« Un énoncé autosuffisant » qui « peut être lu, compris, interprété sans faire appel à un autre texte », explicite Wilipédia qui propose « sentence » comme synonyme. 

Bref, l’aphorisme est indispensable, puisqu’il ne sert à rien (ce qui, en soi, est déjà un aphorisme !)… sinon à relativiser, à vous divertir. Il a été pratiqué de tous temps. En particulier par les poètes et les philosophes. Plus près de nous, par un Prévert. Et chez nous, par les surréalistes : Louis Scutenaire dans ses Inscriptions, Achille Chavée dans ses Décoctions… Du cher Achille, «Chassez le naturel, il revient à vélo» ou «

Voir l’article original 74 mots de plus