Abonnez-vous à mon blog

Soyez tenu au courant de la parution de nouveaux articles sur mon blog en vous inscrivant gratuitement.

La démarche est très simple !

A. S’abonner par courrier électronique :

  • 1. En bas de la page, renseignez votre adresse électronique dans le champ prévu à cet effet, puis validez :
Le formulaire d’enregistrement (capture d’écran)
  • 2. Un message apparaît, qui vous invite à consulter votre messagerie électronique :
Le message qui s’affiche (capture d’écran)
  • 3. Consultez votre messagerie électronique. Vous devriez avoir reçu une invitation à confirmer votre désir d’abonnement. Cliquez sur l’icône vous demandant de confirmer. Cochez mon site et validez.
Dans votre courrier électronique, il faudra cliquer pour confirmer (capture d’écran)

Vous recevrez dorénavant un e-mail lors de chaque publication, ou, selon votre choix, une fois par semaine.

B. Comment régler la fréquence des messages reçus ?

Vous n’avez peut-être pas envie d’être trop fréquemment sollicité par les annonces de publications. Saviez-vous qu’il était possible de ne recevoir les annonces qu’une seule fois par semaine ?

Pour cela, dans le courrier électronique que vous avez reçu, cliquez sur « Modifier vos paramètres d’abonnement ». Vous pourrez alors choisir entre un envoi pour chaque article, un envoi quotidien ou un envoi hebdomadaire.

Choisissez la fréquence des annonces de publications (capture d’écran)

C. Me suivre via les réseaux sociaux

Il suffit de vous inscrire au groupe Facebook des Amis de « Littérature Portes Ouvertes ». Le lien est le suivant : https://www.facebook.com/groups/119757398671851/.

Merci pour tout !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Abonnez-vous à mon blog »

  1. Comme par hasard,j’ignore si je suis abonné ou nonl,e formulaire d’inscription n’apparaissant pas!J’en déduis vaguement que je dois l’être puisque je peux recevoir les commentaires mais ignore par quel miracle!En échange,vous pouvez toujours vous abonner au mien erlande.wordpress.com-erlande du nom de mon de plume de mon grand père,poète puis romancier et Légionnaire pendant la guerre de 14 car anglais.L’on peut toujours y prendre la pèdre d’escampotte dès que l’on y voit les mots « réaliste, »anti-idéaliste » et les noms d’Aristote et Saint Thomas d’Aquin car quoique très abstrait volontairement,ça y barde parfois!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s