L’homme au visage de chanvre et de cuir

Imaginez un être de paille planté dans un champ. Il ne rêve que d’une chose : s’animer et prendre vie. Ce poème, à mi-chemin entre Pinocchio et le Magicien d’Oz, rapporte une invocation aux forces de la nuit, jusqu’à ce que l’homme au visage de chanvre et de cuir prenne vie. Il a été écrit en 2011, à l’occasion d’un atelier d’écriture à la Fac de Lettres de Nice, portant sur le thème de l’épouvantail.

Voici une version vidéo de ce poème. J’ai voulu, pour l’accompagner, un rythme martelant et percussif. Aussi ai-je imaginé une improvisation aux tabla, des instruments originaires d’Inde (et d’Afghanistan, du Pakistan, du Népal, du Bhoutan). J’espère que vous apprécierez cette nouvelle vidéo.

N’hésitez pas à laisser vos impressions et commentaires, à liker, à partager sur les réseaux sociaux, et à vous abonner tant au blog qu’à la chaîne YouTube. Et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Abonnez-vous gratuitement à Littérature Portes Ouvertes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s