« Femme » en musique

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir, en vidéo et en musique, l’un de mes poèmes, intitulé « Femme ». J’ai écrit ce poème en prose il y a quelques années, le 15 février 2008 pour être exact. Il a attendu plusieurs années avant que je décide de le publier sur mon blog : c’était le 27 août 2017. Lundi dernier, j’en ai enregistré une version lue avec accompagnement musical improvisé. Aujourd’hui, j’ai profité d’une journée de répit pour mettre la vidéo en ligne.

« Femme » : texte et improvisation piano – Gabriel Grossi

Cela faisait un moment que je pensais faire des vidéos autour de la poésie, qu’il s’agisse de présentations de poèmes d’autrui, ou de lectures de mes propres poèmes. Cela faisait d’ailleurs partie des objectifs que je m’étais fixés dans le Bilan de l’année 2021.

Making of

Cette première vidéo n’est qu’un coup d’essai avant des propositions plus ambitieuses, en termes d’écriture, d’accompagnement musical, de montage. Mais ce que je constate, c’est que la réalisation d’une petite vidéo de quatre minutes et demie, largement improvisée, ça prend déjà beaucoup de temps!

Il a fallu, d’abord, filmer la scène elle-même. J’avoue que, pour ce premier essai, je n’ai pas eu de grande réflexion sur l’éclairage ou la prise du son. Comptons déjà une petite demi-heure. Cette scène a été filmée avec mon téléphone portable. Pour réaliser le montage à l’ordinateur, il a fallu la transférer d’un appareil à l’autre, puis la convertir dans un format lisible par le logiciel MovieMaker (sans cela, l’image apparaissait inversée, tête en bas). Ajoutons une autre demi-heure, on arrive déjà à une heure en tout.

Ensuite, il a fallu réaliser la séquence d’intro. Je pensais au départ faire une petite animation avec PowerPoint, mais, manque de pot, on ne peut pas, avec ma version de PowerPoint, transformer l’animation en vidéo. J’ai donc simplement créé quatre images avec un logiciel de dessin vectoriel, que j’ai ensuite insérées avec un fondu enchaîné. Le temps d’essayer plusieurs trucs, il faut compter une heure.

Pour la musique d’intro, j’ai utilisé la harpe celtique de ma mère, avec laquelle j’ai joué quelques notes inspirées des Barricades mystérieuses de François Couperin, un morceau que j’aime beaucoup et que mon père jouait très bien. Le temps de parvenir à un enregistrement convaincant, de transférer le son de mon portable à l’ordi, de convertir le fichier et de l’insérer dans la vidéo, ça fait une bonne demi-heure, au bas mot.

Bref, deux heures et demie de travail pour une vidéo de quatre minutes, je ne vais pas faire ça tous les jours. Ça tombe bien qu’aujourd’hui je n’avais rien prévu de spécial, mais il est évident que je ne pourrai jamais avoir un rythme de publication soutenu. Alors il faudra que vous vous contentiez d’une petite vidéo de temps en temps…

En savoir plus

Mes textes personnels
« Femme » : version écrite du poème diffusé ci-dessus

Abonnez-vous à mon blog

Entrez votre adresse électronique dans le champ ci-dessous, afin de recevoir gratuitement les nouvelles publications de ce blog.

5 commentaires sur « « Femme » en musique »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s