La poésie résonne dans les haut-parleurs du 06

À partir d’aujourd’hui (19 mars), dans plusieurs communes des Alpes-Maritimes, la poésie résonnera dans les haut-parleurs municipaux. Une initiative en lien avec le Festival Poët Poët, qui démarre aujourd’hui. Un projet multigénérationnel qui permet de se laisser surprendre par des voix poétiques.

De la Coulée Verte à l’arrière-pays

Si vous vous promenez, ces jours-ci, du côté de la Promenade du Paillon, fréquemment appelée « Coulée Verte » par les Niçois, n’hésitez pas à porter vos pas du côté du miroir d’eau. Là, entre deux sessions de fontaines jaillissantes, vous pourrez entendre les voix de poètes de tous âges.

En promenade dans l’arrière-pays ? À Aiglun, Clans, La Gaude et Saorge, vous pourrez également entendre ces voix poétiques. La poésie résonnera ainsi aux quatre coins du département.

La voix est libre
(d’après le programme des Journées Poët Poët)

Enfants et seniors à côté des poètes

Les enfants de plusieurs écoles (maternelle, élémentaire, lycée) ont travaillé avec leurs enseignants pour joindre leurs voix à celles de poètes confirmés. Quant à moi, j’ai proposé un atelier d’écriture aux résidents de la maison de retraite du CHU de Cimiez.

Entre ces deux âges, vous découvrirez les voix poétiques de nombreux poètes d’ici et d’ailleurs, connus et moins connus. Ils sont, en tout, au nombre de trente-six. Vous retrouverez, bien entendu, les poètes invités de cette année : Laurence Vielle, Dimitri Porcu, Jean-Pierre Siméon, Tristan Blumel, Marilyne Bertoncini, Patrick Quillier. S’y mêleront les voix de précédents parrains du festival : Serge Pey, Valérie Rouzeau, Marc-Alexandre Oho Bambe, Charles Pennequin… Et beaucoup d’autres que je vous laisse découvrir.

Rendez-vous aujourd’hui sur la Coulée Verte

Et aujourd’hui même, en vous promenant sur la Coulée Verte, vous remarquerez sans doute qu’une construction éphémère s’est installée. C’est la Petite Maison de Poésie, une sorte de roulotte itinérante destinée à apporter la poésie là où on ne l’attend pas toujours. Elle sera habitée par le poète Tristan Blumel, avec la compagnie de l’artiste performeuse Magali Revest. Je serai moi-même sur place toute la journée, pour aider au bon déroulement de cette première journée de festival. Alors, à tout à l’heure !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s