« Le mani de le donne che incontrammo
una volta, e nel sogno, e ne la vita:
oh quelle mani, Anima, quelle dita
che stringemmo una volta, che sfiorammo
con le labbra, e nel sogno, e ne la vita ! »

Gabriele D’Annunzio, « Le mani », tratto da Poesie d’Amore del ‘900, a cura di Paola Decina Lombardi, Mondadori, 1992.

Les mains des femmes que nous rencontrâmes
un jour, et en rêve, et dans la vie :
oh, ces mains, mon Âme, et ces doigts,
que nous serrâmes une fois, que nous effleurâmes
du bout des lèvres,
et en rêve, et dans la vie !

(Traduction personnelle)

5 commentaires sur « Citation du jour – Gabriele D’Annunzio »

  1. Il y a des merveilles chez D »Annunzio;Vous avez raison d’aller les chercher! Bravo pour votre traduction! Je vous offre ce vers qui est resté gravé en moi;mais je ne me rappelle plus dans quel poème il se trouve: »IO NACQUI OGNI MATTINO »

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s