Appel à la poésie

J’ai récemment été contacté par Sabine Venaruzzo, poète et organisatrice du festival « Poët Poët » qui se déroule chaque année dans les Alpes-Maritimes dans le sillage du Printemps des Poètes. Elle m’a proposé de participer à un appel à la poésie, une invitation à faire circuler la poésie, qui devait prendre la forme d’une courte vidéo pour faire entendre la voix de la poésie. Je vous présente, dans les lignes qui vont suivre, ma modeste contribution.

Il s’agissait donc de proposer quelque chose au format vidéo. J’ai donc voulu écrire un poème qui puisse s’adapter à ce format particulier, où le poème est vu et entendu davantage que lu. Et il fallait que ça soit un appel, avec ce que ça suppose d’insistance, voire d’urgence. J’ai donc voulu quelque chose d’assez répétitif, qui soit à même de marteler cet appel, comme d’interpeler l’auditeur. Avec, pour tout élément visuel, quelques rappels textuels, quelques mots-clefs qui ponctuent le poème. Un fond noir, pour ne pas distraire l’auditeur de cette urgence. Mais des lettres colorées, pour dire l’ouverture et l’espoir. Je vous laisse écouter ce poème.

Un appel à la poésie – Février-mars 2021

Le texte du poème

Ceci est un appel. La poésie appelle. Ça appelle. Ça doit s’ouvrir. La poésie doit rester ouverte. La poésie appelle une ouverture. Il faut une ouverture. La poésie doit trouver une ouverture. La poésie appelle la poésie. Il faut une porte ouverte. Il faut que ça s’ouvre. Ceci est un appel à l’ouverture. La porte doit rester ouverte. Ouvre-toi. C’est un appel. Si la porte est ouverte, alors la poésie peut entrer. La poésie doit entrer. Il faut laisser entrer la poésie. Il ne faut pas laisser la poésie à la porte. Ceci est une ouverture à l’appel. Il faut appeler la poésie. La porte de la poésie doit rester ouverte. Ceci est une porte ouverte. La poésie est une porte. Ça s’ouvre. La poésie est un appel. L’appel de la poésie est une ouverture. L’appel est parfois un cri. Parfois la poésie crie. Il faut parfois crier pour que ça s’ouvre. Il faut appeler la poésie pour qu’elle s’ouvre. Ça s’ouvre et ça nous appelle. Ça nous prend aux tripes. Il faut une poésie ouverte. Ouvre-toi à la poésie. Laisse entrer la poésie dans ta vie. La poésie t’appelle. Ça ouvre. Il faut que tu transmettes cet appel. La poésie doit rester ouverte. Il faut une poésie portes ouvertes. Tu dois ouvrir à la poésie lorsqu’elle frappe à la porte. Il faut que toi aussi tu appelles la poésie. Il faut que tu entendes cet appel. C’est toi que la poésie appelle. Plus que jamais la poésie appelle. Ça doit rester ouvert. Il ne faut pas que ça se referme. Il faut de la poésie sur les portes ouvertes. Tu devras peut-être crier pour que ça reste ouvert. La poésie doit rester ouverte. Jamais la poésie ne se laissera enfermer. C’est bien ouvert. C’est grand ouvert. C’est un appel à une poésie portes ouvertes. Tu laisses entrer la poésie. Tu appelles la poésie par la porte grande ouverte. La porte appelle la poésie. Toujours la poésie restera ouverte.

Gabriel Grossi – Février-mars 2021

Une chaîne YouTube créée pour l’occasion

Afin de vous permettre de visualiser ce poème, je viens de créer une chaîne YouTube, ce qui reste le moyen le plus facile de proposer du contenu vidéo. Cela me permettra, au besoin, d’ajouter d’autres vidéos, de proposer d’autres poèmes de ce format, voire des contenus un peu différents, toujours en lien avec la littérature. Cependant, je ne veux pas m’éparpiller, et je pense que le format texte reste le plus adapté pour parler de littérature et de poésie. Mais cela reste une idée que je garde en tête, notamment pour des moments où j’ai davantage de temps.

5 commentaires sur « Appel à la poésie »

  1. Ce n ‘est pas avec un haut parleur que l ‘on peut faire entendre la Poésie mais davantage en faisant découvrir dès l ‘enfance les grands poètes de la Littérature française. La poésie « se boit  » avec sa langue maternelle et tout au long des études au lycée on découvrait en apprenant les langues la poésie anglaise espagnole allemande De même Ph. jaccottet
    fuyait « Foires » ou « marchés » de la poésie
    La tentative est cependant touchante

    Aimé par 1 personne

  2. Marcel Raymond prevoyaiait que/ C est a la poesie qui il faut s attendre a donner des solutions en ce qui concerne la venir de l homme/ de son humanite ! ( dans son Etude de synthese de refference paru en etait en 1933- De Baudelaire au Surrealisme – /Ecole de Geneve )/

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s