« Ouvrez la porte, les fenêtres, crevez le plafond, éventrez les murs. Laissez-la s’envoler ! Elle a le crâne tatoué d’étoiles filantes. »

Michèle FINCK, « Mademoiselle Albatroce », Balbuciendo,
Paris-Orbey, Arfuyen, 2012, p. 22.

Un commentaire sur « Citation du jour — Michèle Finck »

  1. … l immage eblouissante de la poesie, dans une ssallegorie a peine percue, Il y a le choque qui se prodiose entre l e minimum invisible, innefable, sublime ( la poesie) et la hyperbole/ imprimee par l immage des etoiles filantes dont la tete ( l inconscienmt collectif/individuel a la fois de la poesie / est tatouee.
    Eminescu, lui aussi procedait de la sorte ! d ou, / L OXIMORONE/ ideatique.
    Qant meme, le texte / en tant que art litteraire, credo ,k exortation, – relve de la simplicite
    Un e pensee. Une sentence !
    Merci, je veux partager ce texte comme motto ….

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s