Mieux représenter les femmes poètes

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir d’être contacté par la journaliste Louise Pluyaud, qui souhaitait m’interroger à propos d’un article de mon blog, « la poésie au féminin ». En effet, celle-ci préparait un article sur le prix Vénus Khoury-Ghata, destiné à mettre en lumière les poètes femmes d’aujourd’hui. Qu’elle soit chaleureusement remerciée pour cette interview. Je vous recommande son article paru sur le site de TV5-Monde.

Des femmes insuffisamment représentées

Quelques indicateurs montrent en effet que les femmes demeurent insuffisamment représentées dans le domaine de la poésie d’aujourd’hui, et l’article en évoque quelques-uns : part de femmes poètes recensées par Wikipédia, part de membres de jurys poétiques, ou de lauréates, ou encore proportion de femmes publiées par des éditeurs prestigieux tels que Gallimard. Ces données permettent de dépasser le ressenti personnel et fondent objectivement cette sous-représentation féminine. Et quand on voit ces chiffres, on se dit qu’il reste beaucoup à faire ! La journaliste rappelle également qu’une récente épreuve de français au baccalauréat avait fait parler d’elle en ce que des candidats avaient déclaré ne pas avoir compris qu’Andrée Chédid était une femme.

À LIRE SUR LE BLOG « TERRIENNES » DE TV5-MONDE :
« Prix Vénus Khoury-Ghata 2020 : célébrer les femmes poètes », par Louise Pluyaud

Un univers méconnu

Cette sous-représentation féminine ne doit pour autant pas faire oublier que c’est la poésie contemporaine dans son ensemble qui est méconnue. Les plus grandes voix de la poésie d’aujourd’hui, masculines comme féminines, sont totalement ignorées du grand public. Ce blog entend justement mieux faire connaître ce vaste domaine.

À LIRE AUSSI :
Dix poètes d’aujourd’hui à connaître
Dix autres poètes d’aujourd’hui à connaître
Tendances de la poésie contemporaine
La poésie au féminin

Des efforts réels

Des efforts réels sont cependant fournis pour améliorer la visibilité des femmes poètes. L’épreuve de français du baccalauréat 2019 faisait ainsi preuve d’une belle parité, en proposant deux poètes modernes et deux poètes contemporains, avec, pour chacune de ces deux catégories, un homme et une femme. À côté de Lamartine, les élèves devaient étudier un poème d’Anna de Noailles. De même, Andrée Chédid était proposée en même temps qu’Yves Bonnefoy. J’ai d’ailleurs rapidement commenté chacun de ces poèmes dans un article paru peu de temps après les épreuves du bac.

Quant à la recherche universitaire sur la poésie contemporaine, elle ne néglige pas les femmes poètes. On m’a proposé de travailler sur Marie-Claire Bancquart, sur Gabrielle Althen, sur Valérie Rouzeau. Je prépare actuellement un article consacré à Michèle Finck. En fait, outre ma thèse sur Jean-Michel Maulpoix, j’ai produit davantage d’articles sur des poètes femmes que sur des poètes hommes. Il me semble important de signaler ces avancées : si le domaine de la poésie contemporaine a encore des efforts à faire en matière d’équité, il serait, à mon sens, erroné de penser que rien n’est fait.

De fait, les femmes poètes sont nombreuses. Outre celles que j’ai déjà citées, on pourrait mentionner Claude Ber, Vénus Khoury-Ghata, Béatrice Bonhomme, Esther Tellermann, Marilyne Bertoncini… À l’étranger, il y aurait aussi Sylvia Plath, Anna Akhmatova, Audre Lorde. Elles s’inscrivent ainsi à la suite des Marie de France, Christine de Pisan, Louise Labé, Marceline Desbordes-Valmore, Anna de Noailles, Marie Noël qui émaillent l’histoire de la littérature.

QUELQUES ARTICLES SUR DES POÈTES FEMMES :
La poésie au féminin
Citation du jour — Gabrielle Althen
La poésie de Marie-Claire Bancquart
Parcours dans la poésie de Béatrice Bonhomme
Citation du jour : France Burghelle Rey
Citation du jour : Michèle Finck
Citation du jour : Vénus Khoury-Ghata
Citation du jour : Sandrine Montin
Qui est Valérie Rouzeau, marraine des « Journées Poët Poët 2018 » ?
Citation du jour : Esther Tellermann
« L’Humanité avant tout » de Sabine Venaruzzo

Image d’en-tête par Yerson Retamal de Pixabay.

3 commentaires sur « Mieux représenter les femmes poètes »

  1. je viens de lire, merci de me citer. Je voudrais aussi signaler ceci : plusieurs revues de poésie sont dirigées par des femmes poètes: Poezibao de @ Florence Trocmé, Terre a ciel de Cécile Guivarch, Terres de femme d Angèle Paoli, Nouveaux délits de Cathy Garcia Canalès, et Recours au poème que je dirige avec Carole Carcillo Mesrobian… ces revues largement ouvertes à toutes les formes poétiques se battent aussi pour la reconnaissance de l’activité des femmes poètes et leur place dans le microcosme de l’édition (je ne commencerai pas la liste des éditrices de poésie, elles aussi nombreuses – me viennent immediatement à l esprit Silvaine Arabo, Daniele Faugeras, Isabelle Sauvage – à défendre la poesie, et sous représentées dans les medias)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s