Un cantique de Jean Racine

Jean Racine est surtout célèbre pour ses tragédies. Il est moins connu qu’il a aussi écrit une comédie, intitulée Les plaideurs, ainsi que… des poèmes ! Parmi ceux-ci, il en est un que je connais bien, car il a été mis en musique pour chœur par Gabriel Fauré. Je vous propose aujourd’hui de le découvrir.

Ce poème s’intitule « Le mardi, à matines », ce qui indique à quel moment il doit être récité, et fait partie des « Hymnes traduites du bréviaire romain ». Comme nous sommes mardi matin, c’est un bon moment pour découvrir ce poème.

Jean Racine

Verbe égal au Très-Haut, notre unique espérance,
Jour éternel de la Terre et des cieux,
De la paisible nuit nous rompons le silence :
Divin sauveur, jette sur nous les yeux.

Répands sur nous le feu de ta grâce invisible ;
Que tout l’enfer fuie au son de ta voix ;
Dissipe ce sommeil qui rend l’âme insensible,
Et la conduit dans l’oubli de tes lois.

Ô Christ, sois favorable à ce peuple fidèle,
Pour te bénir maintenant assemblé ;
Reçois les chants qu’il offre à ta gloire immortelle,
Et de tes dons qu’il retourne comblé.

Exauce, Père saint, notre ardente prière,
Verbe, son fils, Esprit, leur nœud divin,
Dieu qui, tout éclatant de ta propre lumière,
Règnes au ciel sans principe et sans fin.

Source : Jean RACINE, Cantiques spirituels et autres poèmes,
édition présentée par Jean-Pierre Lemaire,
Paris, nrf/Gallimard, p. 32.

Ce poème ne nécessite pas, je crois, d’éclaircissement particulier. Je voudrais cependant insister sur la versification. Comme vous l’aurez peut-être remarqué, les alexandrins, en première et troisième position dans chaque quatrain, alternent avec des décasyllabes, situés dans les deuxième et quatrième vers. Il eût fallu, pour bien faire, insérer un retrait permettant de distinguer les deux mètres différents : voilà qui n’est pas aisément faisable avec l’outil WordPress qui me permet d’éditer ce blog. D’où cette précision, d’autant que cette disposition n’est pas des plus fréquentes.

Je vous propose à présent de goûter l’adaptation musicale de Gabriel Fauré à travers cette vidéo diffusée sur YouTube par France Musique.

Que ce beau morceau de musique soit un baume sur votre journée. À bientôt !

2 commentaires sur « Un cantique de Jean Racine »

  1. Merci infiniment pour cette belle écoute de l’un des cantiques de Jean Racine que j’aime beaucoup! Il y a très longtemps, je les ai entendus chanter à l’Unesco (ma belle-soeur faisait partie du chœur)! Ils sont très beaux et uniques de douceur et de tendresse, ainsi mis en musique par Fauré. Et quelle douceur encore dans son Requiem, tout en nuances, il nous emmène tout droit au Paradis*** Je crois qu’il a été composé à la mort de sa mère.
    Passez un joli 1er mai également.
    Françoise Sérandour, écrivaine-auteure

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s