Éclaircie (poème)

Texte personnel

Juste une éclaircie

simple

qui pourrait avoir
son mot à dire

Qui sonnerait
comme un claveau
Comme une
collaboration inattendue
à la commissure des lèvres
Haute comme une cordillère

Étreignant une euphorie pure
sans silence ni rumeur

juste en soi
comme de la fleur l’étamine
une comparaison
à prononcer
quand il n’y a rien à dire

*

Et pourquoi pas aussi
un éclair, un orage
pour remuer un peu
tout ce qui sans cela prendrait racine
pour décoller un peu
la poussière du ciel

Mais pas trop souvent
Sans violence ni intention malfaisante
Juste un petit coup de lance

Pour que, sur la page,
les noms propres
n’aient pas peur des communs

pour fondre quelques taches d’encre
pour ne pas me faire mentir
quand j’ai envie d’être poète

*

Un petit trou entre les nuages
pas bien grand
on pourrait y voir
pas grand-chose
un morceau de ciel

Une éclaircie fragile comme un espoir
la regarder simplement
cesser ce qu’on était en train de faire
et regarder par la fenêtre

Gabriel GROSSI, « Éclaircie », texte personnel, février 2008. — Image d’en-tête : Pixabay.

2 commentaires sur « Éclaircie (poème) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s