Un calembour en nissart

C’est en me promenant dans les ruelles du vieil Antibes que je suis tombé sur cette amusante pancarte.

Je ne parle pas niçois, mais on devine la traduction : Dans cet hôtel, Napoléon n’a jamais dormi, mais une bonne part (Bonaparte) des plus belles femmes d’ici et d’ailleurs.

3 commentaires sur « Un calembour en nissart »

  1. Le guide Michelin de la Côte d’Azur, dans une édition des années 1980, prétendait que Napoléon Bonaparte descendait du Masque de fer. Celui-ci eut un enfant qui, en raison de son origine noble, fut surnommé «de bonne part», d’où «Bonaparte».

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s