Deux films à voir à la galerie Depardieu

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de la Galerie Depardieu, située au 6 rue du docteur Jacques Guidoni, c’est-à-dire à deux pas de la place Masséna, à Nice. J’y ai assisté à une lecture poétique de Béatrice Bonhomme, à des projections de films, et, plus récemment, au concert d’Alexandre Prévert.

C’est donc avec plaisir que je relaie l’annonce de la projection de deux films de Georges Sammut, le vendredi 28 septembre à 20 heures. Je cite le programme tel qu’on me l’a fait parvenir :

  • Mémoires d’ombres : Ce film s’attache à la fondation de l’Internationale Situationniste le 27 juillet 1957 à Cosio d’Arroscia en Italie avec le témoignage exclusif de Piero Simondo l’un des fondateurs de ce mouvement de critique sociale sans équivalent.
  • Ivres du vin d’aimer : Michèle Mochot, peintre et chanteuse bohème rencontra Guy Debord, l’auteur de La société du spectacle et Michèle Bernstein son épouse en 1957.

Image d’en-tête : La place Masséna (Dacoucou, Wikipédia, CC)

2 commentaires sur « Deux films à voir à la galerie Depardieu »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s