Archives mensuelles : mai 2018

Reblogué : le livre de poésie au XXIe siècle

Je me permets de relayer ici l’annonce d’une journée d’études qui s’est tenue le 8 mars dernier à Lyon. Certes, c’est un peu tard, puisque celle-ci a déjà eu lieu, mais son sujet est passionnant, puisqu’il interroge le devenir du livre de poésie au vingt-et-unième siècle.

programme: ICI APRÈS LA POÉSIE, APRÈS LE LIVRE : DES LIVRES DE POÉSIE AU XXIe SIÈCLE ? Une partie importante de la production poétique contemporaine s’écrit à partir d’une série de refus fondateurs formulés dans le second vingtième siècle, de « la haine de la poésie » de Bataille au constat pongien que « la […]

A lire sur : journée d’études – lyon 6 mars 2018 — slowforward

Sur un propos de Tzara

Quelqu’un a atterri ce matin sur ce blog en ayant tapé dans son moteur de recherches cette belle phrase de Tristan Tzara, qui fera l’objet de notre réflexion du jour : « La poésie n’est pas uniquement un produit écrit, une succession d’images et de sons, mais une manière de vivre. »

Lire la suite

La poésie sur Internet

La poésie d’aujourd’hui est plus vivante qu’il ne paraît au premier abord. Quand on s’y intéresse, on découvre que les publications sont nombreuses, de formes, de thèmes et d’aspects divers. Mais il y a, en revanche, peu de lecteurs. Internet peut-il changer les choses ?

Lire la suite

La poésie au féminin

C’est avec raison que l’on m’a reproché un trop faible nombre de femmes dans mon article intitulé « Dix poètes d’aujourd’hui à connaître ». En effet, les femmes sont poètes, elles aussi, bien entendu, et depuis longtemps. On pourrait remonter jusqu’à Sappho, Marie de France, Christine de Pizan, Louise Labé… Au XIXe siècle, on peut mentionner Marceline Desbordes-Valmore, Louise ColetEt dans la poésie d’aujourd’hui ?

Lire la suite

Reblogué : Un poème de Pierre Jean Jouve

Un monde plus vrai, de dix tons plus brillant Que le monde Plus tiède, chaud, confiant et nourrissant Dans l’espérance, que le sein très lourd de la vierge Et non touché par le soleil ! Ainsi mon monde Est mon chant ô cher cœur. Ainsi le nourrissant Mamelon silencieux m’aime et me contemple Et disparaissent […]

via Pierre Jean Jouve – Eléments pour nature — BEAUTY WILL SAVE THE WORLD

Reblogué : « L’écharpe rouge » de Bonnefoy

Au début des années 60, Yves Bonnefoy écrit un poème d’une centaine de vers libres, à la tonalité énigmatique, qu’il considère comme une idée de début de récit. Mais, reprenant plusieurs fois ce texte par la suite, il ne parvient ni à le continuer ni à l’interpréter, et ce n’est qu’une cinquantaine d’années plus tard […]

A lire sur : L’écharpe rouge, d’Yves Bonnefoy — La Bouche à Oreilles

Reblogué : Les statues de Michaux

MES STATUES PAR HENRI MICHAUX J’ai mes statues. Les siècles me les ont léguées : les siècles de mon attente, les siècles de mes découragements, les siècles de mon indéfinie, de mon inétouffable espérance les ont faites. Et maintenant elles sont là. Comme d’antiques débris, point ne sais-je toujours le sens de leur représentation. […]

À lire ici : MES STATUES — Niala-Loisobleu