La littérature sur « Brasilazur.com »

L’association culturelle Brasil Azur, dont je suis membre, s’est dotée d’un intéressant site Internet, dont je vais vous parler aujourd’hui car je suis sûr qu’il intéressera tous les amateurs de littérature.

L’esprit du site correspond bien à la logique de « portes ouvertes » qui est aussi celle de ce blog : faire vivre la culture en la partageant, en transmettant le savoir au plus grand nombre. S’agissant d’une association franco-brésilienne, ce sont les deux cultures française et brésilienne qui sont au cœur du propos.

Histoire, géographie, sociologie, sciences, cuisine, football, musique, arts plastiques, carnaval… Nombreux sont les sujets et les disciplines évoqués par le site. Je ne détaillerai ici que ce qui concerne proprement la littérature, même si bien sûr tout est lié, et que la littérature brésilienne ne s’inscrit pas en dehors de tout contexte.

Les textes fondateurs de la littérature brésilienne

Le Christ du Corcovado (Artyominc, Wikimedia Commons, libre de réutilisation)

On trouvera notamment sur le site Brasilazur.com une série d’articles consacrés aux textes fondateurs de la littérature brésilienne :

  • Le tout premier texte de littérature brésilienne est le journal de voyage de Pêro Vaz de Caminha, adressé sous forme de lettre au roi du Portugal dom Manuel Ier. Sont notamment décrits les Amérindiens Tupi-Guarani rencontrés par le bourgeois portugais.
  • Filomena Iooss, présidente de l’association et auteur d’un grand nombre des articles du site, s’intéresse ensuite aux textes d’Amerigo Vespucci, cet explorateur surtout connu pour avoir donné son nom au continent américain. Il s’agit, là encore, de l’un des tout premiers témoignages d’Européens sur le Brésil.
  • Le troisième article consacré aux textes fondateurs du Brésil évoque l’aumônier franciscain André Thevet, de nationalité française. C’est l’occasion de rappeler que la France avait, elle aussi, des ambitions coloniales sur ce qui allait devenir le Brésil.
  • Le quatrième article est consacré à l’Histoire d’un voyage fait en la terre du Brésil, de Jean de Léry, lui aussi français. J’ai entendu parler de ce livre assez tôt dans mes études, car il avait été placé au concours de l’ENS l’année où j’étais en hypokhâgne. Jean de Léry fait entendre un tout autre son de cloche que son ennemi André Thevet.
  • Filomena Iooss termine son passage en revue des textes fondateurs par les incontournables Essais de Michel de Montaigne. On sait que ce maire de Bordeaux a été grandement impressionné lorsqu’il a rencontré des Amérindiens.

Découvrir la littérature brésilienne

Le site Brasilazur.com permet également de découvrir des auteurs plus tardifs que ces premiers textes qui remontent à une époque où le Brésil n’existait pas encore vraiment.

Impossible, bien entendu, de mentionner tous les articles, mais je dois quand même signaler celui consacré aux 111 ans de la naissance de Carlos Drummond de Andrade, grand poète brésilien (1902-1987). Mentionnons également l’article de Jean-Paul Louis-Lambert sur la partie brésilienne de la vie du grand écrivain Stefan Zweig. On peut également évoquer l’article consacré au roman L’Enfant de la plantation de José Lins do Rego.

La littérature française n’est pas en reste

La vocation franco-brésilienne de Brasil Azur explique que le site de l’association ne se cantonne pas à la littérature et à la culture brésiliennes, mais évoque également la littérature française, ainsi que, d’ailleurs, certains aspects de la culture niçoise. On trouvera ainsi d’intéressants articles sur Patrick Modiano, prix Nobel de littérature, sur le mythe Marguerite Duras. Ces deux articles sont de Jean-Paul Louis-Lambert.

Quant à moi, j’avais animé il y a quelques années un « chocolat littéraire » sur la couleur bleue dans la culture et la poésie françaises. Le compte-rendu se trouve bien entendu sur le site.

*

A moins d’être un spécialiste, un passionné ou un originaire du pays, nous ne savons pas grand-chose de cet immense territoire à la culture très riche qu’est le Brésil. Ce pont tendu entre deux cultures par Brasil Azur, concrétisé par les fréquentes manifestations culturelles de l’association, trouve ainsi un beau complément en ligne grâce à ce très intéressant site Internet, par ailleurs magnifiquement illustré.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s