Maulpoix en 20 citations

Comme vous le savez peut-être, j’aime la poésie de Jean-Michel Maulpoix. La fluidité de sa prose, la justesse de ses mots, le rythme de ses phrases m’ont particulièrement ému. Le poète a su, d’un recueil à l’autre, construire une œuvre cohérente, dotée d’une indéniable unité, et, cependant, faire preuve d’un constant renouvellement, qui rend chaque livre unique en son genre. Deux ans après la soutenance de ma thèse sur cet auteur, voici les citations qui me restent en tête

Jean-Michel Maulpoix (Wikipédia)

Je n’ai jamais cherché à apprendre par cœur les poèmes de Jean-Michel Maulpoix. Il faut dire que la majeure partie de son œuvre est en prose. L’absence de rimes n’aide pas la mémorisation. Il me demeure cependant en mémoire un certain nombre de citations. Je me suis arrêté après la vingt-troisième, mais j’aurais probablement pu en trouver davantage si j’y avais consacré plus de temps. Je vous les livre dans l’ordre où elles me sont apparues, mais en ayant vérifié l’exactitude de la citation.

  1. « Emma aimait le bleu. » (Une histoire de bleu)
  2. « Sur une barrière de bois, une pie s’est posée. On n’ose imaginer qu’elle chante. » (Pas sur la neige)
  3. « Nous connaissons par ouï-dire l’existence de l’amour. » (Une histoire de bleu)
  4. « Pas de vagues, surtout pas de vagues… » (L’instinct de ciel)
  5. « Ensevelissez-moi avec mon téléphone, mon fax et mon ordinateur. Dans un grand sac de plastique bleu : j’ai trop écrit sur la couleur. » (L’instinct de ciel)
  6. « Un pigeon ramier s’est posé sur la tête chauve de Paul Verlaine. » (Domaine public)
  7. « Émondons l’arbre : qu’il cesse de cacher la forêt. » (Émondes)
  8. « Il rêve à de longues phrases lascives, soulevées par la houle de l’Afrique à l’Asie. » (Ne cherchez plus mon cœur)
  9. « Quelqu’un marcherait sur la neige, sous un ciel jaune et gris d’hiver. À pas lents, un peu lourds, qui se rapprochent ou qui s’éloignent. » (Pas sur la neige)
  10. « J’ai beau n’avoir qu’une petite pelle en plastique vert, quand je me tiens face au grand large le combat n’est pas si inégal. » (Journal d’un enfant sage)
  11. « [Je serai] capitaine-pirate des gendarmes-pompiers » (Journal d’un enfant sage)
  12. « Ne croyez pas que tout ce bleu soit sans douleur. » (Une histoire de bleu)
  13. « En neige, en pluie, qu’importe, l’azur ne pouvait que tomber » (Pas sur la neige)
  14. « Neige encore des nappes et des longues robes blanches en corolles du Déjeuner sur l’herbe. » (Pas sur la neige)
  15. « Tout ce que j’ai aimé, tout ce que j’ai perdu, avait le goût de mon enfance. » (Une histoire de bleu)
  16. « Pluie fine à Poissy sur le quai du R.E.R. » (Chutes de pluie fine)
  17. « […] et manger des glaces à la fraise. Comme quand on était p’tit. » (L’instinct de ciel)
  18. « Ils glissent, ils pagaient, ils naviguent. » (L’instinct de ciel)
  19. « Vivants, ils vont les mains devant. » (Une histoire de bleu)
  20. « En été, le soir, sous les parasols rouges de la terrasse » (Une histoire de bleu)
  21. « Trop douce est la musique, trop sucrée. » (Une histoire de bleu)

Il y aurait à citer tant d’autres passages, plus longs, en particulier cette magnifique phrase de Pas sur la neige où le poète manifeste son désir de trouver un toucher juste dans la langue pareille à une peau, ou encore ces sublimes pages qui terminent Chutes de pluie fine sur un ton paisible et un apprentissage de la lenteur…

Du moins ai-je pris plaisir à naviguer dans ma mémoire des livres de Jean-Michel Maulpoix. A vous, à présent, de prendre la parole : laquelle de ces citations avez-vous préférée ?

Publicités

6 réflexions au sujet de « Maulpoix en 20 citations »

  1. Merci pour cette sélection. J’en aime deux particulièrement : « En neige, en pluie, qu’importe, l’azur ne pouvait que tomber » et « Tout ce que j’ai aimé, tout ce que j’ai perdu, avait le goût de mon enfance. » J’aime aussi « J’ai mangé des crevettes et des frites, en tournant le dos à l’Amérique et en lorgnant du côté de la Chine. Parfaitement heureux et mortel dans la lumière du jour, ayant à portée de la main toute la beauté du monde. » extrait que j’ai découvert récemment.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s