Fantaisie

Texte personnel

Mon jeune ami
Avez-vous l’heure ?
Qu’avez-vous dit ?
Cette heure pleure.

Il est trop tard.
Qu’en savez-vous ?
On peut avoir
La perle rare
Sans rendez-vous.

C’est le matin
Après sept heures
Où l’on atteint
Le vrai bonheur

Ma jeune amie
Souriez-moi
Il n’est pas dit
Que l’on perdra

Quand l’heure passe
La magie cesse
Le charme casse
Et le jour blesse

Je sais ceci
Je n’en ai cure
Sachez aussi
Que l’amour dure

Et puis enfin
Dans un poème
On peut bien
À la fin
Dire je t’aime.

Gabriel Grossi
Dimanche de Pâques, 16 avril 2017, minuit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s