« Vivent les vacances ! » : une histoire de lexicalisation

Saviez-vous que, dans « Vive le roi ! », le premier mot est un verbe ? À savoir, le verbe vivre à la troisième personne du singulier du subjonctif, mode choisi pour exprimer le souhait. S’exclamer « Vive le roi ! » revient à souhaiter une longue vie à Sa Majesté. Or, ce fait tend à s’oublier, si bien que nombreux sont ceux qui négligent l’accord et qui écrivent « Vive les vacances ! » au lieu de « Vivent les vacances ! » C’est ce que l’on appelle une lexicalisation, autrement dit un figement linguistique.

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Vivent les vacances » : une histoire de lexicalisation »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s