Littérature et politique

La littérature, ce n’est pas seulement un divertissement, et l’art d’écrire, ce n’est pas celui de faire de jolies phrases. La finalité de la littérature varie bien entendu selon les époques et les auteurs considérés, mais elle n’est pas réductible à une pratique strictement décorative. Reflet d’une société, la littérature propose, bien souvent, une lecture d’enjeux humains essentiels, liés à un contexte précis, mais aussi universels. En particulier, la littérature est fréquemment la traduction artistique de questions politiques. Et cela ne se réduit pas à la seule « littérature engagée ». Petit tour d’horizon.

1. Une peinture de la société médiévale

Érec et Énide de Chrétien de Troyes
Lancelot passant le pont de l'épée (1475). (Source : Wikimedia Commons)
Lancelot passant le pont de l’épée (1475). (Source : Wikimedia Commons)

Le premier des romans de Chrétien de Troyes met en scène la société féodale, la Cour arthurienne, les chevaliers de la Table ronde. Il pose une question éminemment politique, qui est celle de la place du chevalier marié, tout entier consacré à sa belle épouse, dans une société où le chevalier est d’abord un héros, un combattant, un aventurier. Accusé d’avoir abandonné les valeurs chevaleresques (c’est ce que l’on appelle la « recréantise »), Érec, le héros du roman, devra prouver, en partant en quête et en affrontant divers obstacles, qu’il a toute sa place aux côtés d’Arthur et des chevaliers de la Table ronde. Symboliquement, au terme de son périple, Érec deviendra roi : cette accession à la royauté peut se lire comme une consécration de sa position de chevalier qui n’a plus, désormais, à prouver sa valeur.

2. Ronsard dans la tourmente des guerres de religion

Discours des misères de ce temps, de Pierre de Ronsard
Pierre de Ronsard, par François Séraphin Delpech, v. 1825 (Source : Wikimedia commons)
Pierre de Ronsard, par François Séraphin Delpech, v. 1825 (Source : Wikimedia commons)

Le Discours des misères de ce temps n’est pas l’ouvrage le plus connu de Ronsard. Loin des odes et des sonnets amoureux, le Discours s’inscrit fortement dans le contexte politico-religieux de l’époque, au cœur de la tourmente qui oppose catholiques et protestants à l’époque des guerres de religion. Ronsard met son génie poétique au service de ses convictions. S’il n’était pas, à l’origine, opposé à une certaine modernisation de l’Église, il refuse clairement la violence, tout en s’inscrivant dans le parti catholique. Plus largement, c’est sa vision du monde qui s’exprime dans ce Discours en vers.

3. Rapports de pouvoir en Bretagne profonde

Les Chouans d’Honoré de Balzac
Honoré de Balzac (Wikimedia Commons, libre de réutilisation)
Honoré de Balzac (Wikimedia Commons, libre de réutilisation)

Le thème « Littérature et politique » pourrait être traité avec un très grand nombre de romans de Balzac. J’ai choisi, pour ma part, Les Chouans, qui est l’un de mes romans balzaciens préférés. La dimension politique du roman est évidente, le roman ayant pour cadre la révolte de la Chouannerie pendant la Révolution française. Et les personnages campent les différents pouvoirs en opposition : l’espion Corentin et le maréchal Hulot incarnent, chacun à leur manière, le pouvoir de la République française, tandis que le marquis de Montauran représente l’insurrection bretonne.

4. Intrigues dans la Florence des Médicis

Lorenzaccio de Musset
Lorenzaccio (Affiche d'Alfons Mucha, Wikimedia Commons, libre de réutilisation)
Lorenzaccio (Affiche d’Alfons Mucha, 1896, Wikimedia Commons, libre de réutilisation, image recadrée)

Quoi de mieux que le théâtre pour exposer des questions politiques ? Chef d’œuvre du drame romantique, Lorenzaccio se déroule dans la Florence des Médicis. Politique, la pièce l’est d’abord par son sujet : le personnage éponyme, bras droit du Duc de Florence, se promet d’assassiner son maître, sans réellement espérer que les républicains de Florence tirent profit de son geste. De fait, une fois le meurtre commis, un nouveau Duc remplace le premier, comme si cet acte terrible n’avait servi à rien. Politique, la pièce l’est donc aussi par cette leçon sur l’inanité des révolutions, qui entre en écho avec l’actualité de l’époque de Musset, où la révolution de 1830 n’a débouché que sur l’instauration d’une nouvelle monarchie.

5. Un roman optimiste sur la guerre d’Espagne

L’Espoir de Malraux
André Malraux, par Roger Pic (via Wikimedia Commons, libre de réutilisation)
André Malraux, par Roger Pic (via Wikimedia Commons, libre de réutilisation)

On le sait, la guerre d’Espagne s’est terminée par la victoire des franquistes. Mais dans L’Espoir de Malraux, l’histoire s’arrête avant la fin, et laisse ouverte la possibilité d’une victoire républicaine. Ce roman n’a pas de héros unique ; il présente au contraire une multitude de personnages qui constituent une sorte de héros collectif. Socialistes, communistes, anarchistes, catholiques, militaires ne partagent pas tout à fait la même vision du monde, mais œuvrent ensemble à la victoire. C’est une lecture que je vous recommande, ce roman ne manque ni d’action, ni de réflexion.

Pour conclure

Ces cinq ouvrages ne représentent que quelques exemples parmi une multitude d’ouvrages. On aurait pu en exposer d’autres. Germinal, par exemple, de Zola, s’y serait bien prêté. Ou encore le Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire. Je n’ai pas souhaité multiplier les titres à l’infini. Ces cinq livres-là, volontairement choisis dans des époques différentes, montrent assez que la littérature n’est pas qu’un luxe pour oisifs cultivés, mais aussi la peinture d’une société, un certain regard sur le monde, un éclairage sur des questions politiques essentielles.

J’espère que ces brefs résumés vous auront donné envie de poursuivre plus avant vos découvertes littéraires. N’hésitez pas à réagir dans l’espace réservé aux commentaires, la parole est à vous !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Littérature et politique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s