Avez-vous entendu parler de Clara Gazul ?

Ayant tendance à parler beaucoup de poésie, il n’est que justice que le billet du jour concerne le théâtre. Je voudrais vous parler d’un livre que j’ai rencontré pendant mes études, et dont j’ai trouvé la lecture très plaisante. Il s’agit du Théâtre de Clara Gazul.

Clara Gazul n’existe pas. C’est le pseudonyme sous lequel Prosper Mérimée a publié plusieurs pièces de théâtre, réunies sous le titre de Théâtre de Clara Gazul. Celles-ci méritent le détour, de même que la « Notice sur Clara Gazul » où Mérimée présente ce personnage-prête nom.

Ce sont des pièces assez brèves pour la plupart, qui ne comptent qu’un nombre limité de personnages. Mais elles sont très agréables à lire. Atmosphère espagnole, sentiments torrides, femmes fatales, autant d’ingrédients qui expliquent la saveur de ces pièces.

On peut y voir une forme de drame romantique qui ne se prendrait pas au sérieux et qui expérimenterait différents possibles théâtraux. Ce théâtre n’a pas l’ambition ni la longueur des pièces de Hugo, ni la complexité du Lorenzaccio de Musset. Il mérite cependant d’être davantage connu.


(Image : Pixabay, libre de réutilisation)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s