Le poème d’à côté : Stéphane Mallarmé

Aujourd’hui, au sommaire de cette rubrique « Le poème d’à côté » consacrée à un poème qui précède ou qui suit immédiatement un poème très célèbre, je vous propose de vous parler de Mallarmé. Vous connaissez sans doute le poème intitulé « Brise marine » (« La chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres », ça ne vous dit rien ?). Eh bien, tournons la page, et voyons ce qu’il y a derrière…

C’est un poème intitulé « Soupir » :


Les illustrations ci-dessus proviennent de l’édition de 1899 des Poésies de Mallarmé, via le site gallica.bnf.fr, où vous pourrez les consulter avec une meilleure définition. Le texte lui-même se trouve sans difficulté sur Wikisource :

Soupir

« Mon âme vers ton front où rêve, ô calme sœur,
Un automne jonché de taches de rousseur
Et vers le ciel errant de ton œil angélique
Monte, comme dans un jardin mélancolique,
Fidèle, un blanc jet d’eau soupire vers l’Azur !
— Vers l’Azur attendri d’Octobre pâle et pur

Qui mire aux grands bassins sa langueur infinie
Et laisse, sur l’eau morte où la fauve agonie
Des feuilles erre au vent et creuse un froid sillon,
Se traîner le soleil jaune d’un long rayon.
 »

Ça tombe bien, c’est un poème qui parle d’octobre et d’un « automne jonché de taches de rousseur », ce qui sied parfaitement à la saison. Si Mallarmé a une réputation de poète obscur, ce poème-ci ne présente pas de grandes difficultés de compréhension. Il s’agit cependant d’une seule longue phrase qui se poursuit sur dix vers, ce qui suppose de suivre les grandes articulations de la syntaxe (le verbe principal, « monte », n’apparaît ainsi qu’au cinquième vers). L’état intérieur du poète semble ainsi se fondre dans la mélancolie ambiante de l’automne.


(Image d’en-tête :« Mallarmé ». Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.)

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le poème d’à côté : Stéphane Mallarmé »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s