Leçon de soutien et de maintien

Des craies (Taken,  Pixabay , libre de réutilisation)
Des craies (Taken, Pixabay , libre de réutilisation)

Il y a une erreur d’orthographe que je rencontre de plus en plus souvent, et qui mérite, sans doute, un petit éclaircissement.

Alors voilà : les mots maintien et soutien sont fréquemment écrits, de façon fautive, « maintient » et « soutient ».

Il me semble que cette erreur est due à une confusion entre les substantifs, d’une part (le maintien et le soutien), et, d’autre part, les formes verbales conjuguées (il maintient, il soutient).

Pourtant, les noms dont la dernière syllabe se prononce [tyɛ̃] s’écrivent généralement sans -t final : on écrit un chrétien, un entretien, un proustien

La finale -t est au contraire indispensable dans les formes verbales il soutient, il maintient, où elles marquent la troisième personne du singulier au présent de l’indicatif.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Orthographe : maintien et soutien »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s