Les olives de Francis Ponge (solution du jeu)

La semaine dernière, je vous proposais de deviner quel auteur avait bien pu parler d’olives « vertes, vâtres, noires ». Il s’agissait de Francis Ponge, ce poète du vingtième siècle amoureux des mots et des choses…

L’auteur des Proèmes et du Parti pris des choses se passionne pour les humbles objets du quotidien : cageot, savon, crevette… Ici, donc, il s’agit des olives. L’olive verte au teint « olivâtre » et l’olive noire « savoureuse au possible », véritable « suppositoire de bouche ». Si le poète observe minutieusement l’objet, il se délecte aussi du langage. On s’en rend bien compte avec la création de l’adjectif « vâtres », entre « vertes » et « noires », à partir du suffixe d’olivâtre.

Un colloque sur Francis Ponge s’est précisément tenu à l’Université de Nice les 9 et 10 décembre 2010, organisé par Béatrice Bonhomme et Odile Gannier. Certaines interventions ont porté sur des caractéristiques de l’œuvre de Ponge : le caractère « anti-mélancolique » de sa poésie, l’importance du silence dans son œuvre, le rôle du sujet dans Pour un Malherbe ont ainsi été abordés. D’autres portaient sur ses liens avec l’Antiquité (influence de Lucrèce, d’Ovide et d’Horace) et avec des écrivains de son époque, comme Camus avec lequel il correspondait. Sa poésie a aussi été rapprochée de celles de Philippe Jaccottet et de James Sacré. Une intervention intitulée « Lire, écrire avec Francis Ponge » soulignait l’importance de l’expression écrite chez les élèves. En ouverture du colloque, Jean-Marie Gleize a présenté sa revue Nioque(s), dont le titre est inspiré de Ponge. Ce chercheur et poète préside la Société des Lecteurs de Francis Ponge.

C’est une belle poésie que celle de Francis Ponge, aisément accessible, parfois ludique mais jamais gratuite. Elle manifeste un plaisir des mots qui conduit parfois à l’humour, ce qui est assez rare en poésie. Le détour par les choses et les objets constitue une autre façon de parler de l’homme en le plaçant hors-champ. Je vous invite à le découvrir !

Et merci à tous ceux qui ont joué ! Certains d’entre vous étaient très proches de la solution, avec des propositions correspondant à des auteurs de la même période. Je vous promets un nouveau petit jeu dans les jours qui viennent. A bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s