Les regards croisés d’Henri Maccheroni et de Michel Butor

« Maccheroni et Butor, œuvres croisées, à travers le thème de la ville », conférence de Béatrice Bonhomme

C’est dans le cadre d’une exposition de photographies d’Henri Maccheroni, organisée par la Bibliothèque Universitaire, que Béatrice Bonhomme, professeur de littérature française du XXe siècle et poète, a prononcé, jeudi dernier, une conférence s’intéressant au thème de la ville chez l’écrivain Michel Butor et le plasticien Henri Maccheroni.

Béatrice Bonhomme a commencé par rappeler que Henri Maccheroni est un artiste qui compte beaucoup pour elle. Il a en effet produit le frontispice de l’un de ses recueils, et a participé à deux numéros de la revue NU(e), dirigée par Béatrice Bonhomme, qui réunit poètes et plasticiens.

Au cours de sa conférence, Béatrice Bonhomme s’est successivement intéressée à la ville archéologique et à la ville contemporaine, comme deux aspects du thème de la ville chez Michel Butor et Henri Maccheroni. Une partie de l’œuvre de ces deux artistes est commune, à travers un certain nombre d’ouvrages où le premier composait les textes, et l’autre, les images.

La présence du plasticien lui-même, ainsi que d’une spécialiste de son œuvre, Tessa Tristan, a permis de prolonger la conférence d’une intéressante discussion sur les enjeux de l’œuvre d’Henri Maccheroni, sur sa dimension socio-critique, et sur ses processus de création.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les regards croisés d’Henri Maccheroni et de Michel Butor »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s